Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Une douceur remarquable en France à quelques jours de Noël

mardi 22 décembre 2020

Sous l'influence d'un courant océanique, les températures ont atteint des sommets ces dernières heures. Le thermomètre flirte avec les records au terme d'une année historiquement chaude en France.

 

Flux de sud-ouest excessivement doux

 

La douceur exceptionnelle des températures à seulement 3 jours de Noël résulte d'un flux de sud-ouest dynamique possédant des racines subtropicales.

 

Situation à échelle continentale ce mardi 22 décembre 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

À ce jour, une puissante dorsale anticyclonique s'érige sur l'océan (jusqu'au Groenland) mais l'anticyclone s'étale également sur la Méditerranée et les Balkans. Les basses pressions sont surtout actives en Mer de Norvège et sur la Scandinavie mais on constate également une dépression sur le proche-Atlantique, au sud-ouest de l'Irlande. Cette dépression sert de "pompe à douceur" en accélérant le flux de secteur sud-ouest et en favorisant l'afflux en air anormalement doux.

 

Modélisation du jet stream ce mardi 22 décembre 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

En plus de cette circulation en flux de sud-ouest dans les basses couches de l'atmosphère, on observe en altitude une branche du courant jet circulant des Açores vers la Mer du Nord. Ce couloir de vents violents circulant entre 8 et 12 kilomètres d'altitude définit la circulation atmosphérique. Ses racines subtropicales (vers les Açores) se chargent ainsi de diriger l'air très doux jusqu'en France, en Angleterre ou aux Pays-Bas.

 

Anomalies thermiques de la masse d'air du lundi 21 au vendredi 25 décembre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

Avec ce flux de sud-ouest dynamique en provenance des Açores, le thermomètre s'est envolé sur la France. Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, l'air excessivement doux est arrivé par l'ouest en journée du lundi 21 décembre 2020, se généralisant à l'ensemble du territoire ce mardi 22. Il persistera mercredi 23 décembre.

 

Comme la branche du courant jet qui circule sur le nord de la France va se casser en journée du jeudi 24 décembre, l'influence océanique sera rompue et le vent s'orientera au secteur nord. Cela permettra à de l'air plus froid de plonger depuis les hautes latitudes d'ici Noël (sans qu'il ne s'agisse d'une vague de froid pour autant).

 

 

Des températures remarquablement élevées

 

Le thermomètre s'est envolé dès la journée du lundi 21 décembre 2020 mais c'est entre le 22 et le 23 décembre qu'il atteint les niveaux les plus exceptionnels en France, parfois dignes des records !

 

Anomalies des températures minimales (à gauche) et maximales (à droite) ce mercredi 23 décembre 2020 - via ECMWF

 

Les cartes ci-dessus sont un indicateur de l'écart thermique à la normale. Le chiffre -1 (en violet) correspond à des records de froid et le chiffre +1 (en rouge) correspond à des records de douceur. Ainsi, plus les couleurs virent au orange/rouge et plus les anomalies positives sont exceptionnelles voire records.

 

Les cartes sont valables pour ce mercredi 23 décembre 2020. Celle de gauche concerne les températures minimales. Elle montre une douceur nocturne digne des records sur une large moitié nord de la France ! La carte de droite concerne les températures maximales, témoignant de valeurs anormalement douces bien que légèrement sous les records.

 

Températures mesurées le mardi 22 décembre 2020 à 8h - Météo Villes

 

La carte ci-dessus montre les températures relevées au lever du jour ce mardi 22 décembre 2020. Une douceur exceptionnelle concernait toutes les régions du nord, du centre et de l'ouest avec des valeurs la plupart du temps comprises entre 12 et 14 degrés, flirtant ainsi avec les records mensuels ! De nombreux records quotidiens voire décadaires ont été enregistrés.

