12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

mardi 8 septembre 2020

Alors que la fin août laissait présager l'installation de conditions automnales en France, un revirement vers des conditions plus anticycloniques s'observe et les températures seront à la hausse dans les prochains jours.

 

Signaux automnaux éphémères fin août

 

Après le passage du typhon Bavi la semaine dernière, le typhon Maysak vient de frapper la Corée du Sud. Un troisième typhon, sans doute le plus puissant, menacera le Japon dans quelques jours.

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Anomalies thermiques de la masse d'air (vers 1500m) du 27 au 30 août 2020 - via tropicaltidbits.com

 

À la fin du mois d'août, un vaste talweg avait plongé sur la France et la péninsule ibérique, apportant une masse d'air très frais. Sous un flux orienté au secteur nord, une masse d'air en provenance de la Mer de Norvège était parvenue jusqu'à nos régions, faisant plonger le mercure assez nettement sous les normales saisonnières. La journée du 29 août fut particulièrement fraîche avec à peine 15,2°C à Deauville, 15,9°C à Caen, 16,3°C à Rouen, 16,8°C à Grenoble ou encore 18,2°C à Paris.

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Estimations des cumuls de pluie sur 72h du 27 août à midi au 30 août à midi - via infoclimat.fr

 

En plus du rafraîchissement, des conditions perturbées s'étaient installées sur la France avec le retour de pluies parfois abondantes (et donc salvatrices face à la sécheresse). Le sud et l'est du pays avaient été les plus arrosés avec des cumuls ayant localement dépassé les 100 mm dans le nord des Alpes (jusqu'à près de 150 mm à Saint-Christophe-en-Oisans en Isère) !

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Neige à La Grave dans les Hautes-Alpes (3200m) le 29 août 2020 - via les forums d'Infoclimat

 

Dans les Alpes, la neige avait fait un retour remarqué en haute montagne avec une limite pluie/neige s'abaissant autour de 2200 mètres. Une situation loin d'être exceptionnelle à la fin de l'été mais qui laissait présager à l'installation de conditions plus automnales sur la France. Pour autant, ce temps frais et instable ne fut qu'une courte parenthèse...

 

 

L'automne contrarié par l'anticyclone

 

Si bénéficier de journées estivales au début du mois de septembre n'a rien d'exceptionnel, la récurrence des hautes pressions a de quoi interpeller.

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Situation à échelle continentale ce mardi 8 septembre 2020 - modèle CEP via meteociel.fr

 

La brève incursion dépressionnaire de la fin du mois d'août n'aura été qu'une parenthèse instable sur la France. En cette première partie du mois de septembre, nous sommes largement influencés par les hautes pressions qui s'étendent des Açores jusqu'à l'Europe Centrale, rejetant les dépressions sur le nord du continent, entre l'Islande et la Scandinavie.

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Modélisation du courant jet (vents vers 9000m) ce mardi 8 septembre 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

En ce moment, le courant jet - un puissant couloir de vents en altitude - circule à des latitudes assez élevées. En ce 8 septembre 2020, ce dernier s'étire du sud du Groenland jusqu'à la Mer Baltique, laissant le champ libre aux hautes pressions sur une large partie sud du continent, expliquant que les hautes pressions présentes sur les Açores n'ont aucune difficulté à s'étendre vers la France et le centre du continent européen.

 

À cette saison, il est fréquent de voir le courant jet s'abaisser vers des latitudes plus basses et ainsi favoriser un flux océanique dépressionnaire en France, vecteur des premières perturbations automnales. Pour le moment, les tendances à court et moyen terme n'envisagent pas ce scénario...

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Évolution des masses d'air du mardi 8 au mardi 15 septembre 2020 - modèle GFS via wxcharts.com

 

Au delà de l'absence de modélisations fraîches et perturbées, les modèles météo envoient des signaux de plus en plus forts sur un possible pic de fortes chaleurs qui pourrait gagner l'ensemble de la France au cours du week-end des 12 et 13 septembre et au début de la semaine prochaine. Il est encore un peu tôt pour entrer dans les détails mais le thermomètre pourrait atteindre et dépasser les 30°C sur de nombreuses régions, y compris dans le nord du territoire ! Autant dire que l'automne semble encore bien loin...

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Températures attendues les dimanche 13 et lundi 14 septembre 2020 - Météo Villes

 

 

Toujours très peu d'eau en vue...

 

Avec ces hautes pressions récurrentes, la pluie se montre toujours très discrète alors que le problème de la sécheresse est très loin d'être résolu dans de nombreuses régions...

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Cumuls de pluie sur les 7 prochains jours en France - modèle GFS via wxcharts.com

 

Comme le montre l'animation ci-dessus, les quantités de précipitations attendues au cours des 7 prochains jours sont très maigres et même nulles sur de nombreuses régions. Seules les régions alpines et méditerranéennes vont bénéficier d'averses à caractère orageux, en lien avec une petite anomalie dépressionnaire (goutte froide) circulant à proximité des Baléares.

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...

Carte des arrêtés limitant l'usage de l'eau au mardi 8 septembre 2020 - via propluvia

 

En ce 8 septembre 2020, 79 départements français sont toujours concernés par des arrêtés visant à limiter l'usage de l'eau. De très nombreuses zones du centre de la France sont en niveau de crise, correspondant à un arrêt total des prélèvements non prioritaires, y compris à des fins agricoles...

 

Avec des précipitations beaucoup trop discrètes sur la fin du printemps et la saison estivale 2020, la sécheresse des sols atteint encore des niveaux préoccupants dans de nombreuses régions et l'intermède agité de la fin août fut bien trop bref pour inverser la situation. Il faudrait une période dépressionnaire associée à un défilé de perturbations pour que cette sécheresse de surface ne s'arrange considérablement, chose qui n'est pas modélisée à l'heure actuelle...

 

Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...Image d'illustration pour L'automne a beaucoup de mal à s'installer en France...