12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

vendredi 3 avril 2020

Après un début de printemps particulièrement frais voire froid sur le pays avec de nombreuses gelées et mêmes quelques chutes de neige jusqu’en plaine, la douceur va peu à peu faire son retour sur le pays. Les températures vont en effet s’élever peu à peu pour dépasser cette fois-ci les normales de saison sur de nombreuses régions.

Une douceur qui s'impose peu à peu

La semaine du 6 au 12 Avril s’annonce particulièrement douce et calme avec des températures en excédent sur la totalité du pays. L’anticyclone devrait en effet s’ancrer sur l’Ouest de l’Europe et apporter un flux de Sud/Sud-ouest doux et généralement sec sur toute la France. Les anomalies de température en altitude (850hPa soit 1200 à 1400m d’altitude) se montreront en majorité positives, se situant souvent entre +5 et +8°c, localement un peu plus :

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures à 850 hPa du Lundi 6 au Dimanche 12 Avril - Modèle GFS via WX CHARTS

 

De ce fait, les températures au sol devraient souvent s’échelonner entre 18 et 22°C sur le pays, parfois plus, notamment sur le Sud-Ouest, le Centre et le Centre-Est. Quelques fronts atténués pourront cependant limiter la hausse du thermomètre sur la moitié Nord en cours de semaine mais ceux-ci devraient se montrer bien temporaires.

 

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Températures maximales prévues sur la France du mardi 7 au vendredi 10 Avril - Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ainsi, après plusieurs semaines de déficit, les températures vont largement s’élever sur le pays, mais cette douceur est-elle partie pour durer ?

 

Tendance pour le reste du mois d’Avril :

Les modélisations à long termes sont quasiment unanimes, le Printemps semble véritablement s’installer sur le pays.

Durant la semaine du 13 au 19 Avril cependant, le flux de Sud-Ouest perdrait quelque peu de sa superbe et s’orienterait plutôt à l’Ouest, amenant un air plus océanique plus humide sur la France. Ceci nous garantirait des températures souvent situées dans les normes de saison ou faiblement excédentaires, notamment dans le Nord et le Nord-Est, plus influencées par de l’air continental plus doux.

 

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures sur l'Europe pour la semaine du 13 au 19 Avril - Modèle ECMWF via EFFIS

 

Cette semaine verrait donc des températures situées dans les valeurs de saison. En effet, un décalage de l’anticyclone vers l’Europe centrale pourrait permettre à quelques perturbations de s’infiltrer sur le pays et donc de limiter une hausse plus importante des températures. Le temps froid ne semble de toute façon pas d’actualité pour cette semaine.

Concernant la deuxième quinzaine d’Avril, la tendance semble à nouveau assez douce avec des anomalies souvent positives sur le pays.

Le flux de Sud-Ouest relativement plus anticyclonique pourrait à nouveau s’imposer et nous garantir des températures très printanières. Une belle douceur sera alors possible avec les 20°C souvent dépassés sur le pays, parfois plus de 25°C.

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures sur l'Europe pour la deuxième quinzaine d'Avril - Modèle ECMWF via EFFIS

 

 

Un mois d’Avril qui pourrait donc se montrer sensiblement excédentaire au niveau des températures. Cette tendance rejoint d’ailleurs les scénarios envisagés il y a déjà plusieurs semaines et les différentes modélisations des modèles saisonniers :

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures pour le mois d'Avril 2020 - modèle CFS v2 via NOAA

 

Un Printemps restant doux ?

Les dernières modélisations saisonnières s’accordent à envisager un mois de Mai caractérisé par la douceur :

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures pour le mois de Mai 2020 - modèle CFS v2 via NOAA

 

Le modèle Américain s’oriente vers un excédant situé entre +0.5 et +1°C sur la quasi-totalité du pays avec des anomalies chaudes récurrentes durant tout le mois. Un temps souvent doux voire parfois chaud à attendre donc avec les premières fortes chaleurs à la clef, notamment en seconde partie de mois. 

En comparaison, le modèle Européen emet lui-aussi une tendance sensiblement plus chaude que la normale sur une grande partie du pays, plus proches de normales sur l'Ouest : 

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de températures pour le mois de Mai 2020 - modèle ECMWF via EFFIS

 

Concernant le ciel, les prévisions semblent s’orienter vers un mois de Mai généralement de saison, des périodes anticycloniques entrecoupées des premiers épisodes orageux étendus. Une pluviométrie qui se situerait dans l’ensemble dans les normes avec possiblement une activité orageuse plus fréquente près des reliefs (Alpes, Pyrénées).

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de précipitations pour le mois de Mai 2020 - modèle CFS v2 via NOAA

 

La tendance chaude pourrait se poursuivre jusqu’à l’été avec un mois de Juin restant excédentaire en terme de températures.

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Comme pour les mois d’Avril et Mai, les excédents pourrait se situer entre +0.5 et +1°C en général sur le pays. Les premières très fortes chaleurs pourraient donc intervenir dès le mois de Juin, cette évolution restera cependant à confirmer dans les prochaines semaines.

Au niveau des précipitations, la tendance semble s’orienter vers une fin de Printemps douce, voire chaude, mais orageuse avec des anomalies pluviométriques positives, notamment sur le Sud du pays et près des reliefs selon le modèle Américain.

En liaison avec de possibles faiblesses anticycloniques près de l’Espagne (visible sur la carte des températures avec un point négatif sur la péninsule Ibérique), des dégradations orageuses parfois virulentes seraient possibles ainsi qu’une instabilité diurne récurrente et parfois forte sur les reliefs.

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?

Anomalies de prcipitations pour le mois de Juin 2020 - modèle CFS v2 via NOAA

Ces tendances sont à prendre avec des pincettes car la prévision saisonnière reste une science en pleine progression, le modèle Européen a tendance à voir un temps plus sec sur la moitié Sud et plus orageux au Nord pour ce mois de Juin.

Dans tout les cas, la tendance semble s'orienter vers des excédents de température plutôt qu'à des anomalies négatives. La douceur que nous allons connaître pourrait donc peu à peu s'imposer pour le Printemps avec des températures situées dans les normes ou sensiblement au-dessus et ceci jusqu’à l’été. 

Bien que des coups de frais temporaires ne soient pas exclus à nouveau, cette fin d’hiver et début de Printemps frais voire froids semblent faire défaut. Après un début d’année particulièrement doux, les tendances s’orientent en effet vers des anomalies positives persistantes.

Image d'illustration pour La douceur de ces prochains jours sera-t-elle durable ?