12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Des cyclones majeurs sont-ils encore possibles sur l'Atlantique ?

samedi 1 octobre 2022

La saison des cyclones sur l'Atlantique-Nord :

 

La saison cyclonique débute officiellement le 1er juin sur le bassin Atlantique-Nord et se termine le 30 Novembre. Le pic d'intensité de cette activité cyclonique est en général observé quant à lui entre le 1er août et la fin du mois d'octobre avec une fréquence se montrant bien plus importante sur le bassin.

 

Fréquence de l'activité cyclonique entre les mois de juin et décembre sur le bassin Atlantique-Nord – NOAA

 

C'est en effet durant cette période que les conditions sont les plus favorables aux formations de phénomènes tropicaux sur le bassin (tempêtes et/ou cyclones) avec des eaux chaudes permettant le maintien et le renforcement du système formé, de faibles cisaillements et l'arrivée d'ondes tropicales (pluies et orages) sur le bassin par l'Ouest de l'Afrique.

 

Schéma de la formation et de l'évolution d'un cyclone sur l'Atlantique – Encyclopedia Britannica

 

 

Toutefois, des phénomènes tropicaux peuvent se former en dehors de cette période. En effet, l'ouragan le plus précoce jamais formé sur le bassin fut observé le 3 janvier 1938 alors que le plus tardif fut l'ouragan Alice apparu le 31 décembre 1954, qui avait d'ailleurs perduré jusqu'en janvier 1955.

 

Ainsi, des ouragans peuvent se former à n'importe quelle période de l'année sur le bassin Atlantique-Nord mais leur fréquence est bien plus importante entre les mois d'août et octobre. Il est d'ailleurs intéressant de noter que les systèmes se formant en dehors de la saison cyclonique officielle (entre juin et novembre) restent systématiquement d'une intensité relativement « faible à modérée ». En effet, l'ouragan majeur (catégorie 3 ou plus) le plus précoce jamais formé fut l'ouragan Alma, ayant atteint la catégorie 3 dans le Golfe du Mexique le 8 juin 1966.

 

Image satellite de l'ouragan Alma dans le Golfe du Mexique en juin 1966 – NASA

 

 

L'ouragan majeur le plus tardif jamais formé fut quant à lui l'ouragan Otto ayant atteint la catégorie 3 au large immédiat du Panama le 24 novembre 2016, impactant durement la région par la suite.

 

L'ouragan Otto à la fin du mois de novembre 2016 avant son impact sur le Panama – NOAA

 

 

Un ouragan majeur pourra-t-il encore se former avant la fin de la saison cyclonique 2022 ?

 

D'après les statistiques, la fréquence de formation des cyclones majeurs diminue sensiblement à la fin du mois se septembre pour devenir vraiment faible à partir de la mi-octobre sur le bassin Atlantique-Nord mais leur formation reste possible jusqu'à la fin du mois de novembre.

 

Fréquence des tempêtes tropicales, cyclones et cyclones majeurs sur le bassin Atlantique-Nord – The Weather Channel

 

Malgré tout, le mois d'octobre (notamment la première moitié) reste un mois à haut risque pour les habitants des régions tropicales. En Floride par exemple, le nombre d'impacts d'ouragans majeurs sur l'état est le deuxième plus élevé de l'année après le mois de septembre avec 11 impacts d'ouragans majeurs observés en octobre contre 19 en septembre. Ce nombre tombe d'ailleurs à 0 durant le mois de Novembre, ce qui corrobore avec les statistiques évoquées précédemment.

 

Impacts recensés de cyclones sur la Floride en fonction des mois – Via NBC News

 

Par exemple, l'ouragan Michael avait impacté le Nord-Ouest de la Floride en catégorie 5 le 10 octobre 2018 avec des vents de plus de 260km/h, une marée de tempête de plusieurs mètres et des précipitations diluviennes causant la mort de 7 personnes sur l'état américain.

 

Image satellite de l'ouragan Michael lors de son impact sur la Floride le 10 octobre 2018 – NOAA

 

 

D'après les informations évoquées précédemment, un ouragan majeur pourra donc techniquement se former jusqu'à la fin du mois de novembre sur le bassin Atlantique-Nord et possiblement impacter des terres habitées, bien que ce risque diminue rapidement au cours du mois d'octobre et se montre faible à partir du mois de novembre.

 

Le risque de formation d'un ouragan majeur après le mois de septembre est néanmoins très aléatoire selon les saisons et reste difficile à véritablement prévoir à l'avance.

 

Au 1er octobre, soit 2 mois avant la fin de la saison cyclonique, seulement 2 ouragans majeurs se sont formés sur le bassin, tous à la fin du mois de septembre et 9 systèmes ont été nommés dont 4 lors des deux dernières semaines. Si le mois d'août n'a observé aucun phénomène tropical marquant, le mois de septembre fut quant à lui bien plus actif même si nous restons pour le moment un cran an dessous des prévisions de l'activité cyclonique durant la saison 2022.

 

Prévisions de l'activité cyclonique durant la saison 2022 dans l'Atlantique-Nord datant du 4 août 2022 – NHC

 

Bien sûr, la saison n'est pas encore terminée et des situations similaires à celle que nous connaissons cette année ont déjà été observées par le passé. Par exemple l'année 1961 n'avait observé aucune tempête nommée durant le mois d'août de façon similaire à 2022 puis 4 ouragans en septembre dont 3 majeurs, 2 en octobre (tous deux majeurs) et 1 en novembre.

 

Comparaison de l'activité cyclonique durant les saisons 1961 et 2022 – Via Wikipedia

 

Un nouveau regain d'activité cyclonique reste donc possible dans les prochaines semaines sur le bassin Atlantique. Les modélisations envisagent d'ailleurs des conditions favorables à la formation de tempêtes et/ou cyclones tropicaux dans la prochaine semaine, risque qui se montrerait plus faible pour la suite du mois d'octobre mais qui resterait présent.

 

Potentiel de formation de tempête et/ou cyclone tropical sur l'Atlantique durant le mois d'octobre 2022 – ECMWF

 

 

Une onde tropicale est d'ailleurs déjà sous surveillance au large immédiat de l'Afrique par les services de prévision américains, présentant 70% de chance d'évoluer en cyclone tropical dans les 5 prochains jours.

 

Prévisions du potentiel de formation de système tropical dans les 5 prochains jours – nhc.noaa.gov

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don