Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Pluies verglaçantes et neige : première offensive de l'hiver ce 1er décembre

mardi 1 décembre 2020

Cette année, le hasard du calendrier fait que les premiers phénomènes hivernaux coïncident avec le premier jour de l'hiver météorologique. Des pluies verglaçantes et de la neige ont été observés dans l'est de la France.

 

Une configuration hivernale

 

Nous étions concernés depuis la fin de la semaine dernière par un flux continental ayant apporté de l'air froid sur la France. Ce 1er décembre, le flux a basculé au nord avec l'arrivée d'une perturbation.

 

Position des centres d'action et flux dominant le dimanche 29 novembre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

Depuis la fin de la semaine dernière, notre pays était situé en marge d'une barrière anticyclonique s'étendant du proche-Atlantique jusqu'à l'ouest de la Russie tandis que les dépressions (gouttes froides) circulaient du Portugal vers le bassin méditerranéen.

 

Cette configuration dirigeait un flux continental de secteur nord-est, plus sensible sur la moitié nord de la France. Ce dernier apportait de l'air froid en provenance d'Europe de l'est, responsable d'une baisse sensible du thermomètre et du retour de nombreuses gelées.

 

 

Températures minimales du lundi 30 novembre 2020 - Météo Villes

Valeurs les plus basses du lundi 30 novembre 2020 dans le Grand-Est - via Guillaume Woznica / LCI

 

La matinée du lundi 30 novembre 2020 fut de loin la plus froide de la période avec des gelées sur les 3/4 de la France. C'est toutefois dans le Grand-Est, qui a bénéficié d'un ciel nocturne souvent dégagé, que le thermomètre s'est abaissé aux niveaux les plus bas. Dans les principales villes, on a relevé -7,9°C à Colmar (68), -7,1°C à Nancy (54), -6,5°C à Metz (57) ainsi qu'à Troyes (10). En campagne, il a fait -9,9°C à Mourmelon-le-Grand (51) et -9,3°C à Doncourt-lès-Conflans (54) !

 

Les températures maximales se sont maintenues à des niveaux très hivernaux sur le Grand-Est. Il n'a pas dégelé dans la région de Nancy (54) avec -0,8°C au plus "chaud" à la station d'Ochey. Il n'a pas fait plus de +0,1°C à Épinal (88) ou encore +1,4°C à Châlons-en-Champagne (51). À Metz, le thermomètre affichait +2,7°C. Les températures sont rapidement redevenues négatives dès la fin d'après-midi de lundi.

 

 

Situation à échelle continentale ce mardi 1er décembre 2020 - via meteociel.fr

 

Un talweg (extension d'une zone de basses pressions) a plongé sur le sud de la Scandinavie et l'est de la Mer du Nord lundi 30 novembre 2020. Ce dernier a causé l'isolement d'une anomalie dépressionnaire (goutte froide) sur le Benelux, s'enfonçant ensuite en direction du golfe de Gênes en longeant les frontières orientales de la France.

 

Cette configuration nous a valu la bascule des vents au secteur nord, apportant avec eux le passage d'une petite perturbation. Après un lundi froid, des pluies sont arrivées par la Belgique dès la soirée de lundi avant de glisser sur l'est de la France dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre en prenant un caractère verglaçant.

 

 

Pluies verglaçantes et neige

 

Durant la nuit du 30 novembre au 1er décembre, des pluies verglaçantes ont concerné le nord-est de la France. Ce mardi, de petites chutes de neige sont tombées dès les premières hauteurs.

 

Schéma expliquant le phénomène de pluie verglaçante - via notre ouvrage Météo Extrême

 

La perturbation arrivée par le nord s'est accompagnée d'un air légèrement radouci (influence maritime). Son secteur chaud a touché le nord-est de la France dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre. L'air froid s'étant accumulé au niveau du sol (peu ou pas de dégel ce lundi), le redoux en altitude fut plus rapide que dans les basses couches, raison pour laquelle les précipitations ont pris un caractère pluvieux.

 

En effet, un front chaud s'accompagne - comme son nom l'indique - d'un air radouci en altitude. Or, l'air froid (plus lourd) peut stagner au niveau du sol et résister quelques heures supplémentaires. C'est ainsi qu'il peut faire +2°C en altitude mais 0 à -2°C au niveau du sol. Les flocons fondent alors durant leur chute, se transformant en gouttes de pluie qui atteignent les sols gelés et causent la formation de verglas.

 

Pluies verglaçantes à Villerupt (Meurthe-et-Moselle) en soirée du lundi 30 novembre 2020 - photos Yohan Denis

 

Les phénomènes de pluies verglaçantes ont notamment concerné la Lorraine dès la soirée du lundi 30 novembre. Une petite couche de glace s'est formée sur de nombreuses surfaces, rendant les chaussées particulièrement glissantes. Ces pluies verglaçantes ont également touché une partie de l'Alsace et la Franche-Comté durant la nuit de lundi à mardi.

 

La commune d'Uxegney (88) à 343m sous la neige ce matin du 1er décembre 2020 - photo Sébastien Pittarello via Infoclimat

 

Sur les régions les plus à l'est, la langue d'air doux associée au front chaud fut très temporaire, si bien que des chutes de neige ont remplacé les pluies verglaçantes sur l'est de la Lorraine, une partie de l'Alsace et la Franche-Comté. Une couche de 1 à 5 centimètres s'est formée au dessus de 300-400 mètres d'altitude. Ces flocons sont tombés sur des sols verglacés, rendant les chaussées particulièrement dangereuses.

 

Accident d'un car scolaire à Labergement Sainte-Marie (Doubs) ce 1er décembre 2020 - via France TV

 

C'est cette combinaison de routes d'abord verglacées puis enneigées qui a entraîné un accident d'autocar scolaire sur la route départementale 9 au niveau de Labergement Sainte-Marie dans le Haut-Doubs en matinée du 1er décembre 2020. La conductrice a perdu le contrôle à cause du verglas. Parmi les 30 enfants à bord, 11 ont eu des blessures superficielles, 3 ont été véritablement blessés dont 2 grièvement.

 

Neige à Gérardmer dans les Vosges ce 1er décembre 2020 - via Gites Authentique sur Instagram

 

En montagne, des chutes de neige un peu plus conséquentes ont été observées, notamment sur le massif des Vosges où il s'agissait du premier épisode neigeux digne de ce nom de cette saison 2020-2021. Les précipitations neigeuses ont également concerné le Jura, les Alpes et le Massif Central mais avec des cumuls moins importants, en lien avec l'affaiblissement progressif de la perturbation lors de son décalage vers le sud.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don