12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Flux océanique perturbé et frais sur la France la semaine prochaine

samedi 24 septembre 2022

Une situation classique de flux océanique perturbé :

 

Après une fin de semaine du 19 au 25 septembre plus humide, la situation va rester perturbée sur notre pays la semaine prochaine. Un flux de Nord/Nord-Ouest dépressionnaire et persistant se met en effet en place sur l'Ouest de l'Europe en marge d'une vaste dorsale anticyclonique sur l'Atlantique.

 

Situation atmosphérique envisagée pour le mardi 27 septembre 2022 – ECMWF

 

Si le même type de flux avait pu être temporairement observé ces dernières semaines sur notre pays, la différence pour cette situation est que celui-ci s'annonce persistant avec la mise en place d'un véritable courant océanique perturbé, situation qui ne s'était pas produite depuis de longs mois !

 

Ce flux océanique perturbé est engendré par la mise en place d'un vigoureux courant jet entre le Nord de l'Atlantique et l'Europe, persistant une bonne partie de la semaine et dirigeant les perturbations et dépressions vers nos latitudes. Ces derniers mois, ce courant jet s'était montré très ondulant et peu vigoureux, empêchant la mise en place d'un temps durablement perturbé sur la France.

 

Évolution du courant jet entre Atlantique et Europe du lundi 26 septembre au dimanche 2 octobre 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ce vigoureux vent d'altitude va donc nous apporter une succession de perturbations dans le courant de la semaine prochaine avec un temps humide et surtout bien frais, contrastant fortement avec les situations que nous avons connu ces derniers mois.

 

 

Succession de perturbations sur la France :

 

Ce contexte dépressionnaire et humide va engendrer plusieurs passages perturbés sur la France dès ce lundi 26 septembre, si bien que peu de régions se retrouveront à l'abri des précipitations durant cette semaine.

 

Cumuls de précipitations sur 24h du lundi 26 septembre au dimanche 2 octobre 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Dans ce flux de Nord-Ouest, ce sont les abords des reliefs qui s'annoncent les plus soumis au risque d'importants cumuls, notamment les versants Nord et Ouest des Pyrénées et des Alpes où les cumuls pourront se montrer notables, une véritable aubaine pour la situation de sécheresse encore présente sur une grande majorité du territoire.

 

Carte des arrêtés de sécheresse au 24 septembre 2022 – Propluvia

 

 

A l'inverse, les abords de la Méditerranée devraient rester plus à l'écart de ce temps perturbé avec une masse d'air s'asséchant en raison de la topographie française en arrivant sur ces régions dans ce type de flux. 

 

Image satellite montrant le foehn protégeant la méditerranée en flux de Nord-Ouest perturbé - Via météo-France

 

Sur ces régions les précipitations devraient rester timides voire inexistantes durant cette période mais le vent devrait souffler fortement, notamment en début de semaine avec un risque d'incendie marqué à la clef.

 

Risque d'incendie sur le Sud-Est de la France pour la journée du 27 septembre 2022 – EFFIS

 

 

Un temps perturbé mais également très frais pour la période :

 

 

Si le temps s'annonce humide et pluvieux sur de nombreuses régions durant cette semaine, le flux de Nord/Nord-Ouest va également apporter un ressenti de nouveau très frais sur la France avec des températures souvent situées 4 à 6°C sous les normales de la période en altitude, parfois mois.

 



Animation des anomalies de températures à 850 hPa sur l'Europe du 26 septembre au 2 octobre 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Cette fraîcheur notable se fera également ressentir près du sol avec des maximales restant basses sur de nombreuses régions. En milieu de semaine, les 20°C pourraient n'être atteints ou dépassés qu'aux abords de la Méditerranée !

 

Températures maximales attendues sur la France entre le lundi 26 et le jeudi 28 septembre 2022 – Météo-Villes

 

Il conviendra cependant de préciser dans les prochains jours l'intensité de la fraîcheur, les températures variant grandement en fonction des fronts.

 

Qui dit fraîcheur et temps perturbé dit également retour de la neige en montagne. Alors que les flocons sont déjà tombés par endroit sur les Alpes, parfois dès 2300-2400m d'altitude, l'or blanc va de nouveau tomber sur les reliefs dans le courant de la semaine prochaine.

 

Chute de neige ce 24 septembre 2022 dès 2300-2400m sur les Hautes-Alpes – Webcam d'Orcières via skaping

 

Si les quantités resteront à préciser, les premières chutes de neige parfois abondantes de la saison sont bien attendues dans le courant de la semaine, tombant parfois dès 1800-1900m d'altitude sur les reliefs de l'Est avec les premiers flocons de la saison sur les sommets des Vosges et du Jura. C'est néanmoins sur le Nord des Alpes que les quantités s'annoncent les plus importantes avec une couche pouvant dépasser les 50cm au-dessus de 2200-2400m d'ici la fin de semaine!

 

Quantités de neige attendues durant la semaine du 26 septembre au 2 octobre 2022 sur les Alpes – via Skipass

 

 

Flux océanique perturbé et fraîcheur durable : il y avait longtemps !

 

Ce temps perturbé contraste donc fortement avec ce qu'a connu la France durant ces derniers mois. Un tel flux océanique persistant n'avait en effet pas été observé depuis le mois d'avril dernier sur notre pays, que ce soit au Nord au au Sud.

 

Important éboulement suite aux fortes pluies à Nantes le dimanche 24 avril 2022 – Via Twitter @MarionLpz

 

 

Néanmoins, c'est surtout la fraîcheur qui se montre marquée et durable pour la période. Depuis le 17 septembre dernier les températures moyennes sont en effet situées sous les normales de la période sur notre pays, soit 7 jours d'affilé en ce 24 septembre 2022.

 

D'après les dernières prévisions, ces températures plus basses que les moyennes de saison pourraient de plus perdurer au moins jusqu'au premier octobre prochain, soit une période de 15 jours de fraîcheur, un événement presque exceptionnel durant cette année 2022 où c'est au contraire la chaleur qui a dominé. Pour appuyer le propos, seule la période allant du 11 au 28 janvier 2022 a vu plus de journées sous les normales de saison à l'échelle de la France !

 

Indicateur thermique national depuis le 1er janvier 2022 sur la France – Infoclimat.fr

 

Cela faisait donc 9 mois que nous n'avions pas observé de période présentant des températures sous les normales de saison aussi durable, de quoi presque nous faire oublier que l'indicateur thermique national se situait encore 6°C au-dessus moyennes de saison il y a seulement 10 jours.

 

Dans tous les cas, cette période humide et fraîche va se montrer très bénéfique, que ce soit pour la nature mais également pour nos organismes après cet été particulièrement chaud et sec.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don