12 résultats
Chargement

Point sur les feux de forêts touchant le Sud de la France en cette fin de semaine

vendredi 8 juillet 2022

Une situation favorable aux incendies :

 

Le Sud de la France, comme d'autres régions françaises est en proie depuis maintenant plusieurs mois à une sécheresse particulièrement marquée. Après une saison de recharge (automne/hiver) trop peu humide et un printemps très sec, le mois de juin s'est également montré pauvre en terme de précipitations sur ce secteur avec également une chaleur estivale précoce et durable.

 

Écart à la moyenne de la température moyenne et de la quantité de précipitations durant le mois de juin 2022 en France – Météo-France

 

 

Ainsi, malgré le fait que l'été calendaire a à peine débuté sur le secteur, la végétation et les sols sont déjà à un stade très avancé d'assèchement entre le Languedoc et la région PACA avec un indice d'humidité des sols parmi les plus bas observés depuis 1959 sur ces secteurs.

 


Rapport à la normale de l'indice d'humidité des sols sur la région PACA en ce début juillet 2022 – Météo-France

 

 

Si le vent était resté jusqu'alors relativement faible ou peu durable, le mistral et la tramontane se sont renforcés en milieu de semaine avec un temps restant sec et très ensoleillé sur ces régions, une situation qui fut de ce fait très favorable au déclenchement d'incendies, notamment près du Rhône où le vent fut plus insistant.

 

C'est durant la journée de jeudi 7 juillet que ce risque fut le plus important avec un vent fort à très fort entre les abords du Rhône et le Roussillon, pouvant dépasser les 80km/h en rafales durant une bonne partie de la journée et la nuit suivante.

 

 

Rafales de vent maximales prévues pour le jeudi 7 juillet 2022 et risque d'incendie associé – Arpège via meteociel.fr et EFFIS

 

 

 

Une journée du 7 juillet particulièrement active sur le plan des feux :

 

 

Déjà, le 6 juillet, plusieurs départs de feu avaient été observées sur le Sud et le Sud-Est du pays, attisés par un vent parfois fort et une masse d'air sèche et chaude. Ceux-ci avaient toutefois pu être assez rapidement maîtrisés par les services d'interventions.

 

Incendie près de Beaucaire (30) durant l'après-midi du 6 juillet 2022 – Via Sapeurs Pompiers du Gard

 

 

Le lendemain, le vent s'est encore renforcé le long du Rhône, dépassant parfois les 80-90km/h voire localement plus de 100km/h en journée. On a en effet pu relever jusqu'à :

 

  • 104km/h à Istres (13)
  • 99km/h à Orange (84) et Avignon (84)
  • 96km/h à Pujaut (30)
  • 89km/h à Martigues (13)
  • 87km/h à Tarascon (13)
  • 86km/h à Eyrargues (13) et Salon-de-Provence (13)

 

Favorisés par ce vent puissant, plusieurs incendies se sont rapidement déclenchés. A la mi-journée, un feu s'est déclaré près de Générac dans le Gard, mobilisant rapidement de nombreux moyens au sol et aériens pour lutter contre la propagation rapide des flammes, les rafales dépassaient en effet les 70-80km/h sur le secteur durant l'après-midi.

 

Incendie à Générac (30) ce jeudi 7 juillet 2022 – Via Twitter @Occinfos

 

 

Celui-ci a ensuite été rapidement suivi par un autre départ de feu à quelques kilomètres de là près d'Arles dans les Bouches-du-Rhône. Cet incendie s'est rapidement montré menaçant pour les habitants du secteur évoluant de façon très véloce en raison du mistral puissant (jusqu'à 80km/h à la station de la ville). La N113, route principale de la zone a du être coupée à la circulation pendant plusieurs heures le temps de l'intervention des pompiers.

 

Incendie près d'Arles durant l'après-midi du jeudi 7 juillet 2022 – Via Ville d'Arles / Léo Geslin

 

 

Quasiment au même moment, un autre virulent incendie s'est déclaré près de Martigues, toujours dans le département des Bouches-du-Rhône en menaçant un quartier entier de la ville, plus de 100 pompiers ont rapidement été engagés sur place.

 


Virulent incendie près de Martigues (13) le jeudi 7 juillet 2022
– Via FIRE CHASERS 13

 

 

Au total, 35 départs de feu ont été enregistrés durant la seule journée du 7 juillet sur le département des Bouches-du-Rhône, la plupart se déclenchant dans des zones péri-urbaines.

 

L'incendie le plus intense s'est néanmoins déclenché en toute fin d'après-midi près de la commune de Bessèges (30) à la frontière entre Gard et Ardèche. Évoluant dans un environnement très boisé et attisé par de fortes rafales, celui-ci a rapidement pris d'importantes proportions sur le secteur.

