12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

mardi 26 mai 2020

Chaleur, orages, tornades, cyclone, sécheresse... L'actualité météo est variée sur le globe en cette fin du mois de mai. On vous propose un tour du monde des événements météorologiques récents.

 

Europe

 

Si l'été s'installe en France, le mois de mai 2020 est marqué par des anomalies fraîches durables sur une partie du vieux continent, particulièrement sur sa partie nord.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Anomalies thermiques à la normale en Europe du 11 au 20 mai 2020 - via JMA

 

Si un temps d'été s'installe sur l'ouest de l'Europe et va se maintenir jusqu'à la fin du mois de mai, le centre et le nord du continent ont connu un mois de mai bien frais. Déjà inférieures aux normales en première décade du mois, les températures ont plongé assez nettement sous la norme en seconde décade sur une vaste partie du continent. Les déficits thermiques ont été prononcés de l'Allemagne à l'ouest de la Russie et sur la Scandinavie, atteignant ponctuellement -4 à -6°C sur la période allant du 11 au 20 mai 2020 !

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Neige sur la ville côtière de Trondheim en Norvège le 13 mai 2020 - photo Nisha Dalal

 

Lors de cette deuxième décade anormalement froide en Scandinavie, des chutes de neige ont été observées jusqu'en région de plaine. La photo ci-dessus en témoigne, prise sur les rives du fjord de Trondheim dans l'ouest du pays le 13 mai dernier. La station de la ville a observé des flocons jusqu'au 16 mai ! Il aura fallu attendre le 20 mai pour que le mercure repasse au dessus de 10°C.

 

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Très gros grêlons à Godetch en Bulgarie le 20 mai 2020 - photo Mariano José Milanés Mendoza

 

La semaine dernière, le sud du continent a essuyé des vagues orageuses virulentes. La Serbie, la Bulgarie et la Turquie ont été frappées par de violents orages de grêle, causant localement des dégâts. En Serbie, des grêlons de 5 cm de diamètre sont tombés sur les villes Kosavares de Ferizaj et de Shtime. En Bulgarie, des dégâts liés à la grêle ont été observés dans les régions de Dragoman, Kalotina, Godetch, Belogradchik, Ruzhintsi et Dimovo.

 

 

Amérique

 

Aux États-Unis, le début du week-end a été marqué par de violents orages avec des tornades et de très gros grêlons. Tout au sud de l'Amérique du Nord, une sécheresse majeure sévit en Martinique.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Grêlon de 13,5 cm de diamètre observé le 23 mai 2020 à Burkburnett au Texas ! - via FoxNews

 

Le début du week-end a été très orageux aux États-Unis. Les états de l'Iowa, du Wisconsin, de l'Illinois et du Texas ont été particulièrement touchés entre la soirée du vendredi 22 mai et le samedi 23 mai. Dans plusieurs localités, des grêlons de taille exceptionnelle ont été observés, causant de lourds dégâts. Ce fut notamment le cas dans la région de Burkburnett au Texas où les plus gros grêlons ont dépassé les 13 centimètres de diamètre !

 

Tornade en soirée du 22 mai 2020 près de Bellevue au Texas - vidéo Matt Coker

 

Plusieurs tornades ont été observées dans les états pré-cités. Un phénomène tornadique particulièrement esthétique a été filmé dans le secteur de Bellevue au Texas (images ci-dessus). Ces tornades ont causé des dégats matériels mais aussi fait 2 victimes.

 

Inondations à Miami ce matin du 26 mai 2020 - vidéo Ryan Rea

 

Par ailleurs, une onde tropicale apporte des pluies abondantes depuis le week-end sur la Floride. Des inondations sont observées dans plusieurs localités, jusque dans le centre-ville de Miami. Ces pluies abondantes vont gagner la Georgie et la Caroline du Sud dans les prochaines heures.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Paysages desséchés au Morne Larcher en Martinique - photo du bas ce 22 mai 2020 - via Thomas Sainvet

 

Plus au centre du continent américain, la Martinique est en proie à une sécheresse majeure. Depuis le mois de mars, les quantités de précipitations sont excessivement faibles aux Caraïbes et les sols sont désséchés, au point que les paysages ont changé de couleur.

 

En pleine épidémie de coronavirus, la Martinique fait face à de nombreuses coupures d’eau, laissant la population dans l’angoisse. En plus du manque de pluie, les canalisations de l'île sont anciennes et défectueuses, accentuant leur casse. Sur l'île, le déficit en eau potable représente 6 millions de litres par jour, l'équivalent de la consommation journalière de 40.000 habitants !

 

 

Afrique

 

En Afrique, l'actualité météo du moment est relativement calme avec des conditions assez classiques pour une fin de mois de mai.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Image satellite du continent africain ce 26 mai 2020 - via EUMETSAT

 

Depuis le début du mois de mai, les conditions météorologiques sont assez classiques sur le continent africain, en dehors des chaleurs exceptionnelles qui ont concerné le nord de l'Afrique à la fin de la première quinzaine. Des anomalies chaudes sont toujours observées en cette fin mai sur le nord-ouest du continent.

