12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

samedi 3 septembre 2016

L'automne calendaire ne débutera pas avant le 22 septembre. Mais d'un point de vue météorologique, celui-ci vient de démarrer depuis ce jeudi 1er septembre. L'occasion de faire un bilan global et définitif de l'été météorologique 2016 (juin-juillet-août), qui confirme les observations du premier bilan effectué il y a désormais 2 semaines : un été assez chaud et relativement sec …

  • Pluviométrie

Le fait notable de cet été aura été le manque de précipitations. Le début de saison particulièrement pluvieux, principalement sur la moitié Nord du pays (>>>), a été compensé par deux mois incroyablement sec. Le déficit de précipitations sur l'ensemble de la saison est d'environ -20%. C'est sur la moitié Ouest du pays, ainsi qu'autour de la Méditerranée que l'écart à la normale se montre le plus important : un déficit pluviométrique entre 40 et 60%, et même allant jusqu'à 80% sur les Bouches-du-Rhône !

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

Sur les deux mois de juillet et d'août, l'écart à la normale est tel (52%) que la période est la plus sèche depuis 1959 à l'échelle nationale (57 ans !)

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

 

  • Température

L'été a été marqué jusqu'à la mi-août par une alternance de périodes fraiches (autour de la mi-juin et mi-juillet) et chaudes (22-23 juin, 17/19 juillet, 15/18 août), mais relativement courtes. Or, l'importante vague de chaleur de la dernière décade d'août (>>>) a porté le bilan vers une anomalie positive : cet été 2016 est donc au final relativement chaud, avec un excédent à l'échelle du pays de +0.6°C.

Nous restons tout de même bien en deçà de l'été dernier, où l'anomalie a atteint +1.5°, tout comme l'été 2003 (+3.2°), représentant les deux étés les plus chauds depuis le début des relevés.

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

  • Ensoleillement

Le mois de juin particulièrement gris a également été rattrapé par un soleil généreux lors du mois de juillet et du mois d'août. L'ensoleillement de cet été 2016 a alors très légèrement supérieur à la normale habituelle (environ +5%).

Néanmoins, le bilan est en réalité un peu plus contrasté, puisque le pays est coupé en deux : nous notons un léger déficit d'ensoleillement au Nord de la Loire (de l'ordre de 5 à 10%). Au Sud, l'ensoleillement est à l'inverse légèrement excédentaire, avec un excédent allant jusqu'à +10% près de la chaine Pyrénéenne.

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

Source des cartes : Météo-France

Image d'illustration pour Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don