12 résultats
Chargement

Début décembre 2021 : Des sols de plus en plus humides en France

vendredi 3 décembre 2021

 

Des niveaux de nappes phréatiques très satisfaisants sur la France :


Après un mois de novembre globalement calme, les derniers jours ont été bien plus perturbés sur la France avec le retour de précipitations plus fréquentes et généralisées sur de nombreuses régions.

 

Déjà au début du mois de novembre, les nappes phréatiques montraient des niveaux globalement satisfaisants sur la majeure partie de la France, se montrant néanmoins modérément bas entre le Centre-Est, le Roussillon et la Corse.

 

Situation des nappes phréatiques en France au 1er novembre 2021 - BRGM

 

 

Sur le reste du pays, les niveaux sont globalement dans les moyennes, modérément hauts entre le Nord et le Sud-Ouest et même hauts dans le secteur de la Garonne. Sur ces régions, un été humide et instable a favorisé une sécheresse restant limitée et des nappes phréatiques gardant des niveaux très satisfaisants.

 

Ecart à la moyenne 1981-2010 des cumuls de précipitations en France durant l'été 2021 - Météo-Villes

 

 

Toutefois, l'automne 2021 fut globalement assez calme sur la France avec des périodes anticycloniques récurrentes engendrant des cumuls de précipitations sous les normales, d'environ -15% à l'échelle du pays.

Ecart à la moyenne des cumuls de précipitations durant l'automne 2021 en France - Météo-France

 

 

Cette situation aurait pu être problématique pour nos sols et nos réserves d'eau si l'été avait été globalement sec et si la période calme avait encore perduré. Néanmoins, la succession de perturbations depuis la fin du mois de novembre permet de combler un éventuel déficit temporaire. 

 

 

 

Temps perturbé au début de l'hiver météorologique : inondations sur le Nord

 

 

Les sols étant déjà chargés d'eau et les niveaux des nappes bien hauts, les précipitations de ces derniers jours ont engendré des crues sur le Nord de la France. Les cumuls ont en effet atteints, depuis le 27 novembre :

 

  • Fiefs (62) : 87,5mm dont 44,4mm en 24h le 27 novembre
  • Lilliers (62) : 75,4mm
  • Watten (59) : 74,7mm
  • Humières (62) : 64.5mm

 

 

La Lys et ses affluents furent les plus réactifs aux pluies avec des débordements parfois dommageables sur la région.

 

Rue inondée à Esquelbecq (Nord) - 28 novembre 2021 France 3 Hauts-de-France

 

 

La décrue progressive de ce cours d'eau s'est amorcée entre le lundi 29 et le mardi 30 novembre après un maximum de 2,88m à la station de Merville. Toutefois celle-ci fut particulièrement lente, le niveau d'eau ne perdant par exemple que 25cm entre le 30 novembre et ce vendredi 3 décembre. 

 

Evolution du niveau d'eau de la Lys à la station de Merville (59) entre le 30 novembre et le 3 décembre 2021 - Vigicrues

 

 

Les inondations furent donc durables sur certains secteurs, entraînant de nombreuses difficultés sur la région.

 

Débordements toujours importants dans le secteur de Merville (59) le mercredi 1er décembre 2021 – Mairie de Merville

 

 

En cette fin de semaine, le niveau d'eau reste haut sur ces secteurs alors que de nouvelles pluies parfois fortes sont attendues la nuit prochaine, laissant craindre une nouvelle montée des eaux par endroit.

 


De nouvelles précipitations parfois fortes au programme dans les prochains jours :

 

Le temps perturbé n'est pas encore prêt de s'arrêter sur notre pays. Le flux de Nord-Ouest va en effet persister sur l'Ouest de l'Europe et la France avec une succession de creux dépressionnaires s'approchant plus ou moins de la France suivant les jours.

 

Animation des géopotentiels sur l'Ouest de l'Europe entre le vendredi 3 et le vendredi 10 décembre 2021 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Sous ces perturbations successives, des cumuls parfois notables sont attendus dans les 7 prochains jours, notamment près des reliefs, souvent privilégiés dans ce type de flux.

 

Le modèle américain GFS modélise par exemple des cumuls dépassant les 100-150mm d'ici la fin de semaine du 6 au 12 décembre sur de nombreux secteurs bordant les Pyrénées, le Massif-Central et les Alpes. Seuls les abords de la Méditerranée se retrouveraient plus au sec sur cette période, chose classique dans ce type de situation.

 

Accumulation de précipitations du 3 au 10 décembre 2021 sur la France – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Du côté du modèle européen, le constat est similaire avec les cumuls les plus importants observés près des reliefs ainsi que le long des côtes de la Manche. C'est près des Pyrénées que les quantités les plus importantes sont pour le moment prévues mais la tendance pourra évoluer dans les prochains jours.

 

Accumulation de précipitations du 3 au 10 décembre 2021 sur la France – Modèle ECMWF via Météologix

 

 

Les pluies vont donc se succéder de nouveau sur la majorité du pays dans les prochains jours avec des cumuls à surveiller sur certaines régions, notamment aux abords des reliefs. Les nappes phréatiques ayant des niveaux globalement assez hauts et les sols se montrant déjà gorgés d'eau, des débordements de cours d'eau locaux pourront intervenir dans les prochains jours/prochaines semaines bien que la tendance restera à affiner.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don