 

Quelques minimales remarquables ce 22 décembre 2020 :

  • 13,6°C à Rennes (35), au Bourget (93) & Angers (49)
  • 13,5°C à Dinard (35)
  • 13,4°C à Nantes (44) & Le Mans (72)
  • 13,3°C à Caen (14)
  • 13,2°C à Paris-Montsouris (75) & Tours (37)
  • 13,1°C à Beauvais (60) & Pontoise (95)
  • 13°C à Creil (60), Poitiers (86) & Laval (53)

 

 

Paris a connu l'une de ses nuits les plus douces jamais observées à cette époque de l'année. À Montsouris, le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 13,2°C (valeur atteinte en soirée de lundi), à seulement 1 dixième du record pour une deuxième quinzaine de décembre (13,3°C le 23/12/2012). La température moyenne quotidienne de 14,4°C (13,2°C de mini et 15,5°C de maxi) constitue un record pour une deuxième quinzaine de décembre (devant les 14,3°C du 16/12/1989) !

 

Notre station de Saint-Germain-des-Prés, quant à elle, n'est pas passée une seule fois sous la barre des 14 degrés entre la soirée du lundi 21 décembre et la matinée du mardi 22 décembre ! Une telle valeur nocturne correspond aux normales d'une nuit de juin !

 

Températures maximales mesurées le mardi 22 décembre 2020 - Météo Villes

 

On aurait pu se croire au beau milieu du printemps ce 22 décembre, notamment dans le sud où le soleil généré a apporté une ambiance très plaisante. Sous la grisaille et les pluies du nord, les maximales ont atteint 14 à 16°C en règle générale (peu d'amplitude par rapport à la matinée). En revanche, le thermomètre s'est élevé entre 16 et 21°C sur le quart sud-ouest de la France !

 

Surfeurs et promeneurs sur la plage d'Anglet (64) par plus de 20°C ce 22 décembre 2020 - via Viewsurf

 

C'est dans le sud de l'Aquitaine et au pied des Pyrénées que les températures ont été les plus exceptionnelles ce 22 décembre, dépassant très fréquemment la barre des 20°C. Sur les plages, de nombreux promeneurs étaient au rendez-vous. Si certains trempaient les pieds dans l'océan, d'autres se sont jetés à l'eau pour surfer et profiter de ces excellentes conditions à seulement 3 jours de Noël.

 

Quelques maximales printanières ce 22 décembre 2020 :

  • 21,8°C à Cambo-les-Bains (64)
  • 21,5°C à Bustince (64)
  • 21,4°C à Hossegor (40)
  • 21,2°C à Tournay (65)
  • 20,5°C à Clarac (31)
  • 20,3°C à Biarritz (64) & Tarbes (65)
  • 20,1°C à Capbreton (40)
  • 19,8°C à Mont-de-Marsan (40)
  • 19,7°C à Saint-Girons (09)

 

 

Une année remarquablement chaude

 

Ce nouvel épisode anormalement doux/chaud s'ajoute à la longue liste des événements du même type observés au cours de cette année 2020.

 

Température moyenne annuelle en France depuis 1900 avec un record en 2020 ! - via Le Parisien

 

2020 restera gravé dans nos mémoires pour sa pandémie mondiale mais cette année sera aussi gravée dans le marbre d'un point de vue climatique. En effet, à quelques jours du terme de celle-ci, il semble acquis que 2020 va devenir l'année la plus chaude jamais observée en France depuis 1900 !

 

La moyenne annuelle des températures dans l'hexagone devrait se situer autour de 14°C pour cette année 2020, détrônant ainsi l'année 2018 et sa valeur annuelle de 13,94°C. L'année 2014 et ses 13,75°C sa ainsi reléguée sur la troisième marche du podium.

 

Anomalies thermiques à la surface de la Terre depuis 1880 - via NOAA

 

Voir 2020 devenir l'année la plus chaude en France depuis le début des relevés n'a rien de très surprenant lorsque l'on s'intéresse aux températures observées à la surface de la Terre cette année. En effet, 2020 devrait se classer au deuxième rang des années les plus chaudes depuis 1880 avec une anomalie mondiale autour de +1,00°C, juste derrière les +1,01°C de l'année 2016 mais devant les +0,94°C de l'année 2019.

 

Le constat est sans appel lorsque l'on regarde le graphique ci-dessus : le réchauffement de la planète ne cesse de se confirmer depuis la fin du siècle dernier et les 6 années les plus chaudes dans le monde depuis 1880 sont tout simplement les 6 dernières années (de 2015 à 2020)...

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don