12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1856

Principaux évènements climatiques de l'année 1856 : Crues, inondations

 

Les crues de la Saône et du Rhône des mois de mai et juin 1856 : Le mois de mai 1856 est extrêmement pluvieux. A la fin du mois, le niveau des cours d’eau de l'Est et du Centre de la France atteignent des niveaux records. La partie basse de la ville de Lyon est rapidement submergée. Le 30 mai 1856, de nouvelles pluies diluviennes se produisent. La digue de la tête d’or, située en amont de Lyon cède tout à coup. Une vague gigantesque submerge la rive gauche de la ville, engloutissant en pleine nuit les secteurs des Broteaux et de la Guillotière, comptant à cette époque environ 40 000 habitants. Devant l’ampleur des destructions, les plus démunis construisent des abris de fortune mais le manque d'hygiène provoque de nombreuses maladies.



inondations de mai 1856 à Lyon : Les dégâts (photo 1856)

 


Crue et inondations de la Saône à Lyon, quai St Antoine - début juin 1856




Crue de la Saône à Lyon - début juin 1856




Crue de la Saône à Lyon - début juin 1856




Inondations à Avignon au début du mois de juin 1856 - vue prise du perron de l'église de Saint-Agricol




Inondations de juin 1856 dans la Nièvre - rupture du pont de la voie ferrée entre le Guetin et Nevers




Inondations de juin 1856 - rupture de la digue de la tête d'Or, à Lyon




Scènes d'inondations à Lyon, en juin 1856




Scènes d'inondations à Lyon, en juin 1856




Crue du Rhône fin mai 1856 - rupture du chemin de fer de Tarascon




Crue du Rhône mai - juin 1856 - rupture du pont de Saint-Germain-des-Fossés, route de Clermont-Ferrand

 


Juin 1856 : Ces crues touchent également le bassin de la Loire...



inondation des ardoisières de Trélazé (Maine-et-Loire) en juin 1856




inondation de la carrière du Busson et de la Porée (près d'Angers - Maine-et-Loire), en juin 1856

 

La basse vallée du Rhône, est également fortement touchée, jusqu'à Avignon.

 

Voici les repères des 2 crues majeures qu'a connu le Rhône à Avignon (Vaucluse) en mai 1856 ainsi que le 4 novembre 1840.
Ces plaques sont situées sur la porte de la Ligne au nord de la ville. (Photos Météo-France)

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don