12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

samedi 22 août 2020

Un coup de chaleur bref mais assez intense s'est produit sur la France entre le mercredi 19 et le vendredi 21 août 2020. Il a notamment concerné les régions du sud et de l'est en faisant tomber des records nocturnes.

 

Un flux de sud dynamique sur la France

 

Les restes d'une tempête tropicale (nommée "Kyle") sont venus alimenter un système dépressionnaire sur les Îles Britanniques. En marge de ce dernier, la France s'est retrouvée sous des remontées chaudes.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Situation à échelle continentale le vendredi 21 août 2020 - infographie BFMTV

 

Du mercredi 19 au vendredi 21 août 2020, une dépression dynamique a concerné les Îles Britanniques, centrée au large de l'Irlande. Ce sont les restes d'une tempête tropicale ("Kyle") qui ont alimenté cette dépression et même généré un épisode de vents tempétueux sur l'Irlande dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 août.

 

Pendant ce temps, une dorsale anticyclonique en a profité pour s'ériger vers l'Europe Centrale. Située à mi-chemin entre les hautes et basses pressions, la France s'est alors retrouvée sous un flux de secteur sud dynamique, favorisant la remontée d'un air très chaud venu du nord de l'Afrique. Un front a ondulé de l'océan à la Belgique, permettant au nord-ouest d'échapper aux grosses chaleurs. Cette configuration a perduré durant 3 jours.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Animation de la masse d'air du mardi 18 au samedi 22 août 2020 - via wxcharts.com

 

L'animation de la masse d'air témoigne de cet afflux d'air très chaud remontant directement du nord de l'Afrique. On constate que cet air très chaud a gagné le sud de la France en journée du mercredi 19 août avant de s'étendre jusqu'au nord-est (en incluant les régions centrales) le jeudi 20 août. Les régions du sud et de l'est étaient toujours sous son influence vendredi 21 août avant que l'air océanique plus frais ne chasse cet air chaud vers l'est ce samedi 22 août.

 

Sur le sud et l'est de l'hexagone, la masse d'air à 850 hPa (vers 1500m) a dépassé la barre des 20°C. Il s'agit de valeurs très élevées propices à des températures atteignant des niveaux caniculaires. Fort heureusement, ce coup de chaud fut bref, d'une durée de 2 ou 3 jours selon les régions et d'une intensité moindre que la canicule que nous avons connu la semaine dernière.

 

 

Journées très chaudes et nuits tropicales

 

Sous ce flux de sud dynamique, les températures diurnes ont atteint des niveaux particulièrement chauds et les valeurs nocturnes sont restées excessivement élevées. Le sud et l'est ont été les plus touchés.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Températures minimales et maximales du mercredi 19 août 2020 - Météo Villes

 

L'envolée des températures a débuté en journée du mercredi 19 août 2020. La nuit fut douce dans l'ouest du pays mais c'est surtout dans la moitié sud que le thermomètre a atteint des niveaux très chauds en après-midi, grimpant en général entre 30 et 33°C au sud-est et souvent entre 33 et 36°C au sud-ouest.

 

Des pointes de 37 à 39°C ont néanmoins été enregistrées dans le sud de l'Aquitaine. Parmi les valeurs les plus chaudes de la journée, on note 38,9°C à Navarrenx et 38,8°C à Saint-Gladie dans le Béarn ! On mesurait aussi 37,9°C à Dax dans les Landes. Dans le Pays Basque, il a fait 36°C à Biarritz et 36,4°C à Socoa.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Températures minimales et maximales du jeudi 20 août 2020 - Météo Villes

 

La nuit du jeudi 20 août 2020 est devenue tropicale dans plusieurs localités françaises, particulièrement du sud-ouest jusqu'au Nord ainsi que dans le Lyonnais. Le thermomètre n'est pas descendu sous 23,3°C à Toulouse & Lons-le-Saunier, 22,9°C à Lyon, 21,4°C à Ambérieu, 20,6°C à Bordeaux ou encore 20,3°C à Paris-Montsouris.

 

L'après-midi du 20 août fut le plus chaud de l'épisode à échelle nationale. Seul un petit quart nord-ouest et certains rivages méditerranéens enregistraient moins de 30°C. Les grosses chaleurs s'étiraient du sud-ouest jusqu'au nord-est de la France avec des valeurs impressionnantes.

 

Sur les stations du réseau principal, il a fait 38,5°C à Saint-Yan (71), 37,8°C à Vichy, 37,3°C à Biarritz & Brive, 36,7°C à Nevers, 36,6°C à Clermont-Ferrand, 36,5°C à Besançon, 36,4°C à Troyes, 35,8°C à Dijon ou encore 35,4°C à Metz & Nancy. Sur le réseau secondaire, le mercure est monté jusqu'à 39,8°C à Cambo-les-Bains dans les terres du Pays Basque (64) et 38,6°C à Yzeure (03) !

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Rafales de vent dans la nuit du 20 au 21 août 2020 - modèle AROME via meteociel.fr

 

La nuit du vendredi 20 août 2020 fut tropicale sur les trois quarts de la France avec des valeurs exceptionnelles dans l'est du pays, faisant tomber de nombreux records mensuels et absolus ! En marge d'un nouveau coup de vent sur les Îles Britanniques, un vent de sud chaud a soufflé tout au long de la nuit du Massif Central jusqu'à la Lorraine, freinant considérablement la baisse des températures, même aux altitudes élevées du Massif Central.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020

Températures minimales et maximales du vendredi 21 août 2020 - Météo Villes

 

Quelques uns des records nocturnes battus le 21 août 2020 :

  • 25,1°C à Lesse (57) - record absolu
  • 24,7°C à Dole (39) - record absolu
  • 24,5°C à Lons-le-Saunier (39) - record mensuel
  • 24,1°C à Doncourt-lès-Conflans (54) - record absolu
  • 23,9°C à Volmunster (57) - record absolu
  • 23,5°C à Vichy (03) - record absolu
  • 23,3°C à Saint-Étienne (42) - record mensuel
  • 22,4°C à Châtillon-sur-Seine (21) - record absolu
  • 22,4°C à Saint-Yan (71) - record absolu
  • 22,3°C à Nancy-Essey (54) - record absolu

 

Après une nuit tropicale record, l'est de la France a vécu un après-midi du 21 août étouffant. Le thermomètre est monté jusqu'à 38,2°C à Apt (84), 37,9°C à Villefranche (69), 37,1°C à Trets (13), 36,7°C à Strasbourg, 36,4°C à Colmar, 36,3°C à Lyon, 36,1°C à Ambérieu, 36°C à Mâcon, 35,4°C à Mulhouse, 35,1°C à Lons-le-Saunier ou encore 35°C à Saint-Étienne.

 

Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020Image d'illustration pour Bilan du coup de chaud en France du 19 au 21 août 2020