Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chaleur et vent favorisent une invasion de criquets à Madagascar

samedi 30 août 2014

Les fortes chaleurs de la semaine entre le Mozambique et La Réunion (notre article) serait un des facteurs ayant contribué à l'imposante invasion de criquets subie jeudi 28 août par le secteur d'Antananarivo, la capitale de Madagascar (vidéo). 

Image d'illustration pour Chaleur et vent favorisent une invasion de criquets à Madagascar Image d'illustration pour Chaleur et vent favorisent une invasion de criquets à Madagascar
Image d'illustration pour Chaleur et vent favorisent une invasion de criquets à Madagascar Image d'illustration pour Chaleur et vent favorisent une invasion de criquets à Madagascar

Les vents forts accompagnant ce nuage d'insectes ont empêché la diffusion d'insecticide par avion. Ces criquets ont provoqué des coupures d'électricité en causant des courts-circuits sur des lignes électriques. Les producteurs craignaient fortement que ces derniers puissent attaquer et détruire les rizières. En outre, des inquiétudes demeuraient concernant la santé publique puisque plusieurs personnes ont ramassé ces criquets pour en faire leur repas. Or, ces insectes peuvent transporter les produits chimiques utilisés pour les tuer (articles 1 - 2 de Réunion Première).
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don