12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chaleur record en Asie, cyclones entre Pacifique et Atlantique,.. l'actualité météo dans le monde en ce début octobre 2022

jeudi 6 octobre 2022

 

Europe :

 

Le début du mois d'octobre fut très contrasté sur le continent européen. Si la fraîcheur et le temps perturbé ont dominé sur l'Ouest, l'Est de la région fut au contraire concerné par une vague de chaleur particulièrement marquée pour la saison.

 


Anomalies de températures sur l'Europe le 1er octobre 2022 – TropicalTidBits

 

Jusqu'à 41,2°C ont été relevés à Antalya en Turquie, un nouveau record national mensuel. Notons également jusqu'à 39,7°C à Chypre le même jour, 39,2°C au Parc National d'Athalassa en Grèce ou encore 33,1°C à Patamoi en Roumanie.

 

Entre l'air frais à l'Ouest et l'air chaud à l'Est, des orages parfois violents ont concerné l'Italie entre la fin du mois de septembre et le début du mois d'octobre. Le 29 septembre, une imposante tornade a concerné la région de Latina près de Rome, engendrant des dégâts mais concernant heureusement un secteur majoritairement rural.

 

Tornade près de Latina en Italie le 29 septembre 2022 – Via Facebook – Tornado In Italia

 

En marge de ce temps contrasté sur l'Europe continentale, la région des Canaries a été concernée à la fin du mois de septembre par les restes de la dépression tropicale Hermine, engendrant des précipitations très importantes et parfois records sur le secteur. On a en effet pu relever 104,1mm à Gran Canaria le 25 septembre, un nouveau record absolu pour la station ou encore 68,3mm à La Palma (record mensuel).

 

Cumuls de précipitations le 25 septembre 2022 sur les Canaries – AEMET

 

 

Amérique :

 

L'automne s'installe progressivement sur le Nord du continent américain et de nombreux secteurs observent une explosion de couleurs au niveau de la végétation ces dernières semaines. 

 

Impressionnantes couleurs automnales au début du mois d'octobre dans le Vermont – Via Instagram @brianjohnsadventure

 

Plus au Sud, l'ouragan Ian s'est dissipé ces derniers jours après avoir touché terre pour la seconde fois en Caroline-du-Sud. Si celui-ci fut bien moins puissant que lors de son entrée en Floride, il a tout de même provoqué des dégâts sur les littoraux de l'état américain notamment en raison d'une importante marée de tempête et d'intenses précipitations.

 



Inondations suite au passage de l'ouragan Ian sur la Caroline-du-Sud – Via Newsweek

 

 

Du côté de la Floride, le bilan de ce même ouragan ne cesse de s'alourdir avec maintenant plus de 120 victimes recensées par les autorités de la région, en faisant l'un des cyclones les plus meurtriers de l'histoire de l'état. Les opérations de recherche sont toujours en cours et la région mettra vraisemblablement plusieurs années à se remettre d'une telle catastrophe.

 

La région de Sanibel Island est totalement dévastée suite au passage de l'ouragan Ian – Via ABC News

 

 

Du côté du Pacifique, le cyclone Orlène s'est formé et s'est rapidement forcé au large du Mexique à la fin du mois de septembre, atteignant la catégorie 4 le 2 octobre.

 

L'ouragan Orlène au large immédiat du Mexique le 1er octobre 2022 – NASA

 

Celui-ci s'est ensuite dirigé vers les régions de Sinaloa et Nayarit sur l'Ouest du Mexique, les touchant en catégorie 1 le 3 octobre après avoir heureusement rapidement perdu en intensité. Celui-ci a tout de même produit de puissantes rafales de vent sur les littoraux du secteur mais également de fortes précipitations orageuses provoquant quelques dégâts.

 

Quelques dégâts après le passage du cyclone Orlène sur le Mexique – KTLA

 

Après une courte période plus calme, l'activité cyclonique se réactive de nouveau du côté du bassin Atlantique. Une onde tropicale a évolué en système dépressionnaire en s'approchant du Nord de l'Amérique du Sud ces derniers jours.

 

Systèmes tropicaux sur le bassin atlantique en ce 6 octobre 2022 - NHC

 

 

Ce système, nommé 91L puis "potentiel cyclone thirteen" a déjà engendré des dégâts en raison des pluies intenses et des orages du côté de Trinité-et-Tobago ces derniers jours. Des inondations localement marquées ont en effet été observées sur ce secteur.

 



Importantes inondations à Trinité-et-Tobago le 5 octobre 2022 – Via Twitter @Top_disaster

 

Cette dépression reste sous haute surveillance dans les prochains jours, pouvant se renforcer nettement et évoluer en cyclone de catégorie 1 ou plus en se dirigeant vers le Nicaragua d'ici la fin du week-end.

 



Trajectoire et intensités possibles de la dépression 91L dans les prochains jours – Weathernerds.org

 

 

Afrique :

 

Après d'intenses précipitations orageuses ces dernières semaines, le barrage de Weija le long de la rivière Densu au Ghana a été contraint d'ouvrir certaines de ses vannes pour évacuer le trop plein d'eau accumulé, résultant en d'importantes inondations sur les secteurs limitrophes.

