12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

vendredi 17 juillet 2020

 

Un début d’été très contrasté :

Jusqu’à maintenant, l’été s’est montré particulièrement mitigé depuis le début du mois de Juillet sur les ¾ du pays. Seule la Méditerranée se retrouve sous des conditions estivales et un soleil dominant depuis le début du mois.

La couverture nuageuse fut en effet récurrente sur le reste du pays ces dernières semaines avec une influence océanique persistante et une succession de fronts en fin de vie apportant un ressenti parfois automnal.

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Temps bouché en ce Vendredi 17 Juillet à Saint-Malo - Via ville-saint-malo.fr

 

Le soleil est cependant bien plus présent et persistant près de la Méditerranée, souvent protégée des nuages les plus nombreux et des précipitations en flux de Nord-Ouest perturbé. Pour appuyer ce propos, il suffit de se pencher quelques valeurs d’ensoleillement depuis le premiers Juillet sur le pays.

>> La station météorologique de Paris-Montsouris atteint environ 128h de soleil en ce 17 Juillet contre plus de 208h pour la station de Montpellier-Fréjorgues. Biarritz est également en retrait avec un peu plus de 147h de soleil depuis le début du mois.

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

L'été continue sur la région de Montpellier avec un soleil largement dominant et de fortes chaleurs - Via Windy

 

Outre la couverture nuageuse, les températures se sont parfois montrées particulièrement fraîches durant cette première quinzaine. La journée du 16 Juillet fut par endroit automnale avec des températures peinant à dépasser les 20°C sur de nombreuses régions.

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Températures maximales parfois très fraîches le 16 Juillet sur le pays - Image via Twitter : Guillaume Woznica 

 

Néanmoins, quelques journées plus chaudes ont permis de maintenir la température moyenne nationale à 20.5°C sur la première quinzaine de Juillet, soit un excédent de +0.3°C. Des températures se trouvant donc dans les moyennes de saison à l’échelle de la France avec néanmoins un contraste important entre la Méditerranée et le reste du pays depuis la fin du mois de Juin.

 

Avec ce temps plutôt perturbé, la température de la mer est parfois un peu fraîche pour la saison, notamment près de l'Atlantique avec quelques degrés de moins qu'à la même date l'année dernière. La palme revient, comme souvent à cette période, à la Corse avec 25.6°C aux abords des plages d'Alistro, notons également 25°C sur le littoral près de Nice, 21.2°C près de Perpignan, 22.4°C sur les plages d'Anglet et 20.4°C au large d'Oléron. 

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Comparaison des températures de la mer entre le  16/07/2020 et le 16/07/2019 - Via Météociel.fr

 

Malgré les nuages, il est important de noter que les précipitations se sont montrées particulièrement faibles depuis le début du mois. Le pays est en effet resté en bordure d’une dorsale anticyclonique sur l’Atlantique avec de ce fait des perturbations circulant de façon très atténuées et ne donnant que très peu de pluies.

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Anomalies de précipitations pour la premère quinzaine de Juillet - Via Météo-France

 

Le déficit pluviométrique est donc important sur la majeure partie de la France, atteignant en moyenne -68%. Le Poitou-Charente (95%), l’Ile de France (89%) et la Champagne-Ardenne (83%) sont particulièrement touchés. Seuls les Alpes-du-Sud, le Sud du Massif-Central, l’Est des Pyrénées et la Corse ont retrouvé des précipitations plus abondantes en raison d’orages diurnes récurrents.

 

>> Vous pouvez consulter nos dernières prévisions pour le reste du mois de Juillet >>

 

Qu’en est-il pour le mois d’Aout ?

 

D’après les dernières prévisions à long terme, il semble que nous orienterions vers un temps sensiblement plus clément pour le mois d'Août. Le dégradé Nord-Ouest/Sud-Est resterait cependant présent avec des températures situées au-dessus des normales de saison des Pyrénées au Nord-Est du pays en passant par la Méditerranée.

 

 A l’inverse près de l’Atlantique, l’influence océanique persisterait avec un temps plus mitigé et des températures peinant à atteindre des valeurs estivales.

 

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Anomalies de températures moyennes prévues pour les deux premières semaines du mois d'Août sur l'Ouest de l'Europe - Modèle ECMWF via EFFIS

 

Cette tendance est également visible au niveau des précipitations. Si la quasi-totalité du pays resterait sous des conditions sèches avec un déficit restant important, la façade Atlantique et les côtes de la Manche pourraient voir des pluies plus fréquentes, sensiblement supérieures aux normales de saison.

 

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Anomalies de précipitations moyennes prévues pour les deux premières semaines du mois d'Août sur l'Ouest de l'Europe - Modèle ECMWF via EFFIS

 

>> La première quinzaine du mois d’Août semblerait donc continuer sur la lancée de ce mois de Juillet mitigé mais de façon moins marquée. La proximité de zones dépressionnaires sur l’océan provoquerait en effet un temps plus perturbé et des températures assez fraîches près de l’Atlantique et de la Manche. A l’inverse, la chaleur estivale pourrait s’imposer des Pyrénées au Nord-Est, le tout sous un temps plus sec et anticyclonique. Entre les deux nous retrouverions un temps plutôt de saison, tantôt plus frais, tantôt plus chaud mais généralement sec, notamment en début de période.

 

Le reste du mois d’Aout resterait dans la même configuration, à savoir des températures globalement dans les normes de saison près de l’Atlantique et assez chaudes sur le reste du pays. Le temps plus perturbé pourrait néanmoins concerner des régions plus méridionnales en fin de mois, une tendance qui restera à confirmer.

 

Le modèle américain reste cependant plus timoré concernant la chaleur avec des températures de saison mais s'accorde sur le temps sec dominant sur une grande partie du pays. 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?

Prévisions saisonnières pour le mois d'Août 2020 - Modèle CFS via NOAA

 

 

>> Le mois d’Août semble donc s’annoncer comme moins mitigé que cette première quinzaine de Juillet. Un temps plus chaud devrait s’imposer dès le début de mois sur la majorité du pays, notamment des Pyrénées au Nord-Est en passant par le Centre, le Centre-Est et la Méditerranée.

 

Sur la façade Atlantique et la Manche, l’influence océanique se ferait sentir en raison de perturbations circulant à proximité avec des températures globalement de saison, voire un peu fraîches suivant les jours.

 

Au niveau des précipitations, c’est le temps sec qui devrait dominer, ce qui laisse planer les inquiétudes concernant la sécheresse, déjà présente sur une bonne partie du pays. A nouveau, la façade Atlantique et les côtes de la Manche pourraient voir des précipitations un peu plus fréquentes. La fin de mois reste assez indécise avec un possible décalage des centres d’actions vers le Sud et l’Espagne, ce qui laisserait craindre quelques dégradations orageuses plus étendues sur la moitié Sud du pays.

 

Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?        Image d'illustration pour Météo des vacances : Vers une amélioration progressive ?