 

En Centrafrique, des pluies abondantes ont été observées ce dimanche 24 mai 2020 sur la capitale Bangui. Trois personnes à bord d’un taxi ont été emportées par les eaux. Des inondations notables ont concerné la région, causant des dégâts sur les habitations.

 

 

Asie

 

Sur le continent asiatique, l'actualité météo a été récemment marquée par le cyclone Amphan qui a frappé durement certaines régions d'Inde et du Bangladesh.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Image satellite du cyclone Amphan au dessus du golfe du Bengale le 18 mai 2020

 

Il y a moins d'une semaine - le mercredi 20 mai 2020 - l’Inde et le Bangladesh ont été frappés par le cyclone Amphan. Ce dernier, qui avait atteint la catégorie 5 au dessus du golfe du Bengale, fut le plus puissant observé dans cette partie du monde depuis le début du siècle (après le cyclone Odisha en 1999) !

 

Il a frappé durement la région du Bengale-Occidental en Inde ainsi que le Bangladesh avec des pluies diluviennes et des rafales de vent ayant atteint 185 km/h dans la région des Sundarbans mais aussi vers Calcutta - agglomération de 14 millions d'habitants qui était située directement sur la trajectoire du cyclone.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Une maison ravagée par le cyclone Amphan à Midnapore (Inde) le 21 mai 2020 - photo AFP

 

Les derniers chiffres du week-end évoquaient un bilan humain de 111 victimes : 85 dans la région indienne du Bengale-Occidental et 26 au Bangladesh. Ce bilan est lourd mais très loin des 10.000 victimes du cyclone de 1999, grâce notamment aux vastes opérations d'évacuation qui ont eu lieu avant l'arrivée d'Amphan.

 

Des millions de foyers ont été privés d'électricité. Rien qu'au Bangladesh, 10 millions de personnes se sont retrouvées dans le noir. Au Bengale-Occidental, 500.000 personnes ont perdu leurs logements et plusieurs camps de secours sont apparus. Avec des dégâts matériels importants, les conséquences économiques d'Amphan s'annoncent malheureusement très lourdes.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Plus de 30°C au nord du cercle polaire en Sibérie ce 24 mai 2020 ! - via Infoclimat

 

Sur le nord du continent, le thermomètre surchauffe. Ce week-end, la température a franchi la barre des 30°C au nord du cercle polaire en Sibérie (Russie) ! La station de Yarol'in a enregistré une valeur de 30,5°C, un record pour un mois de mai à une latitude aussi élevée. Encore plus impressionnant, cette station enregistrait encore -24°C le 18 avril dernier - une amplitude de 54°C en 5 semaines !

 

 

Océanie

 

Après une première partie du mois de mai relativement calme, le temps s'est dégradé ces derniers jours en Australie et une tempête a touché l'ouest du pays.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Vue de la tempête par satellite le dimanche 24 mai 2020 - via BOM

 

Le week-end a été agité en Australie. Une forte tempête - les restes du cyclone tropical Mangga - a touché l'ouest du pays ce dimanche 24 mai 2020. De violentes rafales de vent ont été observées, atteignant 130 km/h dans la région de Perth, faisant chuter des arbres et privant d'électricité plus de 50.000 personnes. Une tempête d'une telle intensité est peu commune sur ces zones, d'une période de retour de 10 ans selon les services météo australiens.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Tempête de sable sur Geraldton (Australie Occidentale) le dimanche 24 mai 2020 - via ABC News

 

Un peu plus au nord, la dépression a également entraîné une tempête de sable. La région de Geraldton a été fortement touchée avec des visibilités devenues très faibles durant plusieurs heures. Ce mauvais temps s'est aussi accompagné de pluies abondantes qui ont généré des inondations dans certains secteurs.

 

 

Antarctique

 

Continent le plus méridional du globe, l'Antarctique est souvent surnommé le "continent blanc". Pourtant, certaines de ses parties se teintent progressivement de vert !

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020

Avec la prolifération des algues, la péninsule antarctique s'est teintée de vert cet été - via Le Monde

 

Avec le réchauffement climatique, le "continent blanc" se teinte peu à peu de vert. Ce phénomène est lié à la prolifération d'une microalgue qui se développe sur la neige de l'Antarctique, formant de larges taches vertes sur la neige fondue. Récemment, des chercheurs ont pu cartographier la prolifération de ces algues et mettre en évidence que 1,9 kilomètre carré de glace a tourné au vert lors de l'été dernier (le continent se dirige à présent vers l'hiver et le phénomène n'est plus observé).

 

Les algues se situaient là où les températures ont le plus augmenté. Les nombreux îlots de la péninsule Antarctique sont les plus touchés, eux qui ont connu des records de température durant l'été. Les régions plus froides sont moins touchées par ce phénomène.

 

Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020Image d'illustration pour L'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2020