Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1918

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 1918

 

 

Repères historiques de l'année 1918

3 mars : paix conclue entre les puissances centrales et le gouvernement des soviets à Brest-Litovsk guerre civile en Russie
de mars à août : Paris est fréquemment bombardée
13 au 18 juillet : les alliés brisent le front allemand en Champagne
8 août : offensive victorieuse des alliés vers le nord
12 septembre : effondrement des allemands sur le front de l’ouest
11 novembre : victoire des alliés et signature de l’armistice - l’Alsace et la Lorraine redeviennent françaises

 

 

Principaux évènements climatiques de l'année 1918 : vague de froid, neige, fortes chaleurs & sécheresse, décembre humide & inondations

 

 

1ere quinzaine de janvier 1918 (Pour plus de détails la vague de froid de janvier 1918, CLIQUEZ ICI): la vague de froid qui a débuté à la fin du mois de décembre, se poursuit - le 5 janvier 1918, il fait -17° à Lyon, -16° à Nancy, -15° à Clermont Ferrand, -14° en région parisienne.

 


La neige sur le front d'Alsace (Vosges) - janvier 1918

 

Neige dans les rues de Paris le 7 janvier 1918





Neige à Paris le 8 janvier 1918

 

Gros cumul de neige à Paris en janvier 1918

 

17 au 19 avril 1918 : les conditions météo sont hivernales - il gèle pratiquement partout et de très abondantes chutes de neige paralysent la Franche Comté - on mesure 30cm à Pontarlier et près de 50cm à Mouthe.

 

 



Bombardement et incendie à Paris : la dernière offensive Allemande de juin 1918 à Paris.

 

 

16 au 23 juillet 1918 : importante vague de chaleur - la température atteint 37° à Belfort, 35° à Toulouse, 34° à Paris et 33° à Dunkerque.

 

Août 1918 : la sécheresse qui a débuté en mai, s’accentue avec les fortes chaleurs - les 22 et 23 août, la température atteint 37° à Clermont-Ferrand et 34° à Paris.

 

23 octobre 1918 : pluies très abondantes dans le midi - il tombe 236 mm en une seule journée à Perpignan (3 mois de précipitations).

 

Décembre 1918 : exceptionnellement doux et humide - de graves inondations se produisent à la fin du mois alors que le 13 décembre, la température atteint 17° à Paris.

 

 

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 1918

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don