12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Hiver 2016/2017 : un déficit pluviométrique marqué

samedi 25 février 2017

Tandis que l'hiver calendaire se poursuit et ne se termine pas avant le 20 mars, l'hiver météorologique 2016-2017 s’apprête lui à se conclure dans quelques jours (1er décembre – 28 février). L'occasion d'effectuer un premier bilan provisoire, et celui-ci se démarque sur un critère particulier : la sécheresse !

En effet, le déficit pluviométrique s'est avéré très important au cours de cet hiver sur la quasi-totalité de nos régions (seuls Corse ainsi que Languedoc-Roussillon et contreforts Cevenols ont pu bénéficier de pluies importantes, parfois largement supérieures à la normes notamment sur la façade orientale de l'île de beauté). Ce déficit de pluie est estimé à l'échelle nationale à environ 50%, et se montre bien plus important sur une bonne moitié Est du pays. Ce qui ferait de cet hiver 2016/2017 l'un des plus sec de ces 60 dernières années, au même niveau que l'hiver 1991-1992.

Image d'illustration pour Hiver 2016/2017 : un déficit pluviométrique marqué

Ce manque de pluie a principalement été causé par la présence incroyablement régulière de conditions anticycloniques. Un anticyclone qui a notamment permis au soleil de briller, malgré quelques périodes marquées par des nuages bas tenaces. Au final, ensoleillement devrait être excédentaire sur l'ensemble du pays, de l'ordre de 25% au dessus de la norme (le département du Var serait l'unique région en retrait). Le Nord de la Bretagne (Côtes d'Armor) ont par ailleurs battu au cours du mois de janvier des records d'ensoleillement, pour un bilan sur l'ensemble de cet hiver de 40% d'ensoleillement en plus par rapport aux normes habituelles.


Image d'illustration pour Hiver 2016/2017 : un déficit pluviométrique marqué

 

Du côté des températures, le bilan est nettement plus contrasté. Malgré un hiver qui devrait finir sur une note autour de la moyenne à l'échelle nationale à l'instar du mois de décembre, le mois de janvier a été plutôt frais tandis que celui de février devrait être au dessus des normes. Des variations visibles également selon les régions, puisque la moitié Nord et plus notamment le quart Nord-Est du pays devrait terminer sur un bilan légèrement plus frais que la norme 1981-2010 (localement de l'ordre de -0.5°C). A l'inverse, la moitié Sud a vécu un hiver doux mais sans excès (anomalie positive de +0.5°C environ).


Image d'illustration pour Hiver 2016/2017 : un déficit pluviométrique marqué

 

Image d'illustration pour Hiver 2016/2017 : un déficit pluviométrique marqué