12 résultats
Chargement

Neige en montagne : le point avant les vacances de février

vendredi 4 février 2022


Les conditions anticycloniques perdurent sur la France depuis de nombreuses semaines avec un temps calme et globalement sec, si l'on excepte quelques faibles dégradations, notamment sur les massifs du Nord-Est. Dans l'ensemble, le manteau neigeux est plutôt stable mais le manque de précipitation se fait sentir sur le Sud et le Massif-Central. 

 

 

Vosges :

 

 

Quelques chutes de neige ont concerné le massif durant la dernière semaine, permettant à la couche au sol de sensiblement augmenter aux altitude les plus hautes notamment. Les qauntités sont toutefois restées assez faibles dans l'ensemble et les cumuls assez hétérogènes suivant les secteurs. 

 

Chutes de neige du 31 janvier à la Bresse (88) à environ 800m d'altitude – via labresse.net

 

 

Suite à ces chutes de neige et grâce à la couche déjà présente depuis plusieurs semaines, on relève en général entre 20 et 40cm en bas des pistes et jusqu'à 70cm sur les crêtes du massif. Une quantité qui reste acceptable avec des conditions skiables globalement agréables ces derniers jours.

 

Comparaison à la station de la Bresse dans les Vosges entre le 29 janvier et le 04 février 2022 - webcam Skaping

 

 

Relevés du manteau neigeux :

 

 

Jura :

 

 

Comme pour les Vosges, quelques chutes de neige ont été observées à la fin du mois de janvier sur le secteur, restant globalement faibles mais permettant à la couche neigeuse de rester stable ou de sensiblement augmenter sur la majorité du massif. On relève en général entre 15 et 30cm en bas des pistes, parfois plus de 50-60cm sur les crêtes du massif.

 

 

Dans l'ensemble, les conditions restent plutôt agréables en raison notamment de pistes entretenues par les canons à neige. Attention toutefois à ne pas trop faire de hors-piste, le sol étant parfois nu selon les secteurs.

 

Comparaison des pistes de la station de Montoisey (Ain) entre le 29 janvier et le 04 février 2022 - webcam Skaping

 

 

Certains secteurs furent un peu moins bien lotis suite aux petites chutes de neige à des altitudes plus basses comme à Pontarlier où la quantité de neige continue de diminuer sensiblement et devient maigre pour la période. Les pistes restent néanmoins largement skiables grâce, entre autres, à la neige artificielle.

 

 

Relevés du manteau neigeux :

 

 

 

 

Alpes :

 

Peu de changement au niveau de ce massif même si le Nord de la région a pu observer là aussi quelques chutes de neige entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février, restant dans l'ensemble peu intenses mais permettant d'augmenter la couche au sol sur certains secteurs de la Savoie et de la Haute-Savoie notamment.

 

Les conditions restent favorables à de belles vacances au ski sur la plupart des pistes allant du Queyras au Mont-Blanc avec en moyenne entre 60 et 80cm sur ces secteurs en bas des pistes, plus de 180 à 200cm sur les sommets.

 

Comparaison au Grand Bornand (Haute-Savoie) entre le 29 janvier et le 04 février 2022 - webcam Skaping

 

 

A nouveau, le Sud de la région est moins bien loti en raison d'un manque de précipitation trop récurrent depuis le début de l'année 2022. Si la couche de neige diminue sensiblement mais reste acceptable entre les Hautes-Alpes et le Nord des Alpes-de-Haute-Provence, le Mercantour est en manque de neige et les pistes sont en général entretenues par la neige artificielle, pas de hors-piste possible dans la poudreuse sur ce secteur donc.

 

Le manque de neige se fait sentir en ce début février 2022 sur le Mercantour - Via webcams-hd.com

 

 

Relevés du manteau neigeux :

 

 

Massif-Central :

 

La couche de neige continue de diminuer petit à petit sur ce massif en raison de conditions anticycloniques persistantes et d'un manque de précipitation devenant trop important. Si les températures en altitude permettent de conserver une couche de neige par endroit acceptable, celle-ci diminue inexorablement, notamment aux altitudes les plus basses.

 

On relève en moyenne en moyenne entre 5 et 15cm en bas des pistes, parfois jusqu'à 25cm aux sommets, une couche qui est en baisse depuis le début du mois de janvier sur l'ensemble du massif.

 

Comparaison au Lugik Park, Les Estables (1143m) entre le 29 janvier et le 04 février 2022 - webcam Skaping

 

 

Relevés du manteau neigeux :

 

 

 

Pyrénées :

 

Comme lors du précédent bulletin, les conditions deviennent plus difficiles en moyenne altitude sur la majorité du massif en raison d'une part du manque de précipitation mais d'une autre part de températures un peu trop élevées faisant fondre inexorablement la couche neigeuse, notamment sur les versants Sud et la partie Orientale du massif.

 

En haute altitude les conditions skiables sont toutefois bien plus engageantes avec une quantité restant très importante grâce aux chutes abondantes du début du mois de janvier.

 

Comparaison à la Mongie, Hautes-Pyrénées (1750m) entre le 29 et le 04 février 2022 - webcam Skaping

 

 

On relève ainsi entre 10 et 30cm en moyenne en bas des pistes même si la neige est parfois absente sur l'Est du massif à ces altitudes. Du côté des sommets, la neige reste abondante et les conditions sont très agréables avec 190 voire plus de 200cm en moyenne.

 

Relevés du manteau neigeux :

 

 

 

Les conditions sont donc globalement satisfaisantes sur les massifs de l'Est et les plus hautes altitudes des Pyrénées avec une neige restant abondante sur ces secteurs. Pour le Sud des Alpes, le Massif-Central et les plus basses altitudes des Pyrénées, la situation est parfois un peu plus compliquée mais les canons à neige suffisent en général à combler le manque d'or blanc. 

 

 

Résumé de l'épaisseur du manteau neigeux sur nos massifs ce 04 février 2022 :

 

 

 

 

Quelle évolution pour les prochains jours ?

 

Le puissant anticyclone bloqué depuis des semaines sur le pays devrait présenter quelques faiblesses dans les prochains jours avec des fronts atténués circulant entre le Nord et l'Est du pays notamment. Ceux-ci pourraient s'accompagner d'air plus froid en seconde partie de semaine du 7 au 13 février avec de la neige pouvant tomber jusqu'à assez basse altitude sur les massifs de l'Est. Une tendance qu'il conviendra de confirmer, certains scénarios étant plus anticycloniques.

 

Animation du risque de précipitation et de neige (en violet) sur la France entre le vendredi 4 et le vendredi 11 février 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Ainsi, les chutes de neige vont faire leur retour sur la plupart des massifs durant la première semaine des vacances scolaires avec toutefois des quantités restant globalement assez faibles, un peu plus importantes entre le Nord des Alpes, le Jura et les Vosges où on pourra dépasser les 30cm d'accumulation dès la moyenne altitude.

 

Quantités de neige envisagées du vendredi 4 au vendredi 11 février 2022 - Skipass

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don