12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1975

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1975

 

Repères historiques

21 mai 1975 : procès de la « bande à Baader » en RFA
21 juin 1975 : sortie du film « les dents de la mer »
septembre 1975 : début de la guerre du Liban
20 novembre 1975 : mort de Franco en Espagne

 

 

Évènements météo marquants de l’année 1975 : hiver très doux, neige au printemps, vague de chaleur et canicule en août, neige précoce en octobre

 

L’hiver 1974 -1975 reste généralement doux, comme les deux précédents.

 

Les 14, 15 et 16 janvier 1975 : c’est pratiquement le printemps - des records de douceur sont battus et les températures dépassent 15° sur presque toute la France - on atteint 21° sur le Pays-basque, 19° Grenoble, 18° sur le Poitou, 17° sur les Pays de la Loire et 16° à Paris.



Températures maximales du 16 janvier 1975

 

La douceur du 14 janvier 1975 - analyse météo


 

Du 17 au 20 mars 1975 : la tendance s’inverse - après un hiver printanier, la neige fait son apparition avec l’arrivée du printemps « officiel » - le 17 mars 1975, il neige sur tout le quart nord-est, jusqu’à Paris - on mesure 10cm à Macon, 9cm à Metz - le 20 mars 1975, c’est-à-dire le jour du printemps, une tempête de neige d’une rare violence paralyse la Région parisienne, l’Alsace-Lorraine, la Champagne, le Centre et le Limousin - on mesure 20cm à Paris où l’on skie dans les parcs.

 


Neige du 20 mars 1975 -  Carte météo du 20 mars 1975 à 8h

 

Neige du 19 mars 1975 aux pieds de la Tour-Eiffel à Paris

 

Des départs pour les vacances de Pâques 1975 sous la neige compliqués...

 

Neige du 19 mars 1975 à Paris - Ile-de-France

 

Neige du 19 mars 1975 - édito de journal l'Aurore du 20 mars 1975

 

Neige du 19 mars 1975 à Paris - Ile-de-France

 

 

Du 28 mars au 10 avril 1975 : il fait très froid, à tel point que de fréquentes averses de neige se produisent jusqu’en plaine - ces averses sont particulièrement fortes le 10 avril 1975, notamment à Grenoble où il tombe près de 18cm - on mesure par ailleurs 12cm de neige à Lille, 2cm à La Rochelle et les flocons atteignent Nice où il s’agit de l-’une des chutes de neige les plus tardives.

 

Abondantes chutes de neige le 10 avril 1975 à Lille

 

La descente froide polaire maritime du 10 avril 1975 - analyse météo

 

 

Du 30 mai au 4 juin 1975 : le froid revient - les gelées sont très fréquentes au lever du jour et de nombreuses plantations souffrent de ces températures anormalement basses pour la saison.

 

Températures minimales des 1er et 2 juin 1975 - gelées blanches

 

La descente froide du début juin 1975

 

 

5 juillet 1975 : journée automnale sur les trois-quarts du pays - il ne fait pas plus de 11° à Aurillac, 13° à Limoges, 14° à Rouen, Beauvais, Chartres et 15° à Paris, Caen et Tours.

 

 

 

Dans la nuit du 7 au 8 juillet 1975 : des orages particulièrement violents éclatent dans le Nord-ouest - trombes d’eau en région Parisienne où des parking souterrains sont totalement noyés - rafales à 148 km/h au Mans 23h25 ainsi que 21mm de pluie en Ih30 - une tornade est signalées dans le Finistère (région de Lanrivaré) - 5 fermes sont soufflées et un tracteur est projeté à plusieurs centaines de mètres.

 

 

 

18 juillet 1975  : d’importantes chutes de grêle ont lieu dans le Gard - des grêlons gros comme des oranges tombent dans les secteurs de Genolhac et Cagnières.

