12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

samedi 7 juillet 2018

Comme annoncé hâtivement à quelques jours de la fin du mois (>>), Juin 2018 s'est montré particulièrement chaud à l'échelle nationale. Avec une température moyenne de 20.1°C, et une anomalie de +1.7°C, ce dernier est devenu le 5e mois de juin le plus chaud depuis 1900 en France (loin derrière le mois exceptionnel de juin 2003 et ses +4.1°C, suivis de 2017, 1976 et 2006).

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

 

Des températures beaucoup plus élevées que la normale sur la moitié nord du pays, où l'anomalie franchi en de nombreuses régions les +2°C. Les niveaux ont été moins remarquables dans l'extrême Sud-Est ainsi que près des Pyrénées où ceux-ci se rapprochent finalement des normes.

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

 

 

Un dégradé Nord-Sud qui s'explique par la différence d'ensoleillement. Un soleil qui s'est montré bien généreux sur la moitié Nord, et notamment en région Grand-Est (excédent de +20%). A l'inverse, cet ensoleillement a été bien plus limité près des Pyrénées ainsi qu'en Provence et Côte d'Azur (déficit de 10 à 20%). Ramené à l'échelle nationale, ce mois de Juin a donc été légèrement plus ensoleillé que la normale, de près de 10%.

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

 

En terme de précipitations, la situation est particulièrement hétérogène selon les régions. La faute à une première moitié de mois exceptionnellement orageuse (>> , >> , >>), apportant des cumuls remarquables et provoquant de fréquentes inondations localisées. D'une manière générale, les pluies ont toutefois été bien plus importantes que la normale en Corse ainsi que sur toute la façade Ouest du pays (parfois jusqu'à 4 fois plus de pluie qu'habituellement dans les Pays de la Loire). En revanche, les côtes de la Manche mais surtout les Hauts-de-France ont été épargnées par ces pluies. Un mois très sec avec un déficit atteignant souvent les 80% (souvent moins de 10mm de précipitations).

La seconde partie de mois s'est néanmoins montré beaucoup plus anticyclonique et sèche. Une compensation qui permet à ce mois de juin de finir globalement dans les normes (+9%), malgré les nombreuses inondations...

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !

Cartes : Météo-France

Image d'illustration pour Bilan définitif de juin : chaud et très orageux !