12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

dimanche 15 juin 2014

Le Sud et l'Est de la France ont subi une période de forte chaleur du 6 au 14 juin sous l'effet d'une advection d'air chaud par un vaste talweg sur l'Atlantique.

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Jusqu'à 80 stations du réseau principal (presque 1 sur 2) ont atteint ou dépassé 30°C le 9 juin. 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Jusqu'à 13 stations du réseau principal ont atteint ou dépassé 35°C ce même jour. 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Sur la période, 25 stations du réseau principal ont atteint ou dépassé 35°C avec jusqu'à 37,7°C à Carpentras. 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Le seuil a également été atteint ou dépassé en Moselle, Haute Saône, Doubs, Isère, Haute Loire, Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes en considérant le réseau des stations secondaires ou annexes. 

Des records décadaires de chaleur ont été battus les 8, 9 et 10 juin, synthétisés ci-dessous (la liste ne prétend pas être exhaustive). En d'autres termes, sur ces stations, il n'avait jamais fait aussi chaud entre le 1er et le 10 juin depuis le début des relevés. A Strasbourg, les 37,0°C du 9 juin ont même égalé le record mensuel (37,0°C le 27 juin 1947 - notre article). 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Les températures ont dépassé les normales journalières de près de 15°C en Alsace. Les fortes chaleurs ont été particulièrement durables sur l'Arrière Pays Méditerranéen avec, en outre, des valeurs restant élevées la nuit et des pollutions à l'ozone (notre article). 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin

Des départements ont été placés en vigilance jaune canicule et le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a mis en place une plateforme téléphonique d'information (notre article). Les piscines et les points d'eau ont été pris d'assaut (notre article). 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin
Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Un détail journalier est disponible ci-dessous. 

Samedi 14 juin : 
Dix-sept stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation).

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin



Vendredi 13 juin : 
Quarante-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation). Pour la sixième fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 36,5°C à Istres (13), 36,1°C à Salon de Provence (13), 36,1°C à Avignon (84), 35,9°C à Carpentras (84), 35,9°C à Nîmes-Courbessac (30), 35,4°C à Nîmes-Garons (30), 35,0°C à Perpignan (66) et 35,0°C à Montpellier (34). Sur les réseaux secondaires et annexes, il a également fait 35°C et plus dans le Var.


Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Jeudi 12 juin : 
Soixante-neuf stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation). Pour la cinquième fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 37,4°C à Carpentras (84), 37,6°C à Nîmes-Courbessac (30), 37,1°C à Avignon (84), 36,8°C à Orange (84), 36,0°C à Istres (13), 36,0°C à Béziers (34), 35,8°C au Luc (83), 35,6°C à Perpignan (66), 35,6°C à Salon de Provence (13), 35,5°C à Nîmes-Garons, 35,5°C à Aubenas (07) et 35,0°C à Figari (Corse). Sur les réseaux secondaires et annexes, il a également fait 35°C et plus sur la Drôme et les Alpes Maritimes. 


Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin



Mercredi 11 juin : 
Quarante-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation). Pour la quatrième fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 36,4°C à Carpentras (84), 36,0°C à Avignon (84), 35,5°C à Orange (84) et 35,4°C au Luc (83). Sur les réseaux secondaires et annexes, il a également fait 35°C et plus sur le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône. 



Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin



Mardi 10 juin : 
Cinquante-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C ( nos cartes d'observation). Pour la troisième fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 37,7°C à Carpentras (84), 36,1°C à Orange (84), 35,9°C à Avignon (84), 35,7°C à Montélimar (26), 35,6°C à Strasbourg (67), 35,6°C à Aubenas (07), 35,5°C à Nîmes-Courbessac (30), 35,2°C à Lyon-Bron (69), 35,1°C à St Etienne (42) et 35,1°C à Colmar (68). Sur les réseaux secondaires et annexes, il a également fait 35°C et plus sur l'Isère. De nouveaux records décadaires de chaleur ont été battus (notre article). 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin



Lundi 09 juin : 
Quatre-vingt stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation). Pour la seconde fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 37,3°C à Carpentras (84), 37,1°C à Colmar (68), 37,0°C à Bâle Mulhouse (68), 37,0°C à Strasbourg (67), 36,8°C à St Etienne (42), 36,8°C à Clermont Ferrand (63), 36,5°C à Paray le Monial (71), 35,5°C à Nancy (54), 35,4°C à Dijon (21), 35,4°C à Dôle (39), 35,4°C à Vichy (03), 35,3°C à Avignon (84) et 35,3°C à Orange (84). Sur les réseaux secondaires et annexes, il a également fait 35°C et plus en Moselle, Haute Saône, Doubs, Rhône, Isère et dans le Gard. De nouveaux records décadaires de chaleur ont été battus (notre article) et même des records mensuels sur le réseau secondaire en Alsace (notre article). 

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin



Dimanche 08 juin : 
Soixante-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation). Pour la première fois de l'année, le seuil de la très forte chaleur (35°C) a été atteint ou dépassé sur des stations du réseau principal : 36,6°C à Carpentras (84), 35,7°C au Luc (83) et 35,5°C à Strasbourg (67). Sur le réseau secondaire, il a également fait 35°C et plus dans le Puy de Dôme, l'Ardèche, la Loire, la Haute-Loire, les Bouches-du-Rhône et les Alpes de Haute Provence. Des records décadaires ont été battus (notre article).

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin
 


Samedi 07 juin : 
Quarante-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation).

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin


Vendredi 06 juin : 
Dix-huit stations météo du réseau principal ont atteint ou dépassé le seuil des 30°C (nos cartes d'observation).

Image d'illustration pour Synthèse des fortes chaleurs du 6 au 14 juin