 

 

Du 30 juillet au 8 août 1975 : CANICULE et vague de chaleur pour les grands départs en vacances du mois d'août (et ce fameux chassé-croisé) - les températures dépassent partout et quotidiennement les 30°, soient pendant 10 jours d’affilé - le point culminant de la chaleur est observé le 4 août 1975 avec 38° à Tours, Mont de Marsan et Bordeaux, 37° au Mans, Cognac et Biarritz, 36° à Paris, Rennes, Chartes, Orléans et Agen, 35° à Beauvais - dans la nuit du 4 au 5 août 1975, la température minimale est de 23° à Paris - Montsouris - les 35° sont souvent dépassés jusqu’au 8 août 1975

 

La vague de chaleur du début du mois d'août 1975 - températures maximales

 

La vague de chaleur du début du mois d'août 1975 - analyse météo du 4 août 1975


Vague de chaleur et canicule du mois d'août 1975 - Paris, dans le Nord-Pas-de-Calais et à Toulouse

 

Vague de chaleur pour les grands départs en vacances du mois d'août 1975 et à Lille (où cette jeune femme vend des pains de glace)

 

 

8 août 1975 : Cette vague de chaleur se termine par un terrible orage à Étretat (Seine-maritime), lequel provoque un torrent de boue dans le centre-ville et emporte plusieurs personnes - malgré ces orages très localisé, de nombreuses régions souffrent de la sécheresse.

 

Torrent de boue après l'orage à Étretat (Seine-maritime), du 8 août 1975

 

La une du journal Nord-Matin du 10 août 1975 après l'orage à l'origine du torrent de boue meurtrier du 8 août 1975

 

 

14 septembre 1975 : la veille de la rentrée des classes est vraiment automnale - de fortes pluies ont lieu un peu partout, notamment dans la vallée du Rhône où il tombe entre 50 et 100 mm en 12h - les températures se maintiennent à des niveaux très bas et ne dépassent pas 10° à Cherbourg, 11° à Caen, 12° à Rouen et 13° à Paris.

 


Parking inondé après le fort orage tombé en région parisienne

 

 

17 septembre 1975 : de l’air chaud chargé de sable du Sahara jaunit le ciel du centre et de l’est de la France - le sirocco souffle en Corse et l’on atteint 40° à Ajaccio.

 

 

Du 10 au 14 octobre 1975 : on observe l’une des vague de froid les plus précoces jamais enregistrée - la neige tombe à très basse altitude et parfois jusqu’en plaine sur l’Alsace-Lorraine, la Champagne, la Bourgogne, le Nord Pas de Calais, la Normandie et la Picardie - neige à Nancy et Metz le 11 octobre 1975, à Langres le 13 octobre 1975 (4 cm) et de la pluie et neige mêlées à Orly ou encore à Gourdon (Lot) le 10 octobre 1975 - ce jour là, les températures ne dépassent pas 1° à Aurillac, 3° à Rouen, 4° à Chartres, 5° à Paris et 7° à Biarritz - on mesure jusqu'à 10 cm de neige sur les Pays Bas, la Belgique et une partie de l’Allemagne.

 

Le froid du 11 octobre 1975

 

Météo hivernale de la mi-octobre 1975, lorsque le temps devient également plus humide - Températures maximales du 13 octobre 1975 - neige à Chateau-Chinon, sur les plateaux Lorrains et Fran-comtois


La neige à basse altitude du 10 octobre 1975

 


Neige précoce du 13 octobre 1975 dans le Jura



Neige précoce du 13 octobre 1975 à Chamrousse (Isère)

 

 

Les mois de novembre 1975 et décembre 1975 sont très secs et très calmes - l’anticyclone s’installe durablement, prélude de la sécheresse qui touchera notamment toute la moitié nord au cours de l’été 1976.

 

 

Les 19 et 20 décembre 1975 : de l’air très sec mais également très froid envahit l’est et le nord de la France - la température descend à -18° à Mulhouse, -15° à Luxeuil les bains (Vosges) et -12° à Strasbourg.

 

froid - Les températures minimales très basses des 19 et 20 décembre 1975

 

 

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1975

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don