12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chaleur extrême au Canada, pluies diluviennes au Japon... L'actualité météo dans le monde en ce début juillet 2021

samedi 3 juillet 2021

 

Europe :

 

Tout comme en France, le temps fut particulièrement instable sur une large partie de l’Europe durant la fin du mois de juin, notamment sur l'Ouest du continent avec de nombreux orages violents.

 

Grêlons géants (plus de 14cm de diamètre) en Pologne le 27 juin dernier (possible record national) - ESSL

 

 

Si les orages ont provoqué des dégâts parfois importants en raison notamment de la grêle, de coulées de boue et de fortes rafales de vent, l’évènement le plus marquant fut la tornade ayant concerné la région d’Hodonin dans le Sud de la République Tchèque le 24 juin. Celle-ci fut la plus puissante qu’ait connu le pays, ayant presque complètement détruit plusieurs villages de la région et engendré la mort d'au moins 5 personnes.

 

Dégâts suite au passage de la tornade d’Hodonin le 24 juin 2021 – Photogaphies : Jaroslav Malý et Martin Majžíšková

 

D’après les premières enquêtes de terrain, celle-ci aurait atteint le stade d’EF-4 sur une échelle de 5, la plus puissante tornade sur le continent depuis celle du 8 juillet 2015 près de Venise en Italie.

 

Captures vidéo de la tornade d’Hodonin le 24 juin 2021 – Via Severe Weather Europe

 

 

En marge de cette instabilité, la chaleur s’est montrée parfois forte, notamment entre l’Italie du Sud et la Russie. Plusieurs records mensuels ont ainsi été battus à la fin du mois de juin en Russie comme à Yekaterinburg le 30 avec 36.4°C, battant largement l’ancien record de 35.6°C datant du 29/06/1991. La veille, d’autres records ont également été battus en Sibérie avec jusqu’à 31.6°C à Oymyakon, une température particulièrement chaude pour la période et le secteur.

 

Températures maximales relevées le 29 juin 2021 en Sibérie – Via twitter @EKmeteo

 

 

Sous la chaleur et le temps sec, de nombreux incendies se déclenchent depuis plusieurs semaines sur cette région du monde, brûlant des milliers de kilomètres carrés, notamment en Sibérie.

 

Vue satellite d’un violent incendie dans la province de Sakha en Sibérie le 30 juin dernier – Copernicus

 

 

Plus au Sud, c’est entre le Nord de l’Afrique et le Sud de l’Italie que la chaleur fut très importante à la fin du mois de juin avec les premiers 45°C de l’année relevés en Europe le 30. Ceux-ci ont été atteints en Sicile sur la commune de Noto sous un effet de foehn particulièrement puissant.

 

45°C relevés à Noto en Sicile le 30 juin dernier, température la plus élevée de 2021 en Europe pour le moment – Météo-Villes

 

 

Amérique :

 

 

L’actualité météorologique est marquée par une vague de chaleur sans précédent touchant depuis la fin du mois de juin le Nord-Ouest des Etats-Unis et du Canada. Sous un puissant anticyclone et des températures exceptionnellement élevées en altitude, la chaleur a atteint des niveaux jamais relevés auparavant dans cette partie du globe.

 

C’est notamment la ville de Lytton dans le Sud-Ouest du Canada qui a relevé une température exceptionnelle de 49.6°C le 29 juin dernier, une valeur inimaginable à une latitude si élevée. Il est d’ailleurs important de préciser que cette localité a battu 3 jours d’affilé le précédent record de température national canadien (45°C en 1937) avec 46.6°C le 27 juin, 47.9°C le 28 et 49.6°C le 29.

 

Températures exceptionnelles le 29 juin dernier entre l’Ouest du Canada et le Nord-Ouest des Etats-Unis – Via Twitter : @Pat_wx

 

 

Cette ville fut malheureusement quasiment rayée de la carte le lendemain à la suite d’un violent incendie ayant concerné le secteur, incendies qui furent d’ailleurs particulièrement nombreux sur ces régions en raison des conditions extrêmes régnant sur la région.

 

Lytton, Canada, avant et après l’incendie ayant presque entièrement détruit la ville à la fin du mois de juin – Via Global News

 

 

Retrouvez plus d’infos sur cet évènement majeur dans un précédent article >> 

 

 

Plus au Sud, sur le centre du continent américain, le premier cyclone tropical de la saison 2021 s’est formé de façon précoce ce 2 juillet sur le bassin Atlantique-Nord. D’abord en tempête tropicale au large des Antilles, celle-ci s’est renforcée pour atteindre le stade d’ouragan de catégorie 1, passant près de l’île de Saint-Vincent en journée du vendredi 2 juillet en provoquant une marée de tempête importante, de fortes rafales de vent jusqu’à 120km/h et de puissantes précipitations.

