12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

vendredi 12 juin 2020

La présence d'une goutte froide sur le golfe de Gascogne a apporté de fortes pluies jeudi 11 juin sur l'ouest de la France ainsi qu'un violent orage sur la régiond d'Ajaccio. Ce Vendredi l'épisode pluvio-orageux concerne les Cévennes avec des cumuls de précipitations records en Lozère. Dans un second temps, un épisode orageux intense est attendu sur le Nord-Est du pays en soirée de ce Vendredi.

 

Une goutte froide nommée Nadine

 

Le mauvais temps qui affecte la France est lié à une nouvelle goutte froide plongeant des Îles Britanniques vers nos côtes atlantiques, dans le golfe de Gascogne. Elle entretiendra l'agitation dans les prochaines heures.

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi Modélisation de la trajectoire de la goutte froide (en vert) du 10 au 13 juin 2020 - via wxcharts.com 

 

Une goutte froide est venue se positionner tout près des côtes bretonnes ce jeudi 11 juin. Celle-ci est particulièrement bien définie avec des pressions tombant sous les 995 hPa en son centre et une anomalie d'air froid importante en altitude. Cette dépression a été nommée "Nadine" par la météo allemande et continue d'évoluer au dessus du golfe de Gascogne vendredi 12 juin avant de lentement s'éloigner durant le week-end.

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Image satellite de la dépression Nadine au large de la Bretagne ce jeudi 11 juin 2020 - via Météo France

 

La dépression Nadine est associée à un impressionnant enroulement nuageux qui était mis en évidence par les images satellite de ce 11 juin. Cette goutte froide est centrée au sud-ouest de la Bretagne et migre légèrement plus au sud dans le golfe de Gascogne ce vendredi 12 juin, circulant au large des côtes aquitaines avant de remonter de nouveau sur la Bretagne durant la nuit de vendredi à samedi.

 

 

Fortes pluies en Bretagne ce jeudi

 

La Bretagne, située au plus près de la dépression ce 11 juin, a été la région la plus arrosée avec des précipitations régulières durant une bonne partie de la nuit et de la journée.

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Cumuls de pluie en Bretagne sur la journée du jeudi 12 juin 2020, arrêtés à 18h - via meteociel.fr

 

L'ensemble de la Bretagne et la Loire-Atlantiques ont reçu des cumuls conséquents sur cette journée du 11 juin 2020. D'une manière générale, les cumuls (arrêtés à 18h) atteignent 25 à 45 mm avec des pointes à plus de 50 mm localement.

 

Cumuls les plus élevés (arrêtés à Vendredi 06h00) :

  • 70 mm de pluie à Pleucadeuc (56), l'équivalent de 48 jours de pluie 

  • 62 mm à Camaret (29), soit 47 jours de pluie. La station a battu son record de précipitations en 24h pour un mois de Juin avec 46.3mm entre le 10 et le 11 Juin.

  • 58,5 mm à Ouessant (29), soit 40 jours de pluie 

  • 55 mm à Sainte-Marie (35), 35 jours de pluie 

  • 50 mm à Le Perrier (85), 37 jours de pluie 

  • 47 mm à Merdrignac (22), 36 jours de pluie.

 

En plus des fortes précipitations, le vent a soufflé en rafales tout au long de la journée de Jeudi (en lien avec la proximité du centre dépressionnaire). Les rafales ont atteint 102 km/h à Brignogan sur le nord du Finistère, 98 km/h à la Pointe du Raz (29), 93 km/h sur Belle-Île (56) et 92 km/h sur Ouessant (29). Dans les terres les rafales maximales ont généralement atteint 60 à 70 km/h, jusqu'à 80 km/h à Kerpert (intérieur des Côtes-d'Armor).

 

 

Orage stationnaire et inondations à Ajaccio

 

En début d'après-midi du jeudi 11 juin, un orage localisé mais stationnaire a déversé de grandes quantités d'eau sur Ajaccio, causant d'importantes inondations urbaines.

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Images radar de l'orage stationnaire sur Ajaccio entre la mi-journée et 14h ce 11 juin 2020 - via meteociel.fr

 

Les images radar ci-dessus illustrent parfaitement le caractère stationnaire de l'orage qui s'est abattu sur Ajaccio ce jeudi 11 juin. Il a éclaté en toute fin de matinée, persistant sur l'agglomération jusqu'aux environs de 14 heures en déversant d'importantes quantités de pluie. D'après les lames d'eau, il serait tombé entre 100 et 120mm en 2 heures sur le Nord-Est de la ville. 

 

La station d'Ajaccio-Milelli a relevé un cumul de 20,5 mm sous cet orage tandis que la station d'Ajaccio - Campo dell'Oro a enregistré 45,9 mm, dont 27,4 mm tombés entre 12h et 13h ! Avec de telles quantités de pluie en si peu de temps, de nombreuses inondations ont eu lieu - favorisées par l'urbanisation.

 

Ce jeudi en début d'après-midi, plusieurs rues d'Ajaccio se sont transformées en véritables torrents ! Les inondations ont été importantes dans certains quartiers, comme dans celui des Salines. De nombreux véhicules ont été emportés.

