Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 2014 - De Janvier à Mars

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2014

 

 

 

Événements météo marquants de janvier à mars 2014 : Inondations, douceur hiver, tornade, tempête


1ere semaine de janvier 2014 : Inondations dans le Nord-ouest, notamment en Bretagne. Le temps est très perturbé (pluie, tempêtes), et des inondations se produisent dans le nord-ouest notamment en Bretagne. Quimperlé (29), Morlaix (22) et Redon (35) sont par exemple sous les eaux. La crue de la Laïta déclenche une alerte rouge dans le Finistère.



Début janvier 2014 : La crue de la Laïta déclenche une alerte rouge dans le Finistère.




Vendredi 2 janvier 2014 : Cyclone Bejisa à la Réunion



Le cyclone intense Bejisa balaye la Réunion.



3 janvier 2014 : Tornade dans le Nord (Leers)



La tornade du 3 janvier 2014 à Leers (59)
 


4 janvier 2014 : vague d'orages très précoces dans le Sud-est de la France 



Un front très actif traverse la moitié Sud de la France avec des orages (très rare en janvier), de violentes rafales de vent dans le Sud-ouest, des vagues dévastatrices sur la côte Aquitaine et de fortes chutes de neige subites en montagne.



6 et 7 janvier 2014 : Des vagues immenses provoquent des dégâts sur la côte Atlantique.



6 et 7 janvier 2014 : Des vagues immenses provoquent des dégâts sur la côte Atlantique. Vague submersion janvier 2014 >>>  / vagues et inondations côtières janvier 2014 >>>

 


6 au 8 janvier 2014 : douceur hors saison



Douceur exceptionnelle du 8 janvier 2014 : Après 3 semaines de douceur hors saison, les thermomètres atteignent des valeurs record. La maximum étant détenu par St-Girons avec 21°C.
douceur janvier 2014 >>  /  douceur janvier 2014 >>



Du 17 au 19 janvier 2014 : glissement de terrain et inondations dans le Var et les Alpes-Maritimes.



Du 17 au 19 janvier 2014 - Il tombe jusqu'à 193 mm de pluie en 24h à Peille (06)
 


18 janvier 2014 : Une Trombe est observée au large de Bandol (83).


La trombe du 18 janvier 2014 à Bandol (83).
 


Du 19 au 20 janvier 2014 : Inondations dans le Var et le delta du Rhône



20 janvier 2014 : Le département du Var (Le Gapeau, l'Argens et le Nartuby) ainsi que le delta du Rhône connaissant d'importantes inondations.



Du 24 janvier au 6 février 2014 : Importantes inondations dans le Bassin de la Garonne



Inondations Bassin de la Garonne janvier 2014 : L'île du Ramier, en partie sous les eau de la Garonne (Toulouse)

Les 24 et 25 janvier 2014, de très fortes pluies stationnent aux pieds des Pyrénées (bloquées dans un courant de nord) et provoquent des inondations dans la bassin de la Garonne ainsi que dans le Pays-Basque.
Le risque d'avalanches atteint 5/5 sur la plupart du massif Pyrénéen où les vents dépassent parfois 120 km/h en rafales.
Les précipitations restent fréquentes jusqu'à la fin du mois de janvier et le niveau de certains cours d'eau (notamment vers Dax et Mont-de-Marsan) reste très élevé.
Inondations dans le Bassin de la Garonne en janvier 2014 ici >>>



Soirée du 25 janvier 2014 : Un front froid déboule des Iles-britanniques vers le Nord-Pas-de-Calais et provoque des orages de grêle accompagnés de violents rafales de vent.



25 janvier 2014 : Une tornade se forme localement à Halluin (près de Lille).



26 janvier 2014 : Un coup de vent se produit dans le Sud-est de la France, et les rafales dépassent souvent 100 km/h sur les Alpes et la Côte d'Azur où des arbres sont déracinés.
Ce coup de vent engendre un effet de foehn avec des températures qui atteignent parfois 20° près de Nice.


26 janvier 2014 : Tempête sur la Côte d'Azur - Sur les Alpes Maritimes (notamment sur l'Ouest du département), les vents ont fait des dégâts nécessitant 200 interventions des pompiers. Jusqu'à 10 000 foyers ont été privés d'électricité
 


Entre le 31 janvier et le 2 février 2014 : La conjonction des grandes marées et d'une très forte houle provoque des dégâts sur le littoral de l'Atlantique.


Du 31 janvier au 2 février 2014 : submersions marine -  Une partie d'un quai du port des Sables d'Olonne (85)


 



4 et 5 février 2014
: La tempête Petra provoque une tempête et d'énormes vagues dans l'Ouest. Le vent atteint 156 km/h à Camaret (29), 150 km/h à Ouessant (29).



4, 5 et 6 février 2014 : La tempête Petra - Rosalie a partagé cette belle photo d'écume prise ce mercredi 6 en matinée à Quiberon (56) viaTwitter.
 


