Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous renouons très provisoirement avec une chaleur pesante ce jeudi. Les températures dépasseront 30°C cet après-midi et resteront élevées dans une ambiance lourde en fin de journée. Cet air plus chaud est insufflé à l’avant d’un front froid qui progressera de l’Angleterre vers la Normandie et les Hauts de France en journée et provoquera sans doute quelques averses voire un orage en fin de soirée ou cette nuit sur notre secteur (>>), à suivre via les radars (>>).

> Les températures présentaient un fort contraste entre les secteurs très urbanisés et les autres en fin de nuit dernière : 19°C au coeur de Paris, 16°C au Parc Montsouris, 15°C au Jardin du Luxembourg et 13°C à l’hippodrome de Longchamp. En dehors de Paris, on relevait 12°C à Melun, 11°C à l’aérodrome de Pontoise et 10°C en forêt de Fontainebleau.

> La température de l’eau de mer reste anormalement élevée en France et en Europe en cette mi-août (>>).

jeudi 16 à 10:08

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Orage au soir des élections présidentielles de 1981

Retour à la liste

Article publié le 09/05/2018

Le temps était instable et frais il y a 37 ans, le 10 mai 1981. Au journal télévisé d’Antenne 2 de la mi-journée, Alain Gillot Pétré avouait qu’il ne pouvait guère être précis au vu de cette « instabilité météorologique ». Il renonça même à présenter une carte des températures, estimant qu’elle n’aurait guère de sens, ces dernières pouvant brusquement évoluer au gré des grains.


 
Le baromètre oscillait en effet autour de 1000 hPa sur toute la France. Nous étions sous l'influence d'un vaste talweg atlantique s'isolant en goutte froide au nord du Portugal.



Le mercure n’excéda pas 14°C à Lyon, 15°C à Nîmes, 16°C à Paris, 17°C à La Rochelle, 18°C à Toulouse et 19°C à Biarritz tandis qu’il fit souvent plus de 25°C en Belgique ou en Allemagne. Les pluies furent fréquentes sur l’ensemble du pays avec parfois de l’orage.
 
Quoi qu’il en soit, les conditions météo furent banales pour la saison et ne justifieraient a priori en rien cette actualité. Mais ce 10 mai 1981, jour d'élection présientielle, fut historique. La France connut une alternance politique majeure plongeant une partie de nos concitoyens dans l’angoisse et l’autre dans la liesse. A Paris, les victorieux laissèrent éclater leur joie en se réunissant par centaines de milliers autour de la Place de la Bastille. La fête battit son plein jusque vers 00 h 15 lorsqu'un orage éclata.

 
La foule se dispersa alors quelque peu, mais certains entamèrent un défilé sur les Champs Elysées, toujours sous l’orage (voir l'éclair vers l'Arc de Triomphe), mais quelque peu abrités par leurs véhicules.

 
Cet orage n’eut rien d’exceptionnel météorologiquement parlant. Il ne grêla a priori pas. Il tomba 2 mm à Trappes, 4 mm à Roissy, 10 mm à Orly et 13 mm au parc Montsouris. Nul ne s'en souviendrait, pas même les météorologistes, s'il n'avait pas éclaté dans ces circonstances si particulières. Et pourtant, il fait désormais partie de l'Histoire. 

Pour aller plus loin : la chronique météo de 1981. 


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google