 

D'importants dégâts matériels ont été constatés. Près de 200 personnes ont été mises en sécurité. Le porte-parole des pompiers de Corse-du-Sud a informé qu'il n’y a pas eu de blessé parmi la population mais qu'un sapeur pompier qui a chuté en intervention et s’est fracturé une jambe.

 

 

Vendredi : Cévennes et Massif Central fortement touchés

 

De forts orages se sont formés comme envisagé la nuit dernière sur les Cévennes avec un maximum d'intensité entre les causses de l'Hérault, le Nord-Ouest du Gard et la Lozère. Sur ces secteurs les cumuls sont particulièrement importants et dépassent de 200% les cumuls maximums envisagés hier.  

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Cumuls de pluie sur la journée du Jeudi 11 Juin 14h au Vendredi 12 Juin 14h - via meteociel.fr

 

 

Les quantités de précipitations (provisoires) atteignent en ce milieu d'après-midi des valeurs remarquables sur ces zones. Les 300mm en 24 heures sont dépassés sur plusieurs stations. On relève à 20h00 :

  • 434mm à Vialas (48)
  • 341.7mm à Villefort (48)
  • 308.6mm au Mont-Aigual (30)
  • 277.4mm à Rousses (48)
  • 278.1mm à Altier (48)
  • 258.7mm au Vigan (30)
  • 199.2mm à La Salle-Prunet (48) 
  • 147.4mm à Alzon (30)
  • 144.2mm au Puy-Chadrac (43)
  • 131.6mm à Barnas (07)
  • 118.8mm aux Plans (34)

 

La station de Villefort a d'ailleurs battu de nombreux records d'intensité sur cet épisode : 

  • 80.5mm en 1 heure (record départemental absolu)
  • 176.4mm en 3 heures (record départemental absolu)

Ces pluies très importantes entraînent des réactions parfois notables des cours d'eau. En matinée le Gardon amont a subi une crue éclair, gagnant +4.50m en une heure à Saint-Jean-du-Gard. Notons également une hausse de +2.86m entre 7h10 et 7h15, soit près d'1cm par seconde !

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Le Gardon au niveau du pont de Corbès (30) ce matin avec des débordements localement importants - Photo Luc Crespon

 

De nombreux cours d'eau Cévenols sont en crue aujourd'hui alors que les précipitations continuent, le Tarn déborde fortement sur la commune de Sainte-Enimie (48) où les habitations et commerces ont été évacuées. 

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Débordements importants du Tarn sur la commune de Sainte-Enimie - Via Twitter @SD_MidiLibre

 

Dans le même temps le vent marin souffle en tempête sur les littoraux Méditerranéens et les contreforts Cévenols. Des records mensuels sont battus sur plusieurs communes du Sud et du Sud-Est : 

 

  • 115.6km/h à Baussurels (48)
  • 93.2km/h à Montpellier (34)
  • 91.4km/h à Régusse (83)
  • 81.4km/h à Marsillargues (34)

 

Violents orages en fin de journée sur le Nord-Est du pays : 

Comme si le temps n'étais déjà pas assez agité, de violents orages sont attendus en fin de journée sur le Nord-Est du pays. Météo-France a placé les départements suivants en vigilance orange entre 18h et 22h : 

  • Doubs
  • Jura
  • Côte-d'Or
  • Territoire de Belfort
  • Haute-Saône
  • Haute-Marne
  • Vosges
  • Meurthe-et-Moselle
  • Meuse
  • Moselle

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Carte de vigilance émise par Météo-France le 12 juin à 12h00 - Via Météo-France

 

Sur ces zones, de violents orages capables de produire des rafales de 80 à 100km/h, une activité électrique intense, des cumuls de 20 à 30mm en moins d'une heure et des grelons localement supérieurs à 3-4cm de diamètre devraient circuler en soirée avant de s'évacuer vers l'Allemagne en cours de nuit prochaine. 

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Passage orageux intense sur le nord-Est du pays en fin de journée de Vendredi 12 Juin - modèle Arome via WX CHARTS

 

Forte instabilité en journée de Samedi sur le Sud-Est du pays :

 

Le temps agité va perdurer en journée de demain sur le pays. Dès la nuit prochaine des orages locaux mais parfois très pluvieux pourront se développer près de la Côte d'Azur avec des cumuls parfois notables à la clef.

En cours de journée l'instabilité se renforce encore avec le développement de nombreux orages sur une grande partie Sud et Est du pays. Ceux-ci pourront se montrer parfois actifs en apportant de fortes précipitations, un risque de petite grêle parfois abondante et une activité électrique notable.

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi

Reprise marquée de l'instabilité sur le Sud-Est du pays en journée de Samedi - modèle arome via WX CHARTS


Ce n'est qu'en fin de journée que l'instabilité s'évacue vers le centre de l'Europe avec le retour d'un temps temporairement plus calme pour la fin du week-end. 

 

 

Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi Image d'illustration pour Dépression Nadine : suivi des fortes intempéries de jeudi et vendredi