12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Goutte froide : prévisions très incertaines pour les derniers jours de juin 2021

mercredi 23 juin 2021

Vous avez peut-être constaté que nos prévisions évoluent beaucoup pour les derniers jours du mois de juin 2021. La faute à une "goutte froide" qui va venir jouer les trouble-fête. Explications sur ce phénomène bien connu des météorologues.

 

Qu'est-ce qu'une goutte froide ?

 

Profond talweg sur le proche-Atlantique le vendredi 18 juin 2021 - via ECMWF

 

La limite entre l’air polaire et l’air tropical se matérialise par le courant jet. Ce dernier n'est pas toujours linéaire et ondule naturellement. Lorsqu'une ondulation est suffisamment marquée, une masse d’air frais/froid plonge vers le sud sous la forme d'un talweg, comme c'est le cas depuis le milieu de la semaine dernière sur le proche-Atlantique. Puisque l'anticyclone fait de la résistance sur le centre et le nord-est de l'Europe, cet air frais stagne depuis de nombreux jours.

 

Schéma du mécanisme de formation d'une goutte froide - via Info Météo

 

Avec la stagnation de l'air frais sur le proche-Atlantique et la reconstitution de l'anticyclone sur les Îles Britanniques, une bulle d’air froid s'est retrouvée piégée à l'ouest de la France. La goutte froide est ainsi formée. Il s'agit d'une petite dépression d'un diamètre faisant généralement quelques centaines de kilomètres.

 

Là où les choses se compliquent, c'est que cette dépression étant totalement détachée de la circulation atmosphérique générale, elle n'est dirigée par aucun flux et son comportement est très aléatoire. En général, les gouttes froides se déplacent très lentement et peuvent évoluer vers n'importe quelle direction, faisant parfois du sur-place durant plusieurs jours. Sous ces dernières, le temps est perturbé car l'air froid en altitude contribue à déstabiliser la masse d'air.

 

 

Une goutte froide perturbant la fin juin

 

Modélisations de la goutte froide pour le lundi 28 juin 2021 - via meteociel.fr

 

Les modèles de prévisions éprouvent les plus grandes difficultés à cerner le déplacement des gouttes froides. Celle attendue à partir du week-end et pour la semaine prochaine n'échappe pas à la règle. En ce 23 juin, le scénario du modèle américain envisage une goutte froide centrée au sud de la Bretagne à la fin du week-end à venir tandis que le scénario du modèle européen voit la goutte froide presque 1000 km plus loin, dans l'Atlantique au nord-ouest de la péninsule ibérique !

 

Modélisations des masses d'air pour le lundi 28 juin 2021 - via meteociel.fr

 

Avec un tel écart de positionnement de la goutte froide, la fiabilité des prévisions est particulièrement réduite en France à partir du dimanche 27 juin. Ces différences sont bien visibles en se penchant sur les masses d'air au 28 juin. Sur le scénario du modèle américain, la proximité de la goutte froide véhiculerait un air océanique frais sur le pays tandis que sur le scénario du modèle européen, la goutte froide sur l'Atlantique servirait de pompe à chaleur et ferait remonter l'air venu du nord de l'Afrique !

 

Modélisations des températures au sol pour le lundi 28 juin 2021 - via meteologix.com

 

En se penchant sur les températures au niveau du sol pour la journée du lundi 28 juin 2021, on constate le véritable casse-tête que rencontrent actuellement les prévisionnistes. En effet, le modèle américain propose des valeurs fraîches et inférieures aux normales tandis que le modèle européen simule une chaleur forte sur les deux tiers de la France. À Toulouse, le modèle américain envisage 20°C ce lundi tandis que le modèle européen prévoit 34°C !

 

Face à de tels écarts entre les modèles de prévisions à des échéances pourtant raisonnables, il est donc normal que nos prévisions évoluent assez sensiblement au gré des mises à jour. C'est pourquoi nous insistons sur la fiabilité médiocre pour la fin juin 2021 et vous invitons à consulter régulièrement les mises à jour de nos bulletins.

 

 

Évolution orageuse incertaine

 

Modélisation des précipitations le lundi 28 juin 2021 selon le modèle américain - via meteologix.com

 

Avec une goutte froide venant se positionner sur le nord-ouest de la France, le début de la semaine prochaine serait agitée sur une grande partie du territoire avec de nombreuses pluies tournant parfois à l'orage (notamment au sud et à l'est). La carte ci-dessus qui montre les précipitations sur 24h le lundi 28 juin 2021 témoigne de ce temps instable, et explique pourquoi le modèle mise sur des températures inférieures aux normales.

 

Modélisation des précipitations le lundi 28 juin 2021 selon le modèle européen - via meteologix.com

 

Avec une goutte froide plus en retrait sur l'océan, le modèle européen propose un scénario bien différent avec du soleil sur les 2/3 de la France, accompagné d'une chaleur très estivale. La tendance orageuse se développerait bien plus lentement à partir des régions de l'ouest et pourrait gagner lentement vers l'est au fil des jours.

 

À cette heure, il n'est pas possible de dire lequel de ces deux scénarios se confirmera. Dans ces situations, il est également courant de voir un scénario médian l'emporter. Si la fin juin 2021 pourrait s'avérer orageuse, il sera impératif de suivre l'évolution des prévisions dans les prochains jours pour en savoir davantage.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don