12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

samedi 14 septembre 2019

Paris

A Paris, la situation est inédite. L'été ne rentre pas dans les périodes sèches (jours de pluie, >1mm/ jour) les plus longues jamais enregistrées mais se trouve être le seul à posséder deux périodes sèches de près d'un mois. Après une période de 27 jours entre juin et juillet, nous arrivons à nouveau à 27 jours aujourd'hui car aucune pluie n'a été relevée sur la ville depuis le 18 août dernier inclus.

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Compte tenu de l'absence totale de précipitations prévue pour encore au moins une semaine, la période sèche qui court actuellement pourrait tout à fait atteindre celle de 1949 voire celle de 1895 soit une période de retour supérieure à un siècle en saison chaude, si cela se produit.

 

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

A Paris, aucune trace de précipitations n'est prévue avant au moins le dimanche 22 septembre 2019 soit encore 7 jours de temps sec au minimum - les pluies de la fin de semaine sont très incertaines car dépendantes d'une tempête tropicale en formation actuellement. Version graphique à retrouver ici >>

 

Ailleurs en France

Une grande partie du territoire est concernée par cette sécheresse, et souvent de façon bien plus intense que Paris. En effet, s'il a plu parfois plus souvent, les cumuls se sont révélés dérisoires et totalement inefficaces. En effet, il est souvent tombé moins de 100mm de précipitations sur tout le trimestre estival (juin-juillet-août), chose habituellement réservée aux régions méditerranéennes

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Total de précipitations tombées par rapport à la normae sur l'été 2019 - Météo-France

 

Et, en cette mi-septembre, les pluies demeurent quasi-inexistantes sur tout le territoire à l'exception notable des Pyrénées Orientales et de l'Est de la côte Méditerranéene, en raison d'un épisode pluvieux en début de mois sur ces régions. Ailleurs, d'importantes parties du territoire n'ont toujours pas connu une goutte d'eau durant ce mois.

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Total de précipitations tombées par rapport à la normae du 1er au 13 septembre 2019 - Météo-France

 

C'est bien dans le Centre-Ouest et les régions Centrales (Poitou, Charentes, Vendée, Limousin, Centre, Val de Loire, une partie de la Bourgogne) que la situation est la plus critique. En effet, la ville de Guéret habituellement alimentée par une soixantaine de sources situées dans les collines à proximité se retrouve en pénurie d'eau. La base de loisir servira alors de zone de pompage à la ville durant ces prochains jours voire semaines. Cette décision retarde quelques peu la livraison par camion citerne mais la situation demeure tendue.

Certains villages sont déjà alimentés par camion-citerne dans le sud de la Corrèze >>

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Le plateau Haut Barrois est déjà alimenté par camion citerne, d'une capacité de 26m³ - France3 Limousin

 

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Carte des arrêtés de restriction d'eau le 14 septembre 2019 - propluvia

 

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre

Conseils et information vis-à-vis des réserves en eau douce >>

 

Image d'illustration pour Suivi de la sécheresse - point à la mi-septembre