Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chaleur sur les Alpes : éboulement, chutes de séracs et crues

vendredi 24 juillet 2015

Les 3 premières semaines de juillet ont été les plus chaudes de l'histoire climatologique des stations météo de montagne vers les Alpes du Nord, que ce soit à Chamonix, Bourg St Maurice, Val d'Isère ou Embrun où les valeurs d'août 2003 ont été dépassées. Ces températures inhabituelles ont provoqué des éboulements et des chutes de séracs nécessitant des interdictions dans le massif du Mont Blanc. 



La fonte accélérée des glaciers et les mouvements de terrain ont provoqué des crues spectaculaires au moindre orage, par exemple aux Houches en Haute-Savoie. 



En Savoie, le Doron est sorti de son lit à plusieurs reprises, comme cela avait déjà été le cas en août 2003 (> >). 

Image d'illustration pour Chaleur sur les Alpes : éboulement, chutes de séracs et crues

Ce mois de juillet hors-norme s'inscrit dans une tendance au réchauffement à plus long terme, très préjudiciable à la Mer de Glace (>). 



Des masses d'air plus fraîches sont néanmoins modélisées à partir de ce week-end, l'isotherme 0°C retrouvant des niveaux inférieurs à 4000 m et même inférieurs à 3500 m sur les Savoie avant un possible nouveau pic de chaleur début août. 

Image d'illustration pour Chaleur sur les Alpes : éboulement, chutes de séracs et crues
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don