 

Violent incendie en fin de journée du 7 juillet 2022 près de Bessèges dans le Nord du Gard – Via Twitter @MeteoGard

 

 

Compte tenu de sa rapide intensification et de son évolution proche des villages de Bessèges et Bordezac, les forces d'intervention se sont rapidement concentrées sur ce sinistre avec de très nombreux moyens terrestres et aériens dépêchés sur place, aidés par des renforts de plusieurs départements limitrophes.

 

Le feu de Bessèges visible depuis l'espace en fin de journée du 7 juillet 2022 – Via Sat24

 

 

Alors que la majorité des autres départs de feu tendaient à être fixés ou maîtrisés à a la tombée de la nuit, l'intensité du feu de Bessèges n'a pas permis aux pompiers de limiter sa propagation avant le crépuscule. Ainsi, le feu a perduré durant la nuit, s'approchant parfois très près des villages cités précédemment où des évacuations ont été effectuées.

 



Flammes se rapprochant de l'église de Bessèges en fin de soirée du 7 juillet 2022 – Gwenael Hagen

 


Durant la nuit, deux autres départs de feu ont été observées entre le Gard et les Bouches-du-Rhône, le premier à Milhaud (30), brûlant environ 8Ha et obligeant l'évacuation de quelques habitants et le second  près de la ville de Saint-Mitre-les-Remparts (13), brûlant quant à lui 50 Ha de végétation avant d'être fixé.

 

Incendie à Saint-Mitre-les-Remparts (13) durant la nuit du 7 au 8 juillet 2022 – Via La Météo du 13

 

 

Quelle est la situation au niveau des feux en ce vendredi 8 juillet 2022 :

 

La situation reste délicate sur le Nord du Gard depuis le lever du jour avec un incendie restant actif. A la mi-journée, plus de 630 Ha sont partis en fumée sur ce sinistre et environ 1000 pompiers sont attendus sur le secteur dans l'après-midi. D'après les services de secours, cet incendie pourrait perdurer plusieurs jours sur la zone mais ne menace heureusement plus aucune zone habitée et sa propagation a été bien ralentie.

 

Les pompiers luttent encore contre les flammes de l'incendie de Bessèges ce vendredi 8 juillet 2022 - Photo : Midi Libre

 

 

Sur le reste de la région, la plupart des feux ont été circonscrits ou éteints.

 

  • Incendie de Générac (30) : Feu fixé mais restant sous surveillance avec environ 230Ha détruits
  • Incendie de Milhaud (30) : Feu fixé, 8 Ha partis en fumée 
  • Incendie d'Arles (13) : Feu circonscrit avec plus de 70Ha détruits et au moins 8 habitations touchées
  • Incendie de Martigues (13) : Feu fixé, 7 Ha partis en fumée
  • Incendie du Puy-Sainte-Réparade (13) : Feu éteint, 2 Ha brûlés
  • Incendie de Saint-Mitre-les-Remparts (13) : Feu fixé, 80 Ha partis en fumée

 

De nombreux autres départs de feu ont également été observés durant la journée du 7 juillet mais sont restés plus limités et ont rapidement été fixés par les pompiers.

 

Carte des incendies principaux observés durant la journée du 7 juillet 2022 et la nuit suivante - Météo-Villes

 

 

Un nombre d'incendie aussi important sur une seule journée est peu fréquent, notamment au début de l'été mais fait preuve de la situation de sécheresse exceptionnelle perdurant sur le secteur. En raison du risque d'incendie persistant dans les prochains jours, la préfète du Gard a interdit l'accès à toutes forêts et garrigues de plus de 1 hectare jusqu'au 11 juillet à minuit. 

 

De nouveaux départs de feu ont toutefois pu être observés ce vendredi, parfois assez virulents. 
 

Virulent départ de feu près de Beaucaire (30) ce vendredi 8 juillet 2022 - Via Twitter @Occinfos

 

 

Quelle évolution dans les prochains jours ?

 

 

Le vent va rester sensible à assez fort le long du Rhône jusqu'à la fin du week-end de jour comme de nuit avec des rafales pouvant encore dépasser les 60-65km/h. Ce n'est qu'en journée de lundi que les rafales se calmeront enfin et que les brises marines reprendront de nouveau le dessus sur ces secteurs.

 

Animation des rafales de vent sur la France du vendredi 8 au lundi 11 juillet 2022 – Arpège via WX CHARTS

 

 

Ainsi, le risque d'incendie va rester marqué au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur les abords de la Méditerranée et notamment les secteurs ventés situés près du Rhône.

 

Risques d'incendies envisagés jusqu'au 11 juillet 2022 – EFFIS

 

Dans tous les cas, même si le vent se calmera par la suite, la sécheresse marquée et les fortes chaleurs persistant sur le Sud du pays devraient maintenir un risque de feu de forêt important pour la période. L'absence de vent fort pourra toutefois limiter le risque de propagation incontrôlable des probables prochains départs de feu à partir du début de semaine prochaine.

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don