12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Tempête Alex : vents violents et importantes précipitations

vendredi 2 octobre 2020

 

La tempête Alex a frappé le Nord-Ouest du pays la nuit dernière, se montrant particulièrement puissante. Celle-ci s’est rapidement formée en fin de journée de Jeudi le long d’un puissant Jet d’altitude, atteignant près de 320km/h à 300 hPa au large de la Bretagne.

 

Ce type de situation est favorable au développement de dépressions « explosives », se formant et gagnant très rapidement en intensité comme ce fut le cas entre Jeudi soir et le milieu de nuit de Vendredi à Samedi.

 

Evolution du creusement de la tempête Alex entre Jeudi 01/10 15h00 et Vendredi 02/10 02h00 - Modèle arome via Météociel.fr

 

Le Sud de la Bretagne a ainsi subi une chute de pression de près de 40 hPa en 24h, un évènement particulièrement rare.

 

Importante chute de pression à l'approche de la tempête Alex à Belle-Ile - Via keraunos.org

 

 

Ainsi, le Morbihan fut placé dès la fin d’après-midi de Jeudi 1er Octobre en vigilance rouge par Météo-France en raison des violentes rafales attendues en milieu de nuit, pouvant dépasser les 150km/h sur le littoral et les 130km/h dans l’intérieur.

 

Carte de vigilance émise le jeudi 1er Octobre à 16h00 - Météo-France

 

Le creux dépressionnaire a abordé le Sud de la Bretagne entre 00h et 01 la nuit dernière, s’intensifiant très rapidement avant d’entrer dans les terres. Les rafales les plus fortes ont été enregistrées sur le littoral du Morbihan avec jusqu’à 186km/h mesurés à Belle-Ile, battant à plate couture l’ancien record de 164.8km/h lors de la fameuse tempête du 15 octobre 1987.

 

Valeurs de vent (rafales) remarquables durant la nuit du Jeudi 01 au Vendredi 02 Octobre sur le Sud de la Bretagne - Météo-France

 

Notons également jusqu’à 157km/h à Groix, 135km/h à Sarzeau, 133km/h à Arzon, 131km/h à Vannes ou encore 116km/h à Rennes.  Bien heureusement, cette tempête fut moins violente qu’envisagé sur sa partie Ouest, notamment en Loire-Atlantique où les vents n’ont que très localement dépassé les 100km/h.

 

Néanmoins, les dégâts furent assez importants, notamment dans le Morbihan où 80 000 foyers étaient privés d’électricité en début de matinée de ce Vendredi en raison de chutes d’arbres ou de câbles arrachés. 51 communes sur les 250 que compte ce département furent impactées et 210 interventions ont été effectuées par les pompiers.

 

Arbres à terre et nombreuses interventions des secours dans le Morbihan ce matin - Via Twitter : Prefet 56

 

Des dégâts parfois importants furent également à signaler dans le Finistère et l’Ille-et-Vilaine avec là encore de nombreuses interventions des forces de secours. A Vannes, la toiture entière d’un collège fut emportée en milieu de nuit par des rafales atteignant 131km/h.

 

Toiture du collège de Vannes envolée suite aux rafales de vent la nuit dernière - AFP

 

La tempête s’est décalée sur la Manche en seconde partie de nuit en perdant sensiblement en intensité, si le vent reste par endroit fort, rien à voir avec ce que la région Bretonne a pu connaître dans la nuit.

Image satellite de la tempête Alex le Vendredi 02 Octobre à 15h45 - Via Météociel.fr

 

Le temps agité ce décale vers le Sud-Est ce Vendredi :

 

A l’avant de cette dépression, un puissant flux de Sud très humide se met en place sur l’Est du pays. Un épisode de fortes pluies se met aujourd’hui en place de la région PACA au Sud de la Bourgogne avec des précipitations fortes et durables entre la mi-journée et le milieu de nuit prochaine.

 

A 06h00, Météo-France plaçait bon nombre de départements du Centre-Est du pays en alerte pour un risque de pluies/inondations. Les Alpes-Maritimes ont également été placées en vigilance rouge en raison des très importants cumuls de pluie attendus.

