12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

mardi 1 septembre 2020

La fin du mois d'août fut riche en événements météorologiques sur la plupart des continents. Petit tour du monde des faits marquants survenus ces derniers jours et en cette rentrée 2020.

 

Europe

 

La fin de l'été météorologique 2020 a été mouvementée sur le continent européen entre pluies abondantes, orages violents, trombes marines, tornades et incendies.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Estimations via les radars des cumuls de pluie du 28 août à 13h au 31 août à 13h - Météo Suisse

 

La plongée d'un talweg vers la France et le golfe de Gascogne à la fin de la semaine dernière a entraîné un épisode pluvio-orageux très actif et durable sur le sud-est de la Suisse. Débuté le vendredi 28 août, cet épisode s'est prolongé tout au long du dernier week-end du mois d'août en frappant tout l'est de la Suisse où les cumuls sur 72 heures ont dépassé la barre des 100 mm de manière quasi-généralisée.

 

Comme souvent dans ce type d'épisode, les cumuls les plus importants ont été enregistrés dans le canton du Tessin, au sud des Alpes. On a relevé jusqu'à 293 mm à Cevio dans le Val Maggia. De tels cumuls sont impressionnants mais pas inédits pour ces régions où la période de retour d'un tel épisode pluvieux est de 10 à 15 ans.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Glissements de terrain dans le sud-est de la Suisse le dimanche 30 août 2020

 

Cet épisode important a causé quelques dégâts. Les fortes précipitations ont notamment fait monter le niveau des rivières et des lacs du Tessin et des Alpes centrales. Des glissements de terrain ont été observés et la vallée de Verzasca a été isolée du monde pendant plusieurs heures. On peut toutefois se réjouir que cet épisode pluvieux n'ait fait aucune victime.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Impressionnante supercellule orageuse le samedi 29 août à Györ en Hongrie - photo Viktoria Tihamér Nagy

 

En Italie, en Autriche ainsi qu'en Hongrie, la fin de la semaine dernière fut très orageuse. Plusieurs vagues d'orages particulièrement actives se sont déclenchées, notamment durant le week-end. Elles ont produit des pluies abondantes responsables d'inondations, de violentes chutes de grêle, des rafales de vent importantes et plusieurs phénomènes tourbillonnaires.

 

Dans le nord de l'Italie, un homme de 38 ans a été emporté par un ruisseau transformé en torrent dans la région de Varèse. Dans un camping de Toscane, deux fillettes ont été tuées par la chute d'un arbre sur leur tente. En Autriche, trois personnes sont décédées et quatre autres ont été blessées après la chute d'un chêne de 30 mètres sur leur camionnette.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Trombe marine devenant tornade sur la commune de Voltri près de Gênes ce samedi 29 août - photo Jeremie Gaillard

 

Ces derniers jours, la situation météorologique était également favorable à l'observation de phénomènes tourbillonnaires dans le nord de l'Italie et plus particulièrement de trombes marines sur les rivages du golfe de Gênes. Certains de ces phénomènes ont pu toucher terre, devenant ainsi des tornades. L'une d'entre-elles a été immortalisée ce samedi à proximité immédiate de Gênes, touchant le littoral de la commune de Voltri. Consultez notre article dédié sur ce phénomène >>>

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Vue aérienne de l'impressionnant incendie dans la province de Huelva ce week-end - via diariodehuelva.es

 

En Espagne, un impressionnant incendie a sévit tout au long de la fin de semaine dernière en Andalousie. Le brasier, qui s'est déclaré en journée du jeudi 27 août, a brûlé plus de 10.000 hectares dans la province de Huelva jusqu'au lundi 31 août. Près de 3.200 personnes ont été évacuées, notamment en raison des épaisses fumées toxiques qui avaient envahies plusieurs villes de la région. L'armée a été sollicitée pour aider les pompiers.

