12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Fraîcheur en France mais canicule & incendies en Grèce et en Turquie

mardi 3 août 2021

La France connaît un été 2021 très mitigé mais d'autres parties du continent européen vivent des conditions radicalement différentes. Sur les Balkans et la Turquie, chaleurs caniculaires et incendies font rage depuis la fin juillet.

 

Canicule sur les Balkans et la Turquie

 

Situation à échelle continentale pour le jeudi 5 août 2021 - via Météo France

 

L'ouest de l'Europe est influencé par l'air océanique véhiculé par les dépressions britanniques, lequel plonge jusqu'à l'ouest du bassin méditerranéen. Par effet de vases communicants, cela crée un redressement du flux entre le nord de l'Afrique et les Balkans (jusqu'en Turquie) où de l'air surchauffé prenant ses origines dans le Sahara remonte continuellement depuis la fin du mois de juillet 2021 !

 

Anomalies thermiques à 850 hPa (vers 1500m) du 31 juillet au 6 août 2021 - via tropicaltidbits.com

 

Les anomalies thermiques de la masse d'air permettent de mettre en évidence l'effet de vases communicants entre l'air frais qui plonge sur l'ouest du bassin méditerranéen et l'air bouillant qui remonte sur sa partie est. Vers les Balkans et l'ouest de la Turquie, les températures atteignent 25 à 30°C à 850 hPa, des niveaux parfois 8 à 12°C au dessus des valeurs habituellement observées sur ces régions !

 

Températures maximales du lundi 2 août 2021 - via OGIMET

 

Sur la Grèce et l'ouest de la Turquie, les températures atteignent régulièrement 40 à 45°C depuis la fin de la semaine dernière ! Ce lundi 2 août 2021, on a même relevé jusqu'à 46,3°C à Makrakomi en Grèce ! Ces chaleurs étouffantes concernent également d'autres pays des Balkans. Tirana - capitale de l'Albanie - a également son record absolu avec 42,2°C. On note aussi un record à Lamia ce 3 août 2021 avec 44°C !

 

De plus, les nuits sont excessivement chaudes. Sur l'île de Kalymnos située sur le sud-est de la Grèce, on a relevé une valeur minimale de 34,3°C durant la nuit du 31 juillet 2021. Ces valeurs témoignent de l'origine nord-africaine de la masse d'air. Le même jour, on relevait 46,7°C à Gabès sur le littoral tunisien, un record !

 

 

Incendies dramatiques en Grèce et en Turquie

 

Violent incendie gagnant le village de Porto Alabe (Sardaigne) le 25 juillet 2021 - via GEDI

 

À la fin du mois de juillet 2021, cette vague de chaleur avait également touché le sud de l'Italie et notamment la Sardaigne (avant de migrer plus à l'est). Dans la province d'Oristano, le puissant sirocco couplé aux très fortes chaleurs avait engendré des incendies dramatiques, ayant atteint plusieurs quartiers des communes de Cuglieri, de Santu Lussurgiu, de Scano Montiferru et de Porto Alabe.

 

Violent incendie vers Corinthe (Grèce) le 1er août 2021 - photo Vassilis Psomas / Reuters

 

C'est toutefois en Grèce et en Turquie que la situation est la plus dramatique. Les grecs assistent à la canicule la plus importante depuis l'été 1987 avec des températures maximales grimpant souvent entre 40 et 45°C. Avec des sols très secs, les violents incendies se multiplient dans le pays ces derniers jours, en particulier dans le Péloponnèse, jusqu'aux portes de Corinthe. Les flammes ont fait quelques blessés et des centaines de pompiers sont encore déployés face aux risques toujours très élevés.

 

Incendie atteignant les stations balnéaires du sud de la Turquie le 29 juillet 2021 - photo Ilyas Akengin / AFP

 

Violent incendie bloquant une route à Çökertme dans le sud-ouest de la Turquie début août 2021 - via Sky News

 

Concernant les incendies, c'est en Turquie que la situation est la plus dramatique, devenue incontrôlable ces derniers jours dans certaines régions du pays ! On a relevé 44,3°C à Aydin ce 3 août 2021, un record mensuel ! Les flammes atteignent certaines plages des stations balnéaires, forçant des milliers de touristes et de locaux à évacuer ! Plus de 130 brasiers ont été reportés ces derniers et plusieurs restent très actifs dans le sud-ouest du pays, où sévissent les chaleurs les plus fortes.

