12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

À quand le retour d'un temps estival avec soleil et chaleur sur la France ?

mercredi 7 juillet 2021

Nous vivons un début d'été plus que mitigé et de nombreux vacanciers ne sont pas enchantés par la météo actuelle. À quand le retour des conditions estivales sur la France ? Éléments de réponse dans notre article.

 

Configuration plus automnale qu'estivale

 

Situation à échelle continentale au mercredi 7 juillet 2021 - Météo Villes

 

Depuis le début du mois de juillet, la situation générale s'apparente plutôt à une configuration automnale sur l'ouest du continent européen. En effet, une cellule anticyclonique est présente sur l'est de l'Europe et la Russie tandis que l'anticyclone des Açores campe sur ses quartiers. Entre les deux, les dépressions qui circulent sur le nord de l'Atlantique en profitent régulièrement pour plonger vers les Îles Britanniques et la France, prenant parfois la forme de gouttes froides - des dépressions de petites tailles dont le déplacement est très lent.

 

Jet stream le lundi 5 juillet 2021 à 20h - modèle GFS via infoclimat.fr

 

Pour appuyer le caractère automnal de la configuration actuelle, on observe un courant de jet linéaire sur l'Atlantique, circulant jusqu'en France avec des vitesses parfois supérieures à 200 km/h vers 9000 mètres d'altitude. Cette situation favorise la circulation des perturbations sur notre pays et s'observe bien plus souvent en automne qu'en été. C'est d'ailleurs ce courant jet qui a contribué à renforcer la dépression ayant donné une tempête sur la Bretagne en début de semaine. >>>

 

Schéma de la situation favorable à un temps estival sur la France - Météo Villes

 

Pour que notre pays renoue avec des conditions estivales, il faudra que l'anticyclone des Açores se renforce et s'étende en direction de l'hexagone. Il s'agit de la situation estivale la plus courante pour notre pays, au cours de laquelle les hautes pressions prennent leurs quartiers entre les Açores et le Danemark. En fonction de la puissance de l'anticyclone et de son positionnement exact, des masses d'air plus ou moins chaud remontent alors sur la France.

 

 

Un week-end estival au sud

 

Anomalies de pressions du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 (bleu = dépressionnaire, rouge = anticyclonique) - via tropicaltidbits.com

 

Une dorsale anticyclonique gagnera la France dès la journée du vendredi 9 juillet 2021. Son influence sera plus nette sur les régions de la moitié sud pour le week-end des 10 et 11 juillet, car situées en marge des hautes pressions responsables d'un épisode caniculaire très intense sur l'Espagne (chaleur étouffante et record en Andalousie) ! Comme le nord restera en bordure d'anomalies dépressionnaires sur les Îles Britanniques, l'amélioration y sera nettement moins franche.

 

Températures maximales prévues les samedi 10 et 11 juillet 2021 - Météo Villes

 

Ainsi, le soleil s'annonce généreux sur la moitié sud durant le week-end des 10 et 11 juillet 2021, profitant à une hausse sensible des températures. Samedi après-midi, il fera souvent 26 à 31°C sur la moitié sud sous le soleil mais moins de 20°C sur les régions septentrionales où le temps sera humide. La chaleur s'étendra davantage dimanche, sauf entre la Bretagne et les frontières du nord où le ciel restera encombré. Au sud, l'ambiance sera très estivale avec des maximales souvent comprises entre 29 et 33°C.

 

Plus de détails dans notre bulletin de prévisions nationales >>>

 

 

Frais et instable en début de semaine prochaine

 

Situation à échelle continentale prévue le mardi 13 juillet 2021 - Météo Villes

 

Malheureusement, le retour des conditions estivales qui concernera une bonne moitié sud ce week-end ne sera qu'éphémère. Dès le début de la semaine prochaine, une petite dépression (goutte froide) en provenance de l'Atlantique devrait circuler sur le nord de la France. Celle-ci apportera le retour de conditions fraîches et instables, sous l'air océanique.

 

 

Prévisions pour le lundi 12 juillet 2021 - Météo Villes

 

L'instabilité devrait s'étendre à de nombreuses régions dès la journée du lundi 12 juillet 2021, entraînant un recul des températures sur l'ensemble des régions. C'est au sud-ouest que le contraste sera le plus net avec une perte proche de 10°C par rapport au week-end !

 

Le régime d'averses devrait se poursuivre toute la première partie de la semaine, au moins jusqu'au mercredi 14 juillet 2021. Son activité restera à préciser en fonction de la position exacte de la dépression. Seules les régions méditerranéennes resteront au sec sous une chaleur modérée mais il faudra compter sur la présence du mistral et de la tramontane.

 

 

Le (vrai) retour de l'été après la mi-juillet ?

 

Situation à échelle continentale prévue le vendredi 16 juillet 2021 - via ECMWF

 

Selon le scénario majoritaire à ce jour, la petite dépression (goutte froide) devrait s'éloigner vers l'est en seconde partie de semaine prochaine, après la mi-juillet. Elle viendrait alors se combler vers l'Autriche. À l'arrière, l'anticyclone des Açores en profitera pour s'étendre plus franchement vers les Îles Britanniques et la Mer du Nord, englobant peu à peu la France. Nous pourrions ainsi assister à un recul plus net de l'instabilité après la mi-juillet avec un soleil redevenant généreux et des températures repartant à la hausse sur la plupart des régions.

 

Anomalies thermiques du 12 au 18 juillet 2021 et du 19 au 25 juillet 2021 - via ECMWF

 

Les modélisations à plusieurs semaines semblent s'accorder sur ce scénario d'amélioration après la mi-juillet. Si la semaine du 12 au 18 juillet 2021 serait dominée par des anomalies fraiches en France, ce sont des anomalies chaudes qui prendraient le relais durant la semaine du 19 au 25 juillet 2021, et ce sur l'ensemble du pays. Nous retrouverions alors des sensations nettement plus estivales.

 

Diagramme des ensembles (pressions et précipitations) pour Paris du 7 au 23 juillet 2021 - via meteociel.fr

 

Cependant, nous venons de voir plus haut que des gouttes froides vont encore circuler à proximité de notre pays d'ici la mi-juillet. Ces petites dépressions coupées de la circulation générale se déplacent de manière très anarchique et peuvent considérablement modifier le temps sensible des régions qu'elles survolent, à des échelles relativement petites. Elles sont également très difficiles à appréhender par les modèles, d'où la nécessité de prendre cette tendance avec du recul. D'ailleurs, le graphique ci-dessus met en évidence des divergences notables entre les scénarios dès la mi-juillet (25 hPa d'écart entre les deux extrêmes à Paris le 17 juillet), preuve que rien n'est encore gravé dans le marbre.

 

D'ailleurs, c'est la récurrence de la circulation de ces gouttes froides dans les parages de notre pays qui a conduit les prévisions saisonnières à donner de bien mauvais résultats depuis le début du mois de juin. De petites échelles, ces gouttes froides sont très mal anticipées par les modèles de prévisions à long terme, dont les tendances sont lissées. Les anomalies instables (et donc pluvieuses) furent donc largement sous-estimées.

 

Vous pouvez consulter nos tendances saisonnières pour la suite de l'été >>>

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don