12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Juillet 2021 : maussade en France, l'exception Européenne

samedi 7 août 2021

Cet été semble décidément bien maussade sur la France, voire même « pourri » selon les termes régulièrement employés. Si les températures ont été très légèrement inférieurs aux moyennes de saison (-0.1°C par rapport à la période 1981-2010, -0.5°C par rapport à 1991-2020), les pluies abondantes et l’ensoleillement limité ont fortement contribué à ce ressenti (voir notre bilan du mois de juillet à l’échelle nationale (>>). En cause, une succession de gouttes froides que nous avons connu depuis la mi-juin.

 

Et pourtant… il s’agit d’une réelle exception à l’échelle continentale ! Si les conditions estivales ne parviennent pas à s’imposer en France, l’Europe est a contrario en surchauffe ! Ces gouttes froides n'ont que très peu influencé le Nord, l'Est et le Sud du continent, qui ont dès lors profité de situations chaudes et sèches.


Anomalie des géopotentiels à 500hPa (5500m d'altitude) en Europe - juillet 2021 - Météo-France

 

La température moyenne européenne pour juillet 2021 était de 1.41°C supérieure à la moyenne 1991-2020 selon le programme européen de surveillance de la Terre "Copernicus", soit le 2e mois le plus chaud observé en Europe depuis le début des analyses en 1979. Le seul mois de juillet enregistré qui a été plus chaud en Europe a eu lieu en 2010, lorsque l'ouest de la Russie a connu une forte canicule et que la température moyenne européenne a été de 1.72 °C supérieure à son niveau de 1991-2020.

 

L'Europe du Nord et de l'Est a notamment vécu un mois exceptionnellement chaud, avec des températures dépassant de 4°C les moyennes de saison sur les pays Baltes. La Lituanie a de son côté vécu une vague de chaleur record en terme de durée, tandis que Helsinki (capitale de la Finlande) a connu son deuxième mois de juillet le plus chaud depuis 1961, juste derrière juillet 2010.

Un record absolu de température maximale a été battu en Irlande du Nord (31,3 °C relevés dans la ville de Castlederg le 21 juillet), et les températures ont été nettement supérieures à la moyenne dans l'est de l'Islande et dans certaines parties de l'est du Groenland.

En fin de mois, les conditions caniculaires ont été sévères dans le sud-est de l'Europe, notamment dans les Balkans, sur le Sud de l'Italie, ou encore en Grèce.


Anomalie de température (en °C) en Europe et dans le monde - juillet 2021 - Copernicus Climate Change Service

 


Anomalie de température (en °C) en Europe en juillet - période 1979 à 2021 - Copernicus Climate Change Service

 

Au niveau des précipitations, l'Europe centrale et occidentale (dont la France) a observé d'importantes précipitations, saturant les sols et provoquant des inondations destructrices et meurtrières notamment en Belgique et Allemagne (>>).


Anomalies des précipitations (en %) en juillet 2021 en France - Météo-Villes

 


Vue aérienne de la localité de Erftstadt-Blessem (Allemagne) suite à un glissement de terrain catastrophique - 16 juillet 2021 -  REUTERS/Rhein-Erft-Kreis

 

Et pourtant, ces conditions n'ont pas régné dans l'ensemble du continent : tous les indicateurs montrent des conditions plus sèches que la moyenne dans les parties orientales du continent, la Finlande, les États baltes, la Russie occidentale et les Balkans orientaux présentant les anomalies les plus importantes. L'Islande, l'Irlande, le nord du Royaume-Uni et la péninsule ibérique ont également été généralement plus secs que la moyenne au cours de ce mois de juillet.


Anomalies climatiques en Europe en juillet 2021 - Copernicus Climate Change Service

 

Fortes chaleurs, absence de pluie, sols secs... ce sont donc les feux de foret qui font désormais parler d'eux depuis la fin du mois de juillet sur notre continent.  Tandis que la Finlande a connu son plus grand incendie depuis cinquante ans, des feux de fôret destructeurs ont ravagé des dizaines de milliers d'hectares en Sardaigne ou encore en Grèce...

 


Image satellite infrarouge d'un incendie dans le Nord-Ouest de la Sardaigne - 25 juillet 2021 - Satellite Sentinel-2 via SentinelHub

 


Incendies dans la province d'Oristano (Sardaigne - Italie) - 25 juillet 2021 - ANSA / FABRIZIO FOIS

 

Vue aérienne des incendies majeurs à Kalajoki au nord-ouest de la Finlande fin juillet 2021 - photo AFP

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don