12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

L'été en avril : chaleur et records de température

samedi 11 avril 2020

Depuis plusieurs jours, les températures sont sensiblement supérieures aux normales de saison, atteignant parfois des niveaux records. De nombreuses régions ont droit à leurs premières chaleurs de la saison et un air d'été flotte sur la France, avec beaucoup d'avance...

Il s'agit de la première réelle séquence "estivale" de l'année, après quelques pics très brefs (mais néanmoins exceptionnellement hâtifs) en février. Durant l'après-midi du 9 avril, 87% du territoire a dépassé la barre des 20°C. Le samedi 11 avril, c'est plus du quart de la France (28%) qui a franchi le seuil de chaleur (correspondant à 25°C).

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

 

Cet épisode quasi-estival a réellement débuté le 6 avril : les températures ont atteint des niveaux très élevés pour la saison dans le nord-est de la France, frôlant le seuil de chaleur en plaine d'Alsace (24,7°C à Strasbourg). La hausse s'est affirmée entre le 7 et le 8 avril avec les premiers dépassements des 25°C dans plusieurs régions du nord. Le 7 avril 2020, la barre des 25°C a été atteinte pour la première fois de l'année à Grenoble (25,0°C) ainsi qu'à Strasbourg (25,1°C).

La hausse du thermomètre s'est confirmée le 8 avril, notamment sur le nord de la France. On a relevé jusqu'à 25,6°C à Paris, faisant tomber le record journalier de chaleur de la capitale pourtant vieux de 128 ans (24,3°C en 1892) ! On relevait 25,4°C à Troyes et 25,3°C à Melun. Avec 25,3°C ce même jour, la station de Rouen a connu son jour de chaleur le plus précoce depuis son ouverture en 1968 ! À Lille, il n'avait jamais fait aussi chaud si tôt dans la saison (maximale de 24,9°C le 8 avril 2020). Ces deux valeurs constituent des records pour une première décade d'avril. Saint-Quentin (24,5°C) et Cambrai (24,4°C) peuvent en dire autant.

Les températures estivales se sont étendues à une grande partie de la France durant l'après-midi du jeudi 9 avril. Le seuil de chaleur (25°C) a été atteint et dépassé dans de nombreuses régions, battant par endroits de nouveaux records. À Rouen, le record décadaire établi la veille (25,3°C) a été amélioré d'un dixième avec 25,4°C le 9 avril ! C'est toutefois à Paris qu'a été enregistrée la température la plus chaude de France, et même de l'ensemble du continent européen ! Ce 9 avril, Paris-Montsouris a relevé une valeur maximale de 27,1°C, constituant un nouveau record de chaleur pour une première décade d'avril. Jamais le thermomètre n'était monté aussi haut aussi tôt dans la saison depuis l'ouverture de la station en 1872 !

Le 10 avril, rebelote avec une chaleur s'étendant cette fois jusqu'en Bretagne où des niveaux exceptionnels ont été atteint pour cette période de l'année (jusqu'à 27.3°C à Lanmeur). Avec 25.3°C à Brest, il s'agissait alors du jour de chaleur le plus hâtif jamais mesuré sur cette station.

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

 

Le 11 avril, les plus fortes chaleurs se sont produites le long de la Loire (28.3°C à Saumur, 27.1°C au Mans, 26.7°C à Angers) et plus localement en Isère (27.1°C à Grenoble). Des records décadaires (2e décade) ont été battusdu côté de la Normandie, à Cherbourg ainsi qu'à la Pointe de La Hague les 11 et 12 avril.

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

 

En terme de température maximale relevée au cours de cet épisode de chaleur, des pointes locales supérieures à 28°C ont été observées durant l'après-midi du 10 avril en Charente (28.1°C à Barbezieux-St-Hilaire) et en Dordogne (28.0°C aux Eyzies), puis le 11 avril dans le Maine-et-Loire (28.3°C à Saumur).
Sur le réseau des stations principales de Météo-France, Paris (9 avril), Grenoble (11 avril) et Le Mans (11 avril) ont obtenu la température la plus élevée de cet épisode de chaleur (27.1°C). Toutefois, l'exceptionnel 27.8°C relevé en Corse à Alistro le 11 février dernier reste en tête du classement national annuel.

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

 

Les après-midi les plus chauds de cet épisode ont été observés les 9, 10 et 11 avril 2020. Avec un indicateur national de 23.9°C le 09 avril (ainsi que le 11) et de 24.3°C le 10 avril, ces deux après-midi se classent au 6e et au 3e rang des plus chauds observés en France lors d'une première décade d'avril, depuis l'après-guerre :
25.1°C le 07/04/2011
24.4°C le 09/04/2017
24.3°C le 10/04/2020
24.1°C le 09/04/2011
24.0°C le 06/04/2011
23.9°C le 09/04/2020

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

 

A noter que la station de Paris-Montsouris a dépassé les 25°C (seuil de chaleur) durant 5 journées consécutives, entre le 8 et le 12 avril. Une telle série de 5j ne s'était jamais produite avant la mi-avril depuis le début des relevés en 1873 (ancien record du 18 au 22 avril 2018).

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température

Image d'illustration pour L'été en avril : chaleur et records de température