 

La Martinique fut touchée par ces intempéries, bien heureusement, les dégâts sont restés assez minimes.

 

Image satellite de l’ouragan Elsa ce vendredi 2 juillet 2021 – Via Outre-mer

 

 

Celui-ci a été rétrogradé ce samedi 3 juillet au stade de tempête tropicale mais un possible renforcement est de nouveau envisagé par les services de prévisions américains avant que la tempête ne touche Cuba entre dimanche et lundi puis la Floride d’ici le début de semaine prochaine.
 

 

Trajectoire prévue du cyclone Elsa dans les prochains jours – via nhc.noaa.gov

 

 

Encore plus au Sud, alors que la chaleur exceptionnelle fait rage sur le nord du continent, c’est au contraire le froid qui fait l’actualité sur le Sud du continent avec des chutes de neige durant la dernière semaine sur le Sud du Brésil lors d’une vague de froid marquée.

 

C’est notamment dans la province de Santa Catarina que ce froid a été le plus vif avec des chutes de neige durant 3 jours successifs et des températures souvent négatives, un phénomène qui n’était pas arrivé depuis le début des années 2000 sur la région.

 

Neige sur le Sud du Brésil le 30 juin dernier – Via Twitter : @GataQuadrada

 

 

Dans le même temps, un phénomène encore plus rare s’est développé sur l’Atlantique-Sud. A la fin du mois de juin, une tempête subtropicale s’est formée au large de l’Uruguay. Cette dépression, nommée Raoni, est en effet parvenue à développer un cœur chaud quelques centaines de kilomètres au large des côtes avant de progressivement s’affaiblir.

 

Image satellite de la tempête subtropicale Raoni au large de l’Uruguay le 29 juin dernier – NASA

 

 

Afrique :

 

La chaleur se montre forte sur le Nord du continent africain avec une vague de chaleur exceptionnelle concernant notamment les régions allant du Sud de l’Algérie à la Tunisie et Malte. Le 30 juin fut la journée la plus chaude sur ces secteurs avec jusqu’à 48.7°C à Tozeur (Tunisie), nouveau record national mensuel ou encore 48.3°C à Mahdia. Une température minimale exceptionnelle a également été relevée à Tattaouine avec pas moins de 35.5°C !

 

A Malte, un nouveau record national mensuel a également été relevé durant cette journée avec 41.5°C, battant les 41.3°C du 25 juin et l’ancien record de 40.1°C le 13 juin 1997.

 

Températures maximales et records observés entre le Nord de l’Afrique et Malte le 30 juin 2021 – Via Twitter : @EKmeteo

 

 

Sur le Sud du continent, ce sont les pluies qui se montrent importantes avec des cumuls très importants relevés depuis le 28 juin dernier près de Cape Town. Des cumuls parfois supérieurs à 200mm ont été observés avec quelques inondations locales à la clef.

 

Importants cumuls de précipitations sur l’Afrique du Sud durant la semaine du 28 juin au 4 juillet – Africa Weather

 

 

Asie :

 

Plusieurs tornades ont été observées durant la journée du 2 juillet dernier dans la province de Heibei dans le Nord de la Chine. Celles-ci ont provoqué des dégâts parfois notables sur ces secteurs et plusieurs blessés, notamment près de la commune de Guyuan. D’après les services météorologiques de la région, les conditions resteront très favorables à ce type de phénomène dans les prochains jours sur une large partie Nord du pays.

 

Tornades dans le Nord de la Chine ce vendredi 2 juillet 2021 – Via Chave Weather

 

 

Le Japon, et notamment le Sud de l’île, est concerné par un épisode pluvieux exceptionnel depuis le début du mois de juillet avec des cumuls extrêmement importants par endroit. On a pu relever jusqu’à 805mm à Hakone en 72h, 560mm à Gotenba et 535mm à Mikura (record absolu). Ces cumuls représentent plus d'un an de précipitation à Paris en seulement 3 jours ! 

 

Cumuls de précipitations relevés en 72h au début du mois de juillet 2021 – Via JMA

 

 

En conséquence, des inondations marquées sont parfois observées mais surtout des glissements de terrain notables en raison de sols fragilisés par ces pluies diluviennes. La ville d’Atami, à 90km au Sud-Est de Tokyo fut la plus touchée par ces évènements avec un glissement de terrain ayant détruit une partie de la ville ce samedi 3 juillet 2021. Au moins 19 personnes sont toujours portées disparues et 2 autres ont trouvé la mort dans ces intempéries.

 

 

 

Océanie :

 

Le temps est globalement calme depuis la mi-juin sur le continent. L’hiver s’installe peu à peu sur le Sud de l’Australie avec de la neige dès 700/800m d’altitude ces derniers jours sur l’état de Victoria, ce qui reste assez classique pour la période.

 

Chutes de neige sur les reliefs de l’état de Victoria en ce début juillet 2021 – via Lake Mountain

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don