12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1993

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1993

 

Repères historiques de l'année 1993

1er janvier 1993 : ouverture du grand marché européen
29 mars 1993 : nouvelle cohabitation - Balladur succède à Bérégovoy
19 avril 1993 : la secte de Waco périt dans les flammes
La crise économique atteint des sommets en France

 

Évènements météo marquants de l’année 1993 :

 

 

Jusqu’au 4 janvier 1993 : froid glacial mais très sec et sans neige sur toute la France - véritable drame pour les 400 000 à 500 000 sans abris - il fait moins de -10° sur presque toute la moitié nord.

 

 

16 janvier 1993 : c’est l’inverse - grande douceur sur tout le pays - souvent plus de 15° avec, par exemple, 16° à Strasbourg, 17° à Aurillac et 18° à Guérêt.

 

 

2 mars 1993 : court épisode neigeux en région Midi-Pyrénées et sur le Languedoc-Roussillon - 22cm de neige à Carcassonne, 12cm à Narbonne, 10cm à Toulouse, 5cm sur la plage du Cannet.




Épisode de neige abondante dans le Roussillon du 2 mars 1993 : Carcassonne, en partie paralysée

 

 

18 mars 1993 : véritable « coup de chaleur » en montagne - on mesure 25° à Mende (Lozère) et 24° à Bourg St Maurice (850m d’alt., en Savoie) - l’hiver 1993
aura d’ailleurs été remarquablement sec et très peu enneigé sur les massifs.

 

 

10 juin 1993: brutal coup de vent sur la façade atlantique et l’ouest du Massif Central - rafales de 140 km/h en Charente-maritime - nombreux arbres déracinés.

 

 

12 juin 1993 : journée très désagréable sur la moitié nord - pluie, vent et températures très basses - pas plus de 11° à Rouen, 12° à Alençon et 13° à Lille.

 

 

Du 29 juin 1993 au 2 juillet 1993 et le 5 juillet 1993: fréquents et violents orages de grêle au sud de la Loire.

Le 2 juillet 1993, il tombe 93mm d’eau à Dax.

Le 5 juillet 1993 les orages provoquent de graves inondations dans l’Ain, le Rhône (Villefranche-sur-Saône), la Haute-Vienne, le Gers, le Lot - des grêlons de la taille d’un citron mitraillent la ville de Auch (Gers) - bilan de 3 morts et des dizaines de blessés.


Orages de grêle de début juillet 1993 entre le Gers, le Nord du Massif central, le Rhône et l'Ain

 

Nuit du 14 au 15 août 1993:  la Dordogne est de nouveau en partie ravagée par les orages - tempête de grêle et grêlons de 200g à Riberac.

 

 

12 et 13 septembre 1993 : l’ancien cyclone « Floyd » arrive dans l’ouest et provoque une violente tempête - vents de 140 à 160 km/h au sud de la Bretagne, en Vendée et en Charente-maritime - nombreux bateaux jetés sur le rivage et arbres déracinés par milliers. >>

 


Arrivée de l’ancien cyclone Floyd sur la Bretagne - Analyse du 13 septembre 1993 à 12hTU




Florence Klein présente l’enroulement nuageux associé à cet ancien cyclone Floyd du 13 septembre 1993 en Bretagne  - France 3  - Les dégâts de Floyd sur la façade Atlantique.

 

 

22 septembre 1993 : épisode cévenol - pluies très abondantes et inondations en Lozère, dans le Gard et la Provence - 300 mm en 24h à Mende où le pluviomètre déborde, 291mm en 6h à Alès (Gard), 200 mm en 3h au Pertuis (Vaucluse) et 180 mm en 2h à Aix en Provence - le 23 septembre, on relève 406 mm au Cap Corse.

 

 

Les 30 et 31 octobre 1993 : inondations catastrophiques en Corse - le centre de Sainte-Lucie de Porto Vecchio est ravagé par une vague de 3m - il tombe 906mm en 36h au col de Bavella (Corse - alt.700m) - on compte 6 victimes.

 

 

Du 18 novembre au 1er décembre 1993 : vague de froid - les gelées se généralisent dés le 18 novembre 1993 , puis elles s’accentuent pour atteindre -10 à -12° dans le centre et le nord-est entre le 22 et le 24 novembre 1993  (-12° à Clermont Ferrand et Nevers, -11° à Vichy, -10° à Belfort) - quelques flocons de neige à partir du 21 novembre 1993  sur la moitié nord - pluies verglaçantes sur le Lyonnais

 


Vague de froid précoce de fin novembre 1993 : Bataille de boules de neige en plein centre de Paris



Vague de froid précoce de fin novembre 1993 :  Pluies verglaçantes du 20 novembre 1993 en Picardie

 


Le 24 novembre 1993 - aucun dégel n’est observé sur presque toute la moitié nord le 28 novembre 1993, - températures maximales de -4° à Boulogne sur mer, -3° à Beauvais, S Quentin et Reims, -2° à Rouen et Chartres, -1° à Paris. Cette vague de froid est une véritable catastrophe pour les SDF. Un redoux est accompagné de pluies verglaçantes le 30 novembre 1993 - véritable patinoire rendant la circulation presque impossible sur le Nord pas de Calais, la Picardie, l’Ile de France et le Centre - 2 à 8 cm de neige dans le nord-est.




Une fine pellicule de neige précoce recouvre Paris (photo Philippe Arvis)

 

Fin décembre 1993 : Les perturbations successives provoquent d’importantes inondations dans le nord et l’est du pays.


Inondations en région parisienne de fin décembre 1993

 

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1993

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don