 

 

Amérique

 

L'actualité météo s'est légèrement calmée ces dernières heures sur le continent américain, alors que l'attention médiatique était tournée vers l'ouragan Laura la semaine dernière.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Dégâts considérables à Lake Charles (Louisiane) en matinée du 27 août 2020 - photo Aaron Rigsby

 

Aux États-Unis, la fin du mois d'août 2020 a évidemment été marquée par le passage du puissant ouragan Laura. En fin de journée du mercredi 26 août, ce dernier atteignait la catégorie 4, proche de la catégorie 5 (vents à plus de 220 km/h). Il a touché terre à proximité de la frontière entre Texas et Lousiane durant la nuit du 26 au 27 août. L'extrême sud-ouest de la Lousiane fut la région la plus touchée, notamment le secteur de Lake Charles où les vents ont atteint 212 km/h au passage du mur de l'oeil de l'ouragan, causant des dégâts considérables.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Inondations importantes faisant suite à la marée de tempête et aux pluies diluviennes sur la Louisiane - via CNN

 

Les villes cotières ont été inondées par l'onde de tempête de l'ouragan. Fort heureusement, celle-ci fut moins importante que prévu. 1,5 million de personnes étaient sous les ordres d’évacuation en Louisiane et au Texas, expliquant le bilan humain plutôt léger avec 10 morts en Louisiane et 4 au Texas. Parmi les 14 victimes, 8 décès sont dus à des intoxications au monoxyde de carbone émis par des générateurs (enclenchés suite aux coupures d'électricité).

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Camping-car renversé par des micro-rafales orageuses à Briar au Texas le 29 août 2020 - photo Hanna Reynolds

 

Toujours au Texas, certaines localités ont été touchées par de puissants orages associés à de très violentes rafales descendantes ce week-end. Samedi 29 août, ces phénomènes violents ont frappé les secteurs situés au nord-ouest de Fort Worth. Six personnes ont été blessées et admises à l'hôpital avec des blessures mineures. Des bâtiments ont été endommagés et au moins 25 mobiles home ont été renversés par des micro-rafales orageuses.

 

 

Afrique

 

Depuis plusieurs semaines, les précipitations sont parfois abondantes sur le centre du continent africain en raison de nombreux orages. Ces derniers ont été meurtriers ces derniers jours.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Image satellite du continent africain ce mardi 1er septembre 2020 - EUMETSAT

 

Comme le montre l'image satellite, les orages continuent de se succéder sur le centre de l'Afrique. En Ouganda, un groupe d'enfants qui jouait au football a été frappé par la foudre à Arua (nord-ouest du pays) le jeudi 27 août 2020. Un seul des dix enfants a survécu. Les victimes étaient toutes âgées entre 13 et 15 ans. Il s'agit du pire incident de ce type depuis 2011 dans le pays. Cette année-là, 18 enfants avaient été tués par la foudre dans une école.

 

Les blessures ou morts causées par la foudre ne sont pas rares dans le centre de l'Afrique où les orages sont régulièrement violents. Néanmoins, le bilan humain est généralement moins lourd.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Modélisation des températures maximales sur le nord de l'Afrique le 2 septembre 2020 - tropicaltidbits.com

 

Dans le nord de l'Afrique, les températures sont assez nettement supérieures aux normales de saison depuis plusieurs jours. Les valeurs maximales atteignent régulièrement 40 à 45°C de l'Égypte au sud de l'Algérie. De tels niveaux ne sont pas exceptionnels mais se situent tout de même 4 à 8 degrés au dessus de la norme.

 

 

Asie

 

Après le typhon Bavi, c'est désormais le typhon Maysak qui menace la péninsule de Corée. En Afghanistan, de terribles et meurtrières inondations sont survenues la semaine dernière.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Perturbations causées par le typhon Bavi à Jeju (Corée du Sud) le 26 août 2020 - via EuroNews

 

La semaine dernière, le typhon Bavi a traversé la péninsule coréenne en endommageant des bâtiments et causant des inondations. Chose plus rare, le phénomène a atteint la Corée du Nord en passant près de la capitale Pyongyang. Bavi apportait des rafales à plus de 130 km/h en touchant terre le 27 août sur l'ouest de la Corée du Nord.

 

La télévision de Corée du Nord a diffusé des images d'arbres et de poteaux électriques cassés et de routes inondées. Les dégâts ont notamment concerné les provinces du Hwanghae où le typhon a touché terre. Il n'y a eu aucune victime et les dégâts ont été "moins importants que prévu" selon les autorités locales.