6 et 7 février 2014 : La dépression Qumaira provoque des inondations et une tempête dans l'Ouest et le Nord. Les régions allant du Poitou-Charente à l'IDF sont touchées dans la nuit du 6 au 7 février avec des rafales dépassant souvent 100 km/h (104 km/h à Paris-Montsouris et 111 km/h à Roissy). En IDF, il s'agit de la plus forte tempête depuisXynthia (en 2010).

 


La tempête des 6 et 7 février 2014 - Rafales de vent maximales relevées au cours de la tempête Qumaira




6 et 7 février 2014 : Tempête Qumaira- Une personne a été légèrement blessée par la chute d'une antenne relais à Bagnolet, en Seine-St-Denis (photos de D. Morel).




Du 7 au 9 février 2014 : Une nouvelle tempête (Ruth) engendre s'abat sur les régions du Nord et provoque de nouvelles inondations en Bretagne (notamment Quimperlé) où l'alerte rouge est lancée. La forte houle (parfois plus de 15 m) associée à un fort coefficient de marée provoque également des dégâts sur la façade Atlantique.


Tempête Ruth et inondations du 9 février 2014 - Avec ce déferlement de perturbations à n'en plus finir, la Bretagne est de plus en plus touchée par les inondations.



10 février 2014
: La  tempête Stéphanie circule sur le Sud de la France et provoque de violentes rafales de vent dans le Sud-Ouest et des pluies torrentielles + inondations + vent dans le Sud-est.



Tempête Stéphanie du 10 février 2014 : Des vagues énormes déferlent du côté de Biarritz.



12 février 2014 : La dépression Tini provoque des vents très fort sur tout le Nord-ouest de la France avec des rafale à 163 km/h à Gatteville le Phare (50).
 



13 février 2014
: Le lendemain, Tini II (une dépression secondaire) circule entre le Poitou-Charentes et les régions du Nord-est provoque une tempête entre le Nord du Massif central et les Vosges (notamment en Bourgogne). Les rafales atteignent par exemple 117 km/h à Chastreix (63) et 111 km/h à Clamecy (58).




13 février 2014 : dépression et tempête Tini



14 février 2014
: La tempête Ulla balaye tout le Nord-ouest de la France (notamment la Normandie et la Bretagne). Les rafales atteignent 179 km heures à Camaret (29) et 152 km/h à Ouessant (29). Le sud de l'Angleterre est particulièrement affecté, et les rafales atteignent 120 km dans la région de Londres.


14 février 2014 : Tempête Ulla



14 février 2014 : Tempête Ulla - des vagues de 7 m déferlent sur le littoral


Cette tempête aspire de l'air chaud en provenance d'Espagne et la température atteint 23° à Saint-Jean-de-Luz (64). Record de douceur du 16 février 2014



23 et 24 février 2014 : Le beau temps s'installe sur la France avec du soleil et des températures très élevées. Ce sont les premiers prémices du printemps.
 


26 février 2014 : D'importantes chutes de neige lourdes et collantes touchent très localement des régions de basse altitude en Rhône-Alpes et Auvergne.
 

27 février 2014 : Une tornade se produit à Laurière, en Haute-Vienne.

 

Le bilan de l'hiver 2013-2014 est sans appel : hiver 2013-2014 = troisième hiver le plus doux depuis 1900 en France (après l'hiver 1988-1989 et l'hiver 2006-2007).
On notera également un excédent pluviométrique remarquable et la persistance d'une période de temps perturbé du 18 décembre au début du mois de mars ! (soit durant deux mois et trois semaines !!). Notons d'ailleurs que Paris n'a pas connu un seul jour de neige, ce qui n'était jamais arrivé >>>



3 mars 2014 : La tempête Christine engendre des vents violents, et surtout d'énormes vagues qui déferlent dans un contexte de grande marée d'équinoxe.



Du jeudi 6 au 20 ou 21 mars 2014 , une période de temps exceptionnellement ensoleillé et doux intéresse la France et une grande partie de l'Europe occidentale. Ce temps contraste totalement avec les 2 mois et demi d'agitation quasiment ininterrompue...

Bilan ici >>>

Durant cette période, plusieurs stations météo du Nord de la France battent des records d'ensoleillement - records ensoleillement mars 2014 >>


Première journée de grand beau temps dans les jardins du Luxembourg (Paris) mars 2014




Températures maximales du dimanche 9 mars 2014 ou des records sont battus sur les régions du Nord article sur la douceur 9 mars 2914>>>


En raison des vents faibles, d'une forte inversion thermique et de l'installation de conditions anticycloniques durables, les taux de pollution aux particules fines atteignent des niveaux très élevés entre le 7 mars et le 17 mars 2014 , à tel point que le Premier Ministre décide la mise en place du dispositif de circulation alternée à Paris et dans la petite couronne dans la journée du lundi 17 mars. En fin de compte, un front froid aura balayé cette pollution dès le 15 mars...







La journée du lundi 17 mars 2014  fait partie des plus chaudes de cet épisode exceptionnel sur la moitié Sud alors que les régions situées au nord de la Loire retrouvent une fraîcheur de saison (ce qui permet au taux de pollution de baisser).



À la fin du mois de mars 2014, le vent d'autan se déchaîne dans la région toulousaine >>>

 

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2014

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don