12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

lundi 7 septembre 2020

Comme à chaque début de mois, nous vous proposons un bilan climatologique du mois écoulé. Après un avant-goût suite au bilan de l'été météorologique (>>), voici donc le bilan cartographié du mois d'AOÛT 2020 en terme de température, pluviométrie et ensoleillement sur un panel de 73 stations*.

 

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

La toute première journée du mois d'août avait donné le ton des semaines qui allaient suivre. En effet,  la toute première canicule de l'été 2020 s'était terminé le 1er août sur le pourtour Méditerranéen, avec jusqu'à 42.5°C dans l'Hérault (>>). Mais une seconde canicule, plus durable, s'était ensuite déroulée du 6 au 12 août, avec des valeurs remarquables dans les Hauts-de-France notamment (>>). Une chaleur sans excès a ensuite perduré, jusqu'au tout premier coup de frais "automnal" entre le 27 et le 30 août (>>).

Au final, ce mois d'août 2020 a été particulièrement chaud sur l'ensemble du pays. Le bilan sur notre panel de station est largement excédentaire, avec une anomalie nationale de +2.0°C. Il s'agit du 3e mois d'août le plus chaud depuis 1900, toutefois très loin du fameux août 2003 (+4.2°C). Il se situe juste derrière le 2e rang occupé par août 1997 (+2.1°C), et quasi ex-aequo avec août 1911 (+2.0°C).

Pour rappel, août 2020 est devenu le 15 mois consécutif au dessus des moyennes de saison, un record en France !

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

Graphique Météo-France

 

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

Si l'anomalie natonale est de +2°C, la chaleur a été bien plus remarquable vers le Nord et l'Est. Entre les Hauts-de-France et le Grand-Est, l'excédent a parfois dépassé les +3°C : +3.4°C à Nancy, +3.3°C à St-Dizier, +3.1°C à Abbeville, Lille, Saint-Quentin et Langres... Paris n'est également pas très loin avec +2.6°C.
L'anomalie est un peu plus modeste près de la Méditerranée (+1.2°C à Montpellier, +1.4°C à Marignane, Perpignan et Bastia), et surtout sur l'arc Atlantique, la Bretagne finissant en queue de peloton (+0.7°C à Lorient, +0.9°C à Brest). L'ensemble des stations de notre panel ont eu un mois d'août 2020 au dessus des moyennes de saison.

 

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

Malgré l'aggravation de la sécheresse au niveau national, le bilan du mois d'août en terme de précipitations est étonnant : quasiment à l'équilibre avec un très légér déficit de -5% sur notre panel de stations.

Ceci s'explique par deux faits particulier, la dégradation pluvieuse de la toute fin du mois d'août entre Alpes, Corse et côtes de la Manche (du 27 au 30) >>, mais également les fréquentes pluies sur les Pays de la Loire durant la 2e décade. Ces deux séquences ont réussi à pencher fortement dans la balance compte tenu des cumuls importants observés... au détriment de la sécheresse remarquable qui a concerné une grande partie des autres régions durant la totalité du mois d'août.

Certaines stations ont alors récoltés près voire plus de deux fois leur norme mensuelle habituelle : +134% à Embrun, +122% à Ajaccio, +97% à Angers, +96% à Bastia, +83% à Nantes.
Mais pour le reste, le manque d'eau a été parfois criant des Pyrénées au Nord-Est, en passant par la Provence. La région Sud (anciennement PACA) n'a recueilli que "quelques gouttes" avec un déficit compris entre -60 et -90% (-90% à Marignane, -82% à St-Auban, -66% à Nice et Hyères). Mais l'autre valeur remarquable provient de Saint-Dizier (Haute-Marne) avec un déficit de -90% !