 

 

Après Bavi, le typhon Maysak va frôler l'ouest du Japon. Ce dernier a atteint les îles sud du pays et l'agence météorologique japonaise a émis une alerte pour Okinawa où de nombreuses écoles et services publics ont été fermés. Il s'agit déjà du 9ème typhon à toucher le pays cette année. Maysak devrait ensuite atteindre la Corée du Sud, touchant Namhae (côte sud) et passant à 20 km au nord-ouest de Busan jeudi 3 septembre.

 

Maysak est actuellement un système dangereux classé en catégorie 4 avec des vents dépassant les 200 km/h à proximité de son oeil. Le phénomène suit les traces du typhon Bavi qui était parvenu jusqu'en Corée du Nord la semaine dernière.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Températures maximales sur le Japon ce mardi 1er septembre 2020 - via JMA

 

À l'avant du typhon Maysak, une dorsale a entraîné la remontée d'un air très chaud sur l'ouest du Japon ce mardi 1er septembre, faisant tomber des records mensuels de chaleur. On a relevé jusqu'à 38,0°C à Hita, 37,1°C à Fukuoka ou encore 36,6°C à Himeji. Jamais de telles chaleurs n'avaient été observées sur ces villes au cours d'un mois de septembre !

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Modélisation de la trajectoire des typhons Maysak et Haishen - via The Weather Channel

 

Après le typhon Maysak, c'est un autre typhon majeur qui est modélisé. Ce dernier, qui sera baptisé Haishen, devrait remonter en direction du sud du Japon d'ici au début de la semaine prochaine. Ce typhon pourrait devenir le plus puissant de la saison dans cette partie du globe. L'évolution des prévisions demandera à être suivie avec attention dans les prochains jours.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Recherche de victimes dans les décombres à Charikar (Afghanistan) le 27 août 2020 - photo Mohammad Ismail

 

Plus à l'ouest sur le continent asiatique, ce sont des inondations dramatiques qui ont touché l'Afghanistan la semaine dernière. La province de Parwan, au nord de Kaboul, a été ravagée mercredi 26 août par une soudaine montée des eaux liée à des pluies diluviennes nocturnes. Au moins 162 personnes ont péri dans la ville de Charikar, au nord de Kaboul. De nombreux enfants figurent parmi les victimes selon les autorités.

 

Des centaines de logements ont été détruits et des terres agricoles ont été dévastées. Les locaux parlent des pires inondations jamais observées dans la région. Des polémiques évoquent le manque d'action des autorités face aux inondations récurrentes et l'absence de communication pour prévenir les populations lorsque le risque est imminent.

 

 

Océanie

 

Les contrastes restent forts en Australie avec des conditions excessivement chaudes sur le nord-ouest du pays mais tempétueuses dans sa partie sud.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Arbres au sol après la tempête à Belgrave en banlieue de Melbourne le 27 août 2020 - photo via BBC

 

Le jeudi 27 août 2020, une violente tempête a frappé l'État de Victoria dans le sud de l'Australie. Les vents ont atteint jusqu'à 158 km/h à Wilsons Promontory (extrême sud du pays), 124 km/h au mont Gellibrand et 122 km/h à Yanakie ! À Melbourne, les vents ont soufflé jusqu'à 95 km/h.

 

L'électricité a été interrompue dans 95.000 foyers et l'eau a été contaminée dans près de 250.000 logements. De nombreux arbres ont été abattus et plusieurs bâtiments endommagés. 3 personnes ont trouvé la mort suite à des chutes d'arbres. Il s'agit d'un garçon de quatre ans, d'une femme de 36 ans et d'un homme de 59 ans.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020

Températures maximales en Australie le samedi 29 août 2020 - tropicaltidbits.com

 

Pendant ce temps, le nord-ouest de l'Australie connaît des températures anormalement élevées depuis une bonne dizaine de jours. Les valeurs observées atteignent parfois des niveaux records. La station de Marble Bar a enregistré des maximales comprises entre 38,4 et 38,9°C du lundi 24 au samedi 29 août 2020, soit 6 jours consécutifs au dessus de 38°C ! Auparavant, le thermomètre n'y avait jamais dépassé les 38,0°C au mois d'août. Si l'hiver est une saison abstraite aux latitudes du nord de l'Australie, il n'en demeure pas moins que ces températures sont exceptionnelles. 

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette rentrée 2020