Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques

mardi 15 juillet 2014
Les catastrophes liées au temps, au climat et à l’eau, qui font des victimes et retardent le développement économique et social sont en hausse dans le monde entier. Selon l’Atlas de la mortalité et des pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes qui vient de paraître, de 1970 à 2012, 8835catastrophes, 1,94 million de victimes et 2,4 billions de dollars de pertes économiques ont été attribuées, à l’échelle mondiale, à des phénomènes tels que la sécheresse, les températures extrêmes, les crues, les cyclones tropicaux et leur cortège d’épidémies.

Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques

Afrique :
 
1 319 catastrophes signalées -  698 380 victimes - pertes de 26,6 milliards de dollars.
De tous les phénomènes, les crues ont été le plus courant (61%), mais la sécheresse a été le plus meurtrier. Les graves sécheresses qui ont sévi en Éthiopie en 1975 et au Mozambique et au Soudan en 1983 et 1984 ont été à l’origine de la majorité des décès. Les tempêtes et les crues ont toutefois causé les pertes économiques les plus importantes (79 %).

Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques
 

Asie :
 
2 681 catastrophes signalées - 915 389 victimes - pertes de 789,8 milliards de dollars.
La plupart de ces catastrophes étaient dues à des crues (45%) et à des tempêtes (35%). Ces dernières ont été les plus meurtrières (76% des victimes), alors que les pertes économiques les plus importantes étaient imputables aux crues (60%). Les phénomènes les plus marquants ont été trois cyclones tropicaux qui ont frappé le Bangladesh et le Myanmar, faisant plus de 500 000 victimes. Les pertes économiques les plus importantes étaient principalement dues aux catastrophes dont a été victime la Chine, notamment les inondations de 1998.

Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques
 

Amérique du Sud :
 
696 catastrophes signalées - 54 995 victimes - pertes de 71,8 milliards de dollars.
S’agissant des conséquences, les crues ont été les plus meurtrières (80% des victimes) et ont causé les pertes économiques les plus graves (64%). Le phénomène le plus marquant pendant cette période a été une crue, accompagnée de glissements de terrain et de coulées de boue, qui a frappé le Venezuela à la fin de l’année 1999, faisant 30 000 victimes. Ce seul phénomène fausse de manière significative les statistiques sur le nombre de victimes pour la totalité de la région.
 
Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques

 
En Amérique du Nord, en Amérique centrale et dans les Caraïbes :
 
1631 catastrophes signalées - 71 246 victimes - pertes de 1008,5 milliards de dollars.
La majorité des catastrophes signalées dans cette région ont été causées par des tempêtes (55%) et des crues (30%). Selon les données communiquées, les tempêtes ont été les plus meurtrières (7% des victimes) et ont causé les pertes économiques les plus importantes (79%).
 
Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques
 

Pacifique Sud-Ouest :

1 156 catastrophes signalées - 54 684 victimes - pertes de 118,4 milliards de dollars.
La plupart étaient dues à des tempêtes (46%) et des crues (38%). Les catastrophes signalées les plus meurtrières ont été les cyclones tropicaux, principalement aux Philippines, notamment celui de 1991 qui a fait 5 956victimes. La sécheresse qui a frappé l’Australie en 1981 a entraîné des pertes économiques s’élevant à 15,2 milliards de dollars et les incendies qui ont ravagé l’Indonésie en 1997 se sont soldés par des pertes de près de 11,4 milliards de dollars.

Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques


Europe :

1 352 catastrophes signalées - 149 959 victimes - pertes de 375,7 milliards de dollars.
Les catastrophes prédominantes ont été les crues (38%) et les tempêtes (30%), mais les températures extrêmes ont été les plus meurtrières (94% des victimes), les vagues de chaleur ayant fait 72 210 victimes en 2003 dans l’Ouest de l’Europe et 55 736 victimes en 2010 dans la Fédération de Russie. En revanche, la plupart des pertes économiques enregistrées pendant cette période étaient dues aux crues et aux tempêtes.

Image d'illustration pour Mortalité et pertes économiques dues aux phénomènes météorologiques
 
Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don