Carte de vigilance émise le Vendredi 02 Octobre à 06h00 - Météo-France

 

 

Les précipitations s’annoncent en effet fortes pour cette journée avec des cumuls voisins de 50 à 80mm de la Côte d’Or au Nord des Alpes, entre 150 et 250mm (loc. 450mm) de l’Est var à la frontière Italienne.

 

Carte des cumuls envisagés lors de cet épisode pluvieux majeur sur le Sud-Est - Météo-France

 

C’est donc sur la Côte d’Azur que la situation est la plus délicate en cette fin de journée. Les cumuls de pluies deviennent exceptionnels en 24h sur les reliefs de ce secteur avec à 23h00 :

  • 547.4mm à Mons (83) (nouveau record de précipitations en 24h pour le département du Var)
  • 416mm à Clans (06) - Possible nouveau record départemental en 24h
  • Plus de 350mm à Saint-Martin-Vésubie(06) (nouveau record départemental de 218mm en 6h), la station n'émet plus depuis 15h30 ce Vendredi
  • 320.1mm à Coursegoules (06) (90.1mm en 1h entre 15 et 16h sur cette station)
  • 303.2mm au Mas (06)
  • 266.8mm à Breil-sur-Roya
  • 234.4mm à Tende (06) (données stoppées à 21h00 en raison des coupures de courant dans la zone)
  • 223mm à Lantosque (06)
  • 178.1mm à Rimplas
  • 173.3mm à Caussols

 

Cumuls de pluie (provisoires) exceptionnels en 24h ce Vendredi 02 Octobre entre l'Est Var et les Alpes-Maritimes - Via Météociel.fr

 

Près du littoral, les cumuls restent pour le moment plus timorés en raison du fort vent de Sud poussant les plus fortes précipitations vers les reliefs. Les rafales ont d’ailleurs été violentes en cours d’après-midi et soirée sur ce département avec jusqu’à 162km/h relevés à Levens, 133km/h à Sospel, ce qui est particulièrement rare en vent de Sud.



De nombreux cours d’eau sont déjà en crue, la Tinée a vu son niveau augmenter de plus de 7m durant l’après-midi avec des débordements majeurs associés. En raison de la crue des ses affluents, le Var-aval est placé en vigilance rouge par Vigicrue à 18h00, son niveau ayant augmenté de plus de 5m en 2 heures au niveau du pont Napoléon III à Nice. Les débits du fleuve s'approchent de ceux observés durant la crue exceptionnelle de 1994.

 

Le fleuve Var en vigilance rouge ce soir dans les Alpes-Maritimes - Via Vigicrue

 

Les complications sont nombreuses en cette fin de journée sur les Alpes-Maritimes et l'Est Var. De très nombreux cours d'eau sont en crue, dont le Var. De nombreuses routes sont coupées à la circulation et certaines communes sont complètement isolées en cette fin de journée. 

 

Pont de la Maille emporté par les eaux à Saint-Martin-Vésubie - Lionel Lecourtier Photos Mercantour

 

En fin de soirée, les autorités font état d'au moins 8 personnes disparues, possiblement 11 :

  • deux personnes à Roquebillière, emportées par les flots qui venaient de dévaster leur maison;
  • une personne dans sa voiture à Tende;
  • deux personnes dans une voiture à Breil-sur-Roya;
  • deux sapeurs-pompiers à La Bollène-Vésubie;
  • un gendarme à Saint-Martin-Vésubie.

 

Les trois disparitions supposées:

  • - une personne à Saint-Martin-Vésubie;
  • - une personne à Roquebillière;
  • - une personne à Tende.

 

Plus au Nord, les précipitations se sont montrées parfois fortes cet après-midi sur le Centre-Est du pays avec des cumuls plus modérés mais tout de même notables sur la zone :

Cumuls de pluie parfois importants sur le Centre-st du pays en 24h ce Vendredi 02 Octobre - Via Météociel.fr

 

Le vent souffle également en tempête entre la vallée du Rhône et les reliefs Alpins, atteignant par exemple 82km/h cet après-midi à Lyon- Saint-Exupéry et jusqu'à 187km/h à la Croix de Chamrousse (2250m d’altitude). Celui-ci se calme rapidement en fin de journée de Vendredi. 

 

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France       Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France