Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Forte chaleur et canicule en juillet 2006

mardi 31 juillet 2018

Le mois de juillet 2018 est le 3ème plus chaud des relevés en France selon l'indicateur national portant sur la période 1900 / 2018. Parmi les 2 mois de juillet plus chauds encore figurent ceux de 2006 et de 1983 (>>). Juillet 2006 fut en effet marqué une canicule particulièrement longue (du 10 au 26 juillet) et intense.

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

L'écart à la normale de la température moyenne mensuelle de juillet 2006 oscilla entre +2°C et +4°C sur la Basse-Normandie, la Bretagne, le sud de l'Aquitaine et de Midi-Pyrénées, le Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Corse. Les écarts à la normale furent plus élevés encore sur le reste de la France, de l'ordre de +4°C à +5°C et localement +6°C sur le quart Nord-Est du pays. Les 4 jours les plus chauds ont été les 19, 21, 25 et 26 juillet.

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006
Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

Le 24 juillet, plus de la moitié des départements étaient placés en vigilance orange.

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

Des records mensuels ont été battus, certains restant encore de mise aujourd'hui. Ce fut notamment le cas, concernant les valeurs nocturnes, à Perpignan (26,3°C le 13), Istres (25,5°C le 28), Montélimar (24,9°C le 12), Bordeaux (23,2°C le 17), Dax (22,9°C le 21), La Roche sur Yon (22,9°C le 19), Mont-de-Marsan (22,3°C le 19), Pau (22,0°C le 27), Pontoise (21,8°C le 26), Tarbes (21,2°C le 27), Arras (19,8°C le 26), Charleville-Mézières (19,4°C le 27), Calais (18,6°C le 27). Ce fut également le cas, concernant les valeurs diurnes, à Dunkerque (38,2°C le 19), Avignon (38,0°C le 31), Limoges (37,6°C le 26), Tours (37,3°C le 26), Blois (37,2°C le 26), Troyes (37,0°C le 19), Calais (37,0°C le 19), La Roche sur Yon (36,6°C le 18), Roissy (36,4°C le 19), Le Touquet (36,2°C le 19), St Nazaire (36,2°C le 18), Guéret (35,9°C le 26), St Quentin (35,9°C le 19), Lorient (34,9°C le 18), Rouen (34,8°C le 19).

133 décès considérés comme imputables à la chaleur ont été signalés. Toutefois, en comparant la mortalité observée entre le 11 et le 28 juillet 2006 et celle des années précédentes, on constata 2600 décès en excès, soit une augmentation de +9 % de la mortalité (>>).

Retrouvez cet évènement et bien d'autres sur notre almanach (>>) et notre chronique (>>).

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006

Image d'illustration pour Forte chaleur et canicule en juillet 2006
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don