12 résultats
Chargement

Étendue des banquises arctiques et antarctiques en ce début mars 2022

jeudi 3 mars 2022

Point sur la banquise arctique à quelques jours du maximum annuel :

 

Le printemps météorologique est de retour au premier mars sur l’hémisphère Nord et la saison froide arrive à son terme. Du côté de l'Arctique, le maximum d'extension de la banquise sera bientôt atteint (en général entre mi-mars et début avril).

 

Au 28 février, la superficie de la banquise arctique dépassait les 14 millions de km², une valeur qui se situe sensiblement au-dessus de la moyenne 2010-2020 mais qui représente également la 11ème plus basse depuis le début des relevés d'après les données de JAXA.

 

Étendue de la banquise Arctique au 12 mars - comparatif depuis l'année 2003 - Zachary Labe

Note : les statistiques graphiques de Zachary Labe ci-dessus se basent sur des données issues de l'Agence d'exploration aérospatiale japonaise (JAXA) dont les valeurs de superficie des glaces diffèrent d'environ 0.5 millions de km2 par rapport aux données américaines du NSIDC.

 

 

Si cette superficie est sensiblement plus élevée que la moyenne des années 2010, elle se situe cependant 450 000km² en-dessous de la moyenne des années 2000, 870 000 km² en-dessous de la moyenne des années 1990 et jusqu'à 1 430 000km² sous la moyenne des années 1980 !

 

Étendue de la banquise Arctique en millions de km2 - période 1er janvier - 1er mars depuis 1979 - Zachary Labe – JAXA

 

 

D'après les relevés satellites, l'extension de la banquise arctique se montre donc sensiblement supérieure à celle observée durant la dernière décennie. Au début du mois de mars, on retrouve une banquise plus étendue que la normale entre le Labrador et le Svalbard mais au contraire en-dessous des normales entre la mer d'Okhotsk et la mer de Barents,

 

Extension de la banquise arctique au 2 mars 2022 – NSIDC

 

 

La glace est également moins épaisse qu'à l'accoutumée sur les secteurs cités précédemment en raison de conditions météorologiques peu favorable à une banquise stable, à savoir une succession de tempêtes et des températures sensiblement supérieures aux normales durant les dernières semaines.

 

Épaisseur de la banquise arctique au 2 mars 2022 – NSIDC

 

 

Malgré des secteurs un peu moins privilégiés que d'autres, la glace s'est continuellement épaissie durant les mois de janvier et février à l'échelle de l'Arctique avec notamment un regain important à la fin du mois de février, permettant d'obtenir une banquise ayant une extension sensiblement supérieure à celle observée ces dernières années.

 

Évolution de la banquise arctique durant le mois de février 2022 – Zachary Labe – JAXA

 

 

Ainsi, le maximum annuel a pour le moment été atteint à la fin du mois de février entre le 23 et le 24 mais, la superficie totale continuant d'augmenter, celui-ci devrait être observé durant la première quinzaine de mars et devrait rester bien en-dessous de la norme 1981-2010.

 

Evolution de la superficie de la banquise Arctique entre février et mai depuis 1979 - Zachary Labe – JAXA

 

 

 

Banquise antarctique : Un record bas pour le minimum annuel

 

 

La banquise antarctique atteint généralement son minimum annuel à la fin de l'été austral, soit entre la mi-février et le début du mois de mars avec une moyenne de 2,80millions de km² sur la période 1981-2010. Le record bas était jusqu'à présent détenu par l'année 2017 avec un minimum annuel de 2,17 millions de km² le 3 mars.

 

En 2022, la barre des 2 millions de km² a pour la première fois été franchie dans le bassin avec une superficie inférieure à cette valeur depuis le 20 février, ce qui n'avait jamais été observé auparavant. Le 25, on observait ainsi un nouveau record bas de 1,924 millions de km² de banquise, qui pourrait encore avoir été amélioré dans les jours suivants.

 

Nouveau record bas d'extension de la banquise antarctique – Zachary Labe – JAXA

 

 

L'extension devrait toutefois repartir à la hausse dans les prochains jours avec la fin de l'été austral mais la valeur observée à la fin du mois de janvier se montre historique sur la région.

 

Évolution annuelle moyenne de l'extension de la banquise antarctique - Zachary Labe – JAXA

 

 

En terme d'emprise de la glace, ce record bas se manifeste notamment par une absence quasi-totale de banquise au niveau de l'océan austral, un événement très peu commun. L'épaisseur est également peu importante sur la majorité du continent,.

 

Extension de la banquise antarctique au 2 mars 2022 – NSIDC

 

 

Pour autant, malgré cette valeur exceptionnelle, il est important de rappeler que la banquise antarctique se montre étonnement stable dans le contexte actuel de réchauffement climatique. Contrairement au pôle Nord, la banquise du pôle Sud n'a pas véritablement évolué depuis 1979 et s'est même légèrement étendue, une évolution très contradictoire avec ce qui est observé depuis maintenant plusieurs décennies sur l'hémisphère Nord.

 

Extension de banquise australe lors du maximum (haut) et du minimum (bas) annuel entre 1979 et 2020 – NASA

 

 

Cette évolution va d'ailleurs à l'encontre de ce qui avait été envisagé par les modélisations sur ce secteur mais pourrait s'expliquer par le fait que les transports de chaleur vers le pôle Sud via l'océan auraient été sensiblement surestimés ou encore que la libération d'eau de fonte par la calotte antarctique refroidit et diminue la salinité de l'océan de surface autour du continent, permettant à la banquise de s'étendre plus facilement. L'accentuation des vents d'Ouest subpolaires pourrait également jouer un rôle dans cette évolution sensiblement favorable de la banquise australe.

 

Détachement d'icebergs sur la banquise antarctique – Via Lesoir.be

 

Toutefois, ce minimum annuel record pourrait faire pencher la balance vers une tendance plus inquiétante pour le continent, il conviendra donc de suivre attentivement l'étendue de la banquise lors des prochains maximums et minimums annuels.

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don