12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Tempête Roswitha : Submersion marine et fortes rafales de vent sur la Manche

lundi 16 novembre 2020

Après une longue période de temps calme sur le pays la situation s’est temporairement dégradée ce week-end.

 

Une vaste zone dépressionnaire a circulé sur les îles britanniques en journée de Dimanche, apportant un temps très perturbé sur la région et le Nord de la France.  Le centre dépressionnaire fut nommé Roswitha par l’université de Berlin :

 

Situation générale du dimanche 15 novembre 2020 - DWD / Université de Berlin

 

Fortes rafales au passage d’un front secondaire :

 

En journée de Dimanche, un front froid actif a balayé le pays du Nord-Ouest aux Alpes. C’est à l’arrière que le vent s’est renforcé avec la formation d’une ligne de grain active sur les côtes de la Manche.

 

Image radar de la France en fin de journée du Dimanche 15 Novembre matérialisant les deux fronts circulant sur le pays - Via météociel.fr

 

Des rafales de vent comprises entre 100 et 140km/h étaient envisagées à son passage sur le littoral allant de la Bretagne à la côte d’Opale par le modèle arôme de Météo-France, une vigilance particulière était donc de mise sur ces zones.

 

Rafales maximales prévues - dimanche 15 novembre 2020 - Modèle Arome via Météociel

 

Ce vent devait bien heureusement perdre en intensité en allant dans les terres avec quelques rafales potentiellement supérieures à 100km/h dans l’arrière-pays du Nord et du Pas-de-Calais.

 

C’est en cours de soirée de Dimanche que ce front secondaire a circulé sur les côtes de la Manche, apportant de très fortes rafales à son passage.

 

Graphique des rafales maximales relevées en France lors du passage de la tempête le 15 Novembre - Météo-Villes

 

Outre quelques branches et/ou arbres de petite taille abîmés, les dégâts sont restés minimes suite à ces fortes rafales. Le calme est revenu durant la nuit de Dimanche à Lundi sur ces zones.


Submersion marine en raison de forts coefficients de marée :

 

Cette tempête était également marquée par une surcote pouvant potentiellement se montrer marquée près des côtes de la Manche. Une houle atteignant 5 à 6m était envisagée près des côtes du Finistère, jusqu’à 5 mètres sur l’Ouest de la Manche :

 

Hauteur maximale des vagues - après-midi du dimanche 15 novembre 2020 – Ifremer

 

En fin de journée de Dimanche, des vagues supérieures à 10m étaient mesurées au large du Finistère avec un maximum de 12.5m à la bouée des Pierres-Noires (large imémdiat du Finistère) aux alentours de 18h00. Au même moment, la houle atteignait 3 à 5m sur la Manche.

 

Hauteur maximale de vague relevée à la bouée de Pierres-Noires (large du Finistère) le 15 Novembre - Via infoclimat.fr

 

Couplée à cette forte houle, la période de grande marée (coefficient à 109 sur la Manche en fin de journée) induisait un risque de submersion marine potentiellement dommageable. Météo-France plaçait donc une grande partie du littoral allant de la Bretagne au Pas-de-Calais en vigilance Vagues/Submersion.

 

Carte de vigilance émise le 15 Novembre 2020 à 06h00 - Météo-France

 

Cette surcote pouvait atteindre 60 à 80cm sur l’Ouest de la Manche, jusqu’à 1m en baie d’Authie et plus de 1.50m en baie de Somme.

 

Surcote à la pleine mer en Bretagne et Manche - fin d'après-midi du dimanche 15 novembre 2020 – Ifremer

 

Surcote à la pleine mer en Côte d'Opale - début de nuit du dimanche 15 au lundi 16 novembre 2020 - Ifremer

 

Dès le milieu/fin d’après-midi, les premiers effets de la forte houle étaient visibles sur la point du Cotentin avec d'importantes vagues et des rafales de vent dépassant les 100km/h (111km/h au Cap de la Hague à 17h).

 

Capture d'écran de la webcam du petit port de la Hague (Manche) le 15 Novembre en fin d'après-midi - Via encotentin.fr

 

C’est notamment en soirée que la surcote fut la plus marquée sur ces zones lors du passage du front secondaire très venteux. De nombreux phénomènes de submersions entraînant quelques difficultés ont été observés, notamment sur la Bretagne, le Cotentin et la baie de Somme.

 

Submersion marine nocturne à Plouzané (Finistère) en soirée du 15 Novembre (cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo complète) - Via LCI 

 

Capture d'écran de la webcam de Dinard en soirée du 5 Novembre (cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo complète) - Via Viewsurf 

 

Un temps plus calme est revenu aujourd’hui sur ces régions malgré une mer encore haute (coefficients restant élevés aujourd'hui). Quelques submersions marines étaient encore signalés ce matin comme à Saint-Malo où les vagues submergeaient les rives, entraînant la fermeture de la route longeant le littoral sur la commune.

 

Submersion marine et fortes vagues à Saint-Malo en matinée du 16 Novembre (cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo) - Via Easy ride 

 

Ce premier coup de vent/tempête de la saison hivernale a donc principalement impacté les côtes de la Manche avec de puissantes rafales et une conjonction entre gradient de pression important et forts coefficients de marée favorable à une surcote parfois importante.

>> Néanmoins, les dégâts sont restés très limités et le calme est déjà revenu ce Lundi sur la zone.

 

 

 Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France