12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Essai de tendance météo saisonnière pour l'hiver 2021-2022 selon la technique de l’activité solaire

dimanche 7 novembre 2021

Les supercalculateurs permettent aux prévisionnistes d’établir des prévisions météorologiques à des échéances toujours plus lointaines. La fiabilité de celles-ci ne dépasse pour l’instant guère les 10 jours. Pourtant, prévoir le temps qu’il fera plusieurs mois à l’avance rendrait service à tous ceux
dont la profession est soumise aux aléas climatiques. C’est là que les tendances saisonnières trouvent leur sens.

Actuellement, une nouvelle méthodologie statistique d’élaboration de projections saisonnières émerge. Découvrez, ci-dessous, les résultats de cette méthode pour l’hiver prochain !

 

QUEL TEMPS FERA T-IL L’HIVER SELON LA TECHNIQUE DE L’ACTIVITÉ SOLAIRE ?


Cette tendance vous est proposée par Thibault Meriel (Serenity-Meteo). Si cette méthodologie fait débat au sein de la communauté des météorologistes, nous avons décidé de vous en faire profiter en toute transparence afin que vous puissiez  juger du résultat de sa prévision à la fin de cet hiver.  De son côté, Meteo-villes continue et continuera à réactualiser ses tendance saisonnières selon une méthode plus classique dite des modèles météo numériques - Guillaume SECHET.

 

Actuellement, il existe deux grandes méthodologies permettant de réaliser des tendances saisonnières :

1 - La première, traditionnellement utilisée, se base sur l’analyse des modèles numériques saisonniers. Ces modèles sont de gros programmes informatiques délivrant un large panel de scénarios météorologiques possibles. L’enjeu des prévisionnistes est de retenir lequel est le plus probable. C'est ce que nous vous proposons depuis presque 20 ans sur le site internet en consultant le menu "prévisions - Tendance saisonnière"

2 - La seconde, fondamentalement différente, repose sur les statistiques et l’Activité Solaire. En effet, le soleil émet un flux de plasma plus ou moins fort, dénommé Vent Solaire. Ce phénomène impacte directement la magnétosphère Terrestre, impliquant une forte activité géomagnétique. Les particules de ce vent solaire peuvent pénétrer directement dans l’atmosphère, produisant, par exemple, des aurores boréales.

 

Il a été prouvé scientifiquement (sources en fin d'article) qu’il existe de nombreuses corrélations entre l’activité géomagnétique (intensité du vent solaire) et certains éléments du système climatique (différence de pression atmosphérique entre les Açores et l’Islande & variations de température de l’Est de l’Océan Pacifique). Ainsi, le vent solaire influence la météo du monde entier. Son impact n’est cependant pas identique pour toute la planète. L’activité solaire étant prévisible grâce aux modèles numériques et par la méthodologie Miroir Solaire (>>), ceci rend possible d’établir de vagues tendances météo sur le long terme, à l’échelle de la planète.

 

Nous pouvons donc étudier les configurations météorologiques régulièrement observées par le passé durant des épisodes de vent solaire faibles, ou forts, puis, en fonction d’autres indices solaires (>>).

 

> NOVEMBRE 2021, UN MOIS ANTICYCLONIQUE :

D’après le profil solaire actuel (cycle solaire 25 en pleine croissance >>) et en appui de la méthode Miroir Solaire, un temps globalement anticyclonique en France Métropolitaine, davantage dépressionnaire en méditerranée, devrait dominer ce mois de Novembre.  Les températures seraient globalement de saison, voir légèrement fraîches. Quant aux précipitations, elles s’annoncent relativement déficitaires par rapport aux normales saisonnières. 

 

 

> DÉCEMBRE 2021, UN TEMPS PERTURBÉ :

Le premier mois de l’Hiver 2021-2022 pourrait être marqué par des précipitations excédentaires et  une atmosphère relativement douce pour la saison en France Métropolitaine. En effet, il est fréquent d’observer ce genre de synoptiques (configurations) météorologiques durant certains types2 de cycles solaires correspondant à l’actuel.

 

> JANVIER 2022, TEMPÉRATURES CLASSIQUES & ATMOSPHÈRE SÈCHE :

Toujours d’après l’activité solaire attendue, un temps relativement sec et thermiquement de saison semble être le scénario le plus probable. Un doute subsiste sur la configuration météorologique attendue.

En effet, le modèle empirique met en avant un second scénario possible. Selon ce dernier, les précipitations de ce mois de Janvier 2022 pourraient s’avérer excédentaires, pour cause d’un flux davantage océanique en France Métropolitaine.

 

> FÉVRIER 2022, UNE FIN D’HIVER CALME ?

Ce dernier mois de l’Hiver pourrait s’avérer relativement anticyclonique. Les températures seraient douces pour la saison, avec une pluviométrie globalement déficitaire.

 

> CONCLUSION : UN HIVER DOUX ET GLOBALEMENT SEC ?

Malgré un mois de décembre agité, l’Hiver 2021-2022 pourrait s’avérer relativement sec selon les projections météorologiques établies grâce à l’activité solaire. Le modèle statistique actuellement utilisé pour cette tendance saisonnière est en rodage. Il est donc susceptible d’être amélioré, si nécessaire, dans le futur. D’autre part, il devra faire ses preuves pour obtenir une certaine crédibilité. Il avait correctement anticipé l’été dernier.

 

 

Sources :

> Influence des Cycles Solaires sur l'Oscillation Nord-Atlantique (NAO) : link.springer.com/article/10.1007/s00376-007-0191-x

> Relation entre le Vent Solaire et les Extrêmes Thermiques Hivernaux Négatifs en Eurasie : link.springer.com/article/10.1007/s00376-020-9153-3

> Influence des Cycles Solaires sur le Climat Estival de l'Asie de l'Est & Sud-Est : https://link.springer.com/article/10.1007/s00703-019-00687-4

> L’impact de l’Activité Géomagnétique sur la NAO : link.springer.com/article/10.1007/s11200-014-0508-z

> Preuve du Couplage Non Linéaire des Signaux Solaires et de l’ENSO dans les Températures Indiennes au cours du Siècle Dernier : link.springer.com/article/10.1007/s00024-014-0929-1

> Le Rôle des Facteurs Naturels : Le Mécanisme des Différents Types d'ENSO, les Téléconnexions Associées et l'Influence Solaire : link.springer.com/article/10.1007/s00704-018-2597-z

> The Sun and ENSO Connection : Contradictions and Reconciliations : link.springer.com/chapter/10.1007/978-3-319-77107-6_8

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don