12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Été 2021 en France : un déficit de pluie important vers la Méditerranée

jeudi 19 août 2021

Alors que les trois quarts de la France connaissent un été 2021 humide, les régions méditerranéennes ont souvent été à l'abri des pluies et connaissent une sécheresse persistante, se traduisant par d'importants incendies.

 

Un été humide à l'exception du sud-est

 

Cumuls de pluie et rapport à la normale au mois de juin 2021 - Météo Villes & Météo France

 

Pour beaucoup, cet été 2021 est considéré à juste titre comme un été humide. Il faut dire que les pluies ont été abondantes dès le mois de juin sur une grande partie de la France. Il est parfois tombé deux à trois fois plus de pluie sur la normale sur toutes les régions du nord, du centre et de l'ouest. Ainsi, les cumuls ont atteint 112 mm à Paris, 168 mm à Clermont-Ferrand, 175 mm à Strasbourg et 195 mm à Biarritz !

 

Cependant, les régions méditerranéennes ont fait exception en restant à l'écart de la quasi-totalité des passages pluvieux. De la plaine du Languedoc à la côte d'Azur et à la Corse, il n'avait quasiment pas plu durant le mois de juin 2021 (2,4 mm à Nice, 2,8 mm à Bastia), permettant à la sécheresse de s'installer.

 

 

Cumuls de pluie et rapport à la normale au mois de juillet 2021 - Météo Villes & Météo France

 

Le mois de juillet 2021 a poursuivi la tendance humide sur de nombreuses régions, particulièrement dans l'est où des cumuls parfois records ont été observées, comme à Lyon où il est tombé 177 mm sur le mois ! À Besançon, le pluviomètre de la station a recueilli 199 mm en juillet. On notait aussi 141 mm à Nancy ou encore 109 mm à Limoges. En revanche, les pluies ont été moins copieuses qu'en juillet entre les Pays de la Loire et l'Aquitaine avec même quelques déficits.

 

Du côté de la Méditerranée, le Languedoc a eu droit à quelques débordements pluvieux, permettant d'atteindre un cumul mensuel de 38 mm à Montpellier. En revanche, la Provence et plus particulièrement la côte d'Azur ainsi qu'une partie de la Corse ont conservé des conditions désespérément sèches. Il n'est tombé que 0,4 mm à Ajaccio, à peine 3 mm à Hyères ou encore 5 mm à Nice - accentuant la sécheresse.

 

 

Cumuls de pluie mesurés du 1er au 19 août 2021 - Météo Villes

 

Les précipitations sont globalement moins copieuses durant ce mois d'août 2021 mais plusieurs dizaines de millimètres ont tout de même été recueillies sur la plupart des régions. C'est dans le nord et l'est qu'on note les cumuls les plus importants entre le 1er et le 19 août 2021 avec 50 mm à Strasbourg, 52 mm à Lyon, 59 mm à Grenoble, 61 mm à Lille ou encore 69 mm à Chambéry.

 

Du côté des régions méditerranéennes, les pluies ont de nouveau débordé sur le Languedoc avec 36 mm à Montpellier mais le temps reste désespérément sec sur l'extrême sud-est, de la Provence jusqu'à la Corse. Les pluviomètres d'Ajaccio et de Bastia sont vides tandis qu'il n'est tombé que 2 mm à Cannes, 4 mm à Nice et 5 mm à Hyères.

 

 

Cruel manque d'eau près de la Méditerranée

 

Cumuls de pluie observés entre le 1er juin et le 19 août 2021 - Météo Villes

 

Une tendance très sèche se dessine sur les régions méditerranéennes pour cet été 2021. On observe que les pluies ont été copieuses sur le midi-toulousain, le sud du Massif Central et Rhône-Alpes et que cette sécheresse n'est cantonnée qu'au bassin méditerranéen et plus particulièrement au sud de la région PACA ainsi qu'à la Corse.

 

Depuis le début de l'été météorologique (1er juin), il n'est tombé qu'1 mm de pluie au Cap Corse et seulement 2 mm à Ajaccio et Bastia ! Sur le continent, le cumul en près de 3 mois atteint péniblement 10 mm à Nice, 13 mm à Fréjus, 14 mm à Hyères ou encore 29 mm à Marseille-Marignane. La plaine de l'Aude a également été peu arrosée avec seulement 36 mm enregistrés à Leucate.

 

Au cours d'un été normal, il tombe autour de 65 mm de pluie sur des villes comme Nice ou Marseille et au moins 50 mm sur les secteurs littoraux du Var. Nous sommes donc loin du compte avec des niveaux 2 à 6 fois inférieurs aux normales sur les zones pré-citées !

 

Cumuls de pluie observés entre le 1er juin et le 19 août 2021 - Météo Villes

 

La cote d'Azur est particulièrement touchée par les déficits pluviométriques. La station de Toulon l'illustre bien avec seulement une quinzaine de millimètres tombés depuis le début de l'été, dont près d'un tiers sur la seule journée du 1er juin et le reste le 4 août. Sur la période de deux mois allant du 2 juin au 3 août, la ville du Var n'a enregistré aucune journée avec au moins 1 millimètre de pluie !

 

Niveau des cours d'eau au 18 août 2021 entre le Var et les Alpes-Maritimes - via info-secheresse.fr

 

Entre le Var et l'ouest des Alpes-Maritimes, le niveau de nombreux cours d'eau atteint actuellement des niveaux remarquablement bas. Tous les points en rouge sur la carte ci-dessus témoignent de niveaux bas qu'on ne rencontre en moyenne qu'une fois tous les 20 ans. C'est notamment le cas de Brignoles à Fréjus en passant par la région de Saint-Tropez.

 

Pompiers luttant contre le feu en nuit 16 au 17 août dans le massif des Maures - via Sécurité Civile

 

Cette absence de pluie couplé aux vents régulièrement soutenus ont créé des conditions très favorables au déclenchement d'incendies ces derniers jours. Dans le Var, le massif des Maures est ravagé par le pire brasier depuis l'été 2003, ayant déjà parcouru plus de 8.100 hectares et n'étant toujours pas maîtrisé ce jeudi 19 août 2021...

 

 

Comment se portent les nappes phréatiques ?

 

Niveau des nappes phréatiques et évolution au 1er août 2021 - via BRGM

 

En profondeur, l'humidité de cet été 2021 a bénéficié aux nappes de nombreuses régions. Au 1er août 2021, elles affichaient des niveaux très satisfaisants sur les deux tiers nord, dépassant souvent leurs niveaux habituels dans l'ouest de la France ainsi qu'au nord-est et jusqu'au centre-est.

 

En revanche, les niveaux des nappes phréatiques se trouvent en dessous des normales sur les régions méditerranéennes, en particulier en Provence ainsi qu'en Corse. Notons toutefois que les déficits actuellement observés sont présents depuis le début de l'année et qu'ils ne sont pas directement liés à l'été 2021 sec. C'est bel et bien en surface que la sécheresse est la plus dramatique, favorisée par l'ensoleillement et le vent (qui n'ont aucune influence sur les eaux souterraines).

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don