 

Les régions d'Antalya, de Bodrum et de Marmaris sont les plus touchées et les flammes s'invitent parfois jusque dans le centre-ville de certaines communes, détruisant des quartiers entiers. L'ampleur de ces incendies est telle que certaines évacuations s'effectuent par bateau puisque les routes sont coupées. Les autorités manquent de moyens pour lutter contre les flammes et certains habitants mettent la main à la patte pour sauver ce qui peut l'être.

 

 

Chaleur majoritaire sur le continent européen

 

Anomalies thermiques en Europe au cours du mois de juillet 2021 - via Météo France

 

Une certaine fraîcheur a concerné le sud-ouest de l'Europe au cours du mois de juillet 2021, dont la France. Le déficit thermique mensuel fut proche de -1°C sur le nord-ouest de la péninsule ibérique et sur certaines villes du sud-ouest et de l'est de la France. Cependant, la carte ci-dessus montre bien le caractère minoritaire de cette anomalie fraîche à échelle de notre continent.

 

Toute l'Europe du nord, du centre et de l'est a connu un mois de juillet 2021 plus chaud que la normale. Les excédents thermiques ont même été très importants des Balkans jusqu'à la Scandinavie, atteignant souvent 2 à 3°C. De l'Ukraine jusqu'au sud de la Finlande, ce sont même des écarts de 3 à 5°C qui ont été enregistrés en un mois, faisant tomber des records dans certains pays !

 

Vue aérienne des incendies majeurs à Kalajoki au nord-ouest de la Finlande fin juillet 2021 - photo AFP

 

Les pays scandinaves ne sont pas habitués à des températures durablement élevées. Ainsi, plusieurs régions de Finlande ont vécu le duo juin-juillet le plus chaud jamais observé depuis le début des relevés. Les forêts du pays font face à des incendies majeurs ces dernières semaines, dont l'ampleur est sans précédent depuis au moins un demi-siècle !

 

Température des mers & océans en Europe au mardi 3 août 2021 - via DWD

 

La température des mers & océans permet de mettre en évidence ces anomalies chaudes. L'est du bassin méditerranéen et la Mer Noire enregistrent des anomalies positives de 2 à 4°C mais on retrouve les mêmes excédents sur la Mer Baltique où la température de l'eau grimpe parfois entre 20 et 22°C, des niveaux comparables à ceux habituellement observés aux abords du golfe du Lion (où les eaux sont plus froides que la normale).

 

 

Plusieurs régions très chaudes en Amérique et en Asie

 

Anomalies thermiques sur l'Amérique du Nord au mois de juillet 2021 - via Karsten Haustein

 

Comme pour le continent européen, le mois de juillet 2021 s'est montré contrasté sur le nord de l'Amérique. Le sud et l'est du continent ont enregistré des températures plus fraîches que la normale tandis qu'une canicule historique a concerné l'ouest des États-Unis et du Canada dès la fin du mois de juin. L'écart thermique mensuel a atteint +4 à +7°C sur certains états du nord-ouest des USA et sur le sud-ouest du Canada - du jamais vu !

 

Lytton (sud-ouest du Canada) ravagée par les flammes à la fin du mois de juin 2021 - via Global News

 

Ces anomalies chaudes s'accompagnent d'une sécheresse impressionnante, liée à un puissant blocage anticyclonique. Dans le sud-ouest du Canada, Vancouver approche des 50 jours consécutifs sans pluie ! Par conséquent, de violents incendies sévissent depuis plusieurs semaines sur le nord-ouest de l'Amérique. On se souvient notamment des brasiers dévastateurs dans le sud-ouest canadien à la fin juin, ravageant notamment la commune de Lytton qui venait d'enregistrer 49,6°C - un record absolu au Canada !

 

Anomalies thermiques dans le monde au mois de juillet 2021 - via Karsten Haustein

 

En Asie, la chaleur a également dominé les débats durant le mois de juillet 2021, bien que des anomalies fraîches aient concerné certaines régions du centre de la Russie. L'ouest de la Chine a vécu un mois particulièrement chaud. Ce fut aussi le cas sur le nord-est du pays, en incluant la péninsule coréenne et le Japon, où des anomalies mensuelles atteignant +3 à +5°C ont parfois été enregistrées !

 

Un mois de juillet 2021 record sur le nord du Japon ! - données JMA via Sayaka Mori

 

Le Japon a vécu un mois de juillet remarquablement chaud. C'est dans le nord du pays et notamment sur l'île d'Hokkaidō que les anomalies ont été les plus importantes, avec des valeurs 3,9°C au dessus des normales à la station de Wakkanai ! Des records absolus de chaleur ont été battus sur cette île la plus septentrionale du Japon avec jusqu'à 37,6°C à Etenbetsu !

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don