12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Chaleurs persistantes sur Europe de l'Est (sat)

samedi 11 mai 2013

Un coup d'oeil sur l'image satellite de vendredi à 14 h : 

Image d'illustration pour Chaleurs persistantes sur Europe de l'Est (sat)

Il apparaissait clairement que l'Europe était coupée en deux et que nous n'étions pas du bon côté. Et sans doute faisait-il chaud sous cette magnifique zone de ciel clair au nord des mers Noire et Caspienne. En effet : 

Image d'illustration pour Chaleurs persistantes sur Europe de l'Est (sat)

Ces valeurs élevées n'ont rien de remarquable sur l'Europe de l'Est, mais c'est plutôt leur récurrence sur les 2 dernières décades qui surprend. Ainsi, ce 10 mai était le 18ème jour consécutif de chaleur à Bucarest (Roumanie), à savoir avec une température maximale atteignant ou dépassant 25.0°C. La comparaison avec Paris laissait pantois : 

Image d'illustration pour Chaleurs persistantes sur Europe de l'Est (sat)
Fait nouveau en cette fin de semaine : les chaleurs venues des Balkans prenaient de l'extension vers le nord et atteignaient la Russie avec un beau 28°C à Moscou où il n'avait plus fait aussi chaud depuis... le 5 août dernier. 

Alors à quand un rééquilibre entre l'Europe de l'Ouest et  l'Europe de l'Est ? Au risque de vous décevoir ou même de franchement vous agacer, non seulement il n'est pas en vue, mais les écarts risquent bien de s'accentuer plus encore en seconde partie de semaine prochaine avec des températures devenant remarquablement basses vers les Iles Britanniques, l'Ouest de la France et l'Ibérie mais de fortes chaleurs (>=30°C) se généralisant entre Adriatique, Russie et Mer Noire. 

A suivre.