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

 

Un déficit de 90% à St-Dizier qui représente un très maigre cumul mensuel de 7mm... s'ajoutant aux 3mm tombés en juillet ! 10mm en deux mois, un record pour cette station ouverte en 1954. Les cumuls ont également été inférieurs à 10mm en Provence (3mm à Marignane, 6mm à Marseille, 7mm à Hyères).
Sur les régions les plus arrosées, les cumuls ont par endroit dépassé les 100mm (parfois en seulement 48h) : jusqu'à 126mm à Bourg-St-Maurice, 122mm à Embrun, 120mm à Abbeville, 105mm à Biarritz, ou encore 102mm à Aurillac.

Sur le reste du pays, le cumul est globalement compris entre 30 et 50mm seulement (43mm à Paris-Montsouris).

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

 

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

En terme d'ensoleillement, le bilan, s'il est également assez contrasté selon les régions, ne montre pas de réelle tendance à l'échelle nationale. En effet, sur ce mois d'août 2020, le taux d'ensoleillement a été peu ou prou conforme aux moyennes avec un très faible excédent de +3%.

Un léger déficit s'est manifesté d'une part sur une ligne s'étendant des Hauts-de-France aux Charentes (-16% à Abbeville, -11% à Niort, -10% à Beauvais et Tours), et d'autre part sur le nord de l'Auvergne et une partie de Rhône-Alpes (-6% à Clermont-Ferrand, -4% à Grenoble-St-Geoirs).
A contrario, le soleil a brillé plus généreusement qu'à l'accoutumée du côté de la Bretagne (+23% à St-Brieuc, +13% à Brest, +10% à Lorient), dans le Grand-Est (+9% à St-Dizier, +8% à Luxeuil, +7% à Metz), et sur une bonne moitié Sud de la France (+16% à Mont-de-Marsan, +10% à Perpignan, +9% à Bastia...). Pour Paris-Montsours, le bilan est de +4%.

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900


Le dégradé Nord-Sud a été encore parfaitement démontré lors de ce mois d'août en terme de durée totale d'ensoleillement. Si les secteurs bordant les côtes de la manche n'ont pas dépassé les 200h cumulés d'une manière générale (176h de minimum à Abbeville, 189h à Beauvais, 192h à Cherbourg, 195h à Brest, 198h à Caen), le seuil des 300h n'a été atteint qu'autour de la Méditerrannée (maximum sur notre panel de 359h à Ajaccio, 351h à Marignane, 329h à Nice).

Sur le reste des régions, le soleil s'est manifesté en moyenne entre 200 et 250h lors de ce mois d'août 2020 (220h à Paris-Montsouris).

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

 

* PANEL DE 73 STATIONS (pas de données d'ensoleillement sur les stations soulignées et en italique)  :

Abbeville, Agen, Ajaccio - Campo Dell'Oro, Albi, Alençon, Angers-Beaucouzé, Aurillac, Bastia, Beauvais, Bergerac, Besançon, Biarritz, Bordeaux, Boulogne-sur-Mer, Bourg-Saint-Maurice, Bourges, Brest, Brive-Laroche, Caen, Carcassonne, Charleville-Mézières, Chartres, Chateau-Arnoux-Saint-Auban, Châteauroux, Cherbourg, Clermont-Ferrand, Cognac, Colmar, Dijon, Embrun, Evreux, Hyères, La-Roche-sur-Yon, Langres, Le Mans, Le-Puy-en-Velay, Lille, Limoges, Lorient, Luxeuil, Lyon-Bron, Mâcon, Marseille-Marignane, Melun, Metz, Millau, Mont-de-Marsan, Montélimar, Montpellier-Fréjorgues, Nancy-Essey, Nantes, Nevers, Nice, Nîmes-Courbessac, Niort, Orléans, Paris-Montsouris, Perpignan, Poitiers, Rennes, Romorantin, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Dizier, Saint-Etienne, Grenoble - Saint-Geoirs, Saint-Girons, Saint-Quentin, Tarbes, Toulouse-Blagnac, Tours, Troyes.

 

Récapitulatif :

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900

Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900Image d'illustration pour Août 2020 : 3e mois d'août le plus chaud en France depuis 1900