 

Inondations massives suite à l'ouverture partielle des vannes du barrage de Weija au Ghana – Via Twitter @KafuiDey

 

Si cette soudaine arrivée d'eau fut lourde de conséquence pour les villages situés proches du fleuve (des milliers de personnes évacuées, plusieurs dizaines secourues), elle fut néanmoins nécessaire pour éviter une possible rupture du barrage en question. Le niveau d'eau a en effet atteint 15.09m au niveau du barrage, soit près de 50cm au-dessus du niveau d'eau maximum toléré par l'infrastructure.

 

Les fortes précipitations ont également causé d'autres inondations sur une large partie de la région avec là aussi des dégâts parfois notables, obligeant la mise en sécurité de nombreux habitants.

 

Sur le Sud du continent, le temps se montre plus calme mais anormalement chaud. Une vague de chaleur a en effet concerné la pointe Sud de l'Afrique ces derniers jours avec des valeurs supérieurs à 40°C sur certains secteurs. On a en effet pu relever jusqu'à 41,6°C à Twee Rivieren (Afrique du Sud), 40,5°C à Van Zylsrus ou encore 34,9°C à Johannesburg le 3 octobre, des températures situées parfois 10 à 14°C au-dessus des valeurs normalement observées en cette saison.

 

Anomalies de températures sur le continent africain le 3 octobre 2022 – MetDesk

 

 

Du côté de l'océan indien, la seconde dépression tropicale de la saison s'est formée ces derniers jours et pourrait se renforcer pour atteindre le stade de tempête tropicale modérée ce week-end. Celle-ci ne menace toutefois aucune terre habitée.

 

Evolution prévue de la dépression DT02 sur l'océan indien dans les prochains jours – Météo-France

 

Asie :

 

 

Après un été déjà record en terme de chaleur sur le pays, une nouvelle vague de chaleur historique a concerné la Chine entre la fin du mois de septembre et le début du mois d'octobre. Les températures se sont en effet montrées exceptionnellement élevées pour la période avec la barre des 40°C dépassée entre le 1er et le 4 octobre sur le pays, chose inédite depuis le début des relevés météorologiques.

Une maximale de 40,9°C a d'ailleurs été observée à Qingyang (Anhui) le 3 octobre, un nouveau record national mensuel alors que les 39°C n'avaient jamais été dépassés en octobre auparavant.

 

Températures maximales relevées le 3 octobre 2022 sur la Chine – Via Ogimet et Twitter @Ekmeteo

 

La Chine ne fut néanmoins pas la seule région a être concernée par cette chaleur anormale. En Corée-du-Nord, jusqu'à 33,4°C ont été relevés le 1er octobre à Wonsan, un nouveau record mensuel national. En Corée-du-Sud, 32,8°C ont été relevés à Kangnung, là aussi un nouveau record mensuel national.

La chaleur fut également marquée le 1er octobre au Japon avec par exemple 31,4°C à Tokoro, un nouveau record mensuel pour l'île d'Hokkaido, pulvérisant l'ancien record de 28,2°C à Saroma le 5 octobre 1987.

 

Températures maximales observée le 1er octobre 2022 au Japon – JMA et Twitter @Ekmeteo

 

Le typhon Noru s'est formé au large des Philippines à la fin du mois de septembre avant d'observer l'une des plus importantes et rapide intensification jamais observée sur le bassin, passant du stade de tempête tropicale au stade de super-typhon en seulement 24h.

Celui-ci a ensuite durement touché le Nord des Philippines le 25 septembre avec des vents de plus de 250km/h, de très intenses précipitations et de nombreuses inondations causant la mort d'une dizaine de personnes.

 

Importantes inondations suite au passage de Noru sur les Philippines - Anadolu Agency/Getty Images

 

Celui-ci s'est ensuite dirigé vers le Vietnam en ayant heureusement perdu en intensité, causant toutefois de nombreux dégâts sur les régions touchées et malheureusement 4 victimes.

 

Dégâts importants suite au passage de Noru sur le Vietnam – NCHMF

 

 

Océanie :

 

Les records de pluviométrie continuent d'être battus sur l'Est de l'Australie ces dernières semaines. A l'observatoire de Sydney, le cumul annuel atteint 2216mm en ce début octobre, battant l'ancien record de 2194mm sur l'année 1950 alors que l'année 2022 est encore loin d'être finie et que de nouvelles fortes pluies sont envisagées sur le secteur dans les prochains jours.

 

Cumul de pluie depuis le 1er janvier 2022 à l'Observatory Hill à Sydney – Bureau Of Meteorology

 

En Nouvelle-Zélande, un coup de froid tardif a été observé sur une large partie du pays avec des chutes de neige jusqu'à très basse altitude observées sur le Centre et le Sud du pays, un événement peu fréquent en cette période de l'année.

 

Chutes de neige à Geraldine en Nouvelle-Zélande le 4 octobre 2022 - Molly Johnson

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don