Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

La neige fait son retour pour la fin d’année 2020

lundi 21 décembre 2020

Alors que ce Noël 2020 s’annonce comme l’un des plus froids de la décennie, la neige va peu à peu refaire son apparition dès la fin de semaine sur le pays. Un changement de régime va en effet se mettre en place avec l’arrivée de masses d’air dépressionnaires et froides  sur l’Ouest de l’Europe.

 

Neige à très basse altitude et giboulées pour Noël :

 

L’air froid devrait donc envahir le pays en journée de Jeudi, s’infiltrant par le Nord-Ouest à l’arrière du front assez actif circulant de la Manche vers les Alpes.

 

Dans ce flux, les précipitations devraient se bloquer contre les reliefs du Nord du Massif-Central, du Nord des Alpes et entre les Vosges et le Jura alors que l’air froid s’infiltrera franchement sur ces régions. Ainsi, si les première précipitations neigeuses devraient se produire à partir de 900/1000m en journée de Jeudi sur les reliefs cités précédemment, cette limite pluie-neige devrait peu à peu s’abaisser entre le réveillon et vendredi 25 décembre.

 

Type de précipitations prévues entre le 24 et le 26 décembre sur la France – modèle GFS via WX CHARTS

 

 

En journée de Vendredi l’air froid sera bien ancré sur les régions du Nord et de l’Est. Si l’anticyclone assurera un temps majoritairement sec près de l’Atlantique, un régime de giboulées va se mettre en place de la mer du Nord au Nord des Alpes avec des averses pouvant donner du grésil voire de la neige roulée ou fondante.

 

Schéma de la situation atmosphérique sur la France pour a journée du 25 décembre – modèle GFS via météociel.fr

 

Il est important de bien différencier la neige fondante des véritables chutes de neige. La neige fondante est engendrée par des températures se montrant très froides en altitude mais encore assez « douces » près du sol. La neige n’a pas le temps de fondre en arrivant près du sol et les flocons sont observés par des températures encore bien positives, néanmoins seules les plus fortes giboulées parviennent à déposer une couche temporaire au sol.

 

Averse de neige et de grésil lors d'une giboulée - Ouest-France

 

 

Dans le même temps, avec l’air froid présent en altitude et le flux de Nord-Ouest bloquant les précipitations contre les versants Nord, des chutes de neige vont se produire jusqu’à très basse altitude sur les reliefs de l’Est et du Massif-Central.

 

Sur le Nord des Alpes, la neige pourra être observée dès 300/400m d’altitude, notamment en fin de journée du 25 décembre et cours de nuit suivante. Une couche de neige pourrait se déposer jusqu’à Genève et Annecy, ne dépassant pas 1 à 3cm sur ces zones. Dès 500m d’altitude les 10cm pourront être dépassés sur la période, plus de 20cm au-dessus de 1000m.

 

Accumulations neigeuses entre le 24 et le 26 décembre sur le Nord des Alpes – Via skipass


Cette limite pluie-neige devrait se montrer encore plus basse entre les Vosges, le Jura et le Nord-Est du pays avec des flocons tombant dès 100/200m d’altitude et une couche neigeuse possible dès 200/300m. La couche pourrait d’ailleurs dépasser 10/15cm dès 500m d’altitude entre les Vosges et le Jura d’ici la fin du week-end, plutôt 500/600m sur le Nord du Massif-Central. Un saupoudrage pourra également être observé sur les plateaux du Nord-Est du pays.

 

Accumulations neigeuses entre le 24 et le 27 décembre sur le Nord-Est du pays – Via skipass

 

Si un Noël neigeux n’est pas d’actualité pour tout le monde, la neige pourra tout de même être observée sur les régions citées précédemment, un beau cadeau pour certains.

 

La neige à Noël, une symbolique ancrée dans les pensées à cette période de l’année - via Fréquence-sud.fr

 

 

Vers un temps encore plus perturbé et froid pour la suite ?

 

Après ce premier coup de froid par endroit neigeux, la tendance semble s’orienter vers un temps bien plus perturbé et restant froid avant la fin de l’année. Une vaste zone dépressionnaire devrait en effet glisser peu à peu vers la France en flux de Nord/Nord-Ouest en début de semaine suivante.

 

Schéma de la situation atmosphérique pour le lundi 28 décembre 2020 – Modèle GFS via météociel .fr

 

L’arrivée de cette dépression massive provoquerait un afflux d’air polaire sur l’Ouest de l’Europe, un décrochage arctique de grande envergure.

 

Animation des températures à 850 hPa du 25 au 31 décembre 2020 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

La différence avec le coup de froid de la semaine précédente serait que celui-ci se montrerait bien plus humide avec un risque d’épisode neigeux devenant accru pour la période du 29 au 31 (minimum), notamment entre le Centre-Est et le Nord du pays.

 

Accumulations neigeuses envisagées pour la dernière semaine de l’année sur la France – Modèle GFS via WX CHARTS (run 00z)

 

Ce type de situation dépend néanmoins de paramètres précis qu’il conviendra de confirmer dans les prochains jours. Le placement des centres d’action principaux est en effet primordial et pourra encore grandement varier compte tenu de l’échéance lointaine.

 

Par exemple si la dépression se centre sur le pays, de l'air sensiblement plus doux pourrait limiter la neige en plaine (mais apporter d'importantes chutes en montagne), à l'inverse si le centre dépressionnaire se positionne près de l'Allemagne, l'afflux d'air froid sera plus important sur le pays et des épisodes neigeux parfois importants seraient possibles jusqu'en plaine. 

 

Comparaison entre différents scénarios du modèle GFS pour le mercredi 30 décembre prochain – via météociel.fr

 

 

Néanmoins, après une première quinzaine de décembre particulièrement douce, le changement de temps semble assuré pour la fin d’année et la neige pourrait faire son retour sur une partie du pays pour finir cette année 2020.

 

Un policier et des voitures en difficulté sur l'A31près de Thionville le 20 décembre 2010 – Photographie : AFP Jean-Christophe Verhaegen via liberation.fr

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France       Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don