Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Courant jet ou Jet stream : un vecteur de vents forts, d'humidité et de douceur

mercredi 23 décembre 2020

Le jet stream s'est accéléré ces dernières heures et circule au dessus du nord de la France. Ce dernier apporte des conditions bien plus automnales qu'hivernales entre vents forts, pluies et grande douceur.

 

Qu'est-ce que le jet stream ?

 

Les conditions météorologiques actuellement observées dans l'hexagone sont directement liées à la présence d'une branche du courant jet circulant au dessus du nord de la France.

 

Jet stream circulant entre l'air froid des hautes latitudes et l'air chaud des latitudes plus méridionales

 

Dans l'hémisphère nord, les vents circulent généralement d'ouest en est. À nos latitudes moyennes, cette circulation peut être accélérée par les contrastes thermiques entre l'air froid près des pôles et l'air chaud près des tropiques. Plus le conflit entre ces deux masses d'air est important, plus la vitesse des vents dans cette circulation atmosphérique se montre virulente. C'est dans cette zone que circule le jet stream, à haute altitude.

 

Schéma expliquant le phénomène de "jet stream"

 

Le jet stream - ou courant-jet pour l'appellation française - prend la forme d'un couloir de vent particulièrement fort circulant d'ouest en est. Il est courbé par les effets de la rotation de la terre (force de Coriolis). De quelques kilomètres d'épaisseur pour plusieurs milliers de kilomètres de longueur, ce courant se situe généralement entre 8 et 15 km d'altitude et régit notre temps en dirigeant les vents dominants et en alimentant le rail dépressionnaire.

 

Modélisation du jet stream ce mercredi 23 décembre 2020 - modèle GFS via infoclimat.fr

 

En cette première partie de semaine, nous sommes sous l'influence d'une branche de jet dynamique qui circule notamment en Manche et Mer du Nord en touchant tout le nord de la France. Ces vents d'altitude qui circulent d'ouest en est atteignent actuellement des vitesses proches de 200 km/h - ponctuellement un peu plus. Ces vitesses sont élevées mais ne sont toutefois pas exceptionnelles. Le jet stream peut parfois dépasser les 300 km/h.

 

Comme cette branche de jet stationne sur le nord de la France depuis plusieurs jours, l'influence océanique est nettement renforcée sur notre pays. Elle se traduit par un temps aux allures nettement plus automnales qu'hivernales à quelques dizaines d'heures de Noël.

 

 

Un coup de vent dans la nuit de mercredi à jeudi

 

La présence d'un courant jet dynamique favorise le creusement d'un minimum dépressionnaire qui va générer des vents très forts au cours des toutes prochaines heures.

 

Modélisation du creusement dépressionnaire ce mercredi 23 décembre 2020 - via ECMWF

 

Le courant jet crée un environnement favorable au renforcement des dépressions. C'est cette situation qui s'observe ce mercredi 23 décembre 2020 avec une dépression au sud-ouest du Pays de Galles, s'enfonçant ce soir sur l'ouest de la Manche puis au dessus du nord de la France dans le courant de la nuit du mercredi 23 au jeudi 24. Ce creusement dynamique va générer un coup de vent mais marquera aussi la bascule des vents au secteur nord après son passage.

 

Rafales de vent du mercredi 23 décembre 2020 à 14h au jeudi 24 décembre à 08h - via wxcharts.com

 

Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, les rafales les plus importantes touchent la Bretagne ce mercredi en fin de journée. Elles vont s'enfoncer dans les terres du nord-ouest en cours de soirée et de nuit prochaine, poursuivant leur course en direction du nord-est où elles faibliront au lever du jour ce jeudi 24 décembre.

 

Rafales des rafales maximales attendues le 23 décembre 2020 au soir et la nuit suivante - Météo Villes

 

Ainsi, les plus fortes rafales de vent sont attendues sur le nord-ouest de la France avec des pointes de 80 à 90 km/h dans les terres sur la Bretagne et l'ouest des Pays de la Loire. Sur les littoraux occidentaux et méridionaux de la Bretagne, des pointes de 100 à 110 km/h pourront être enregistrées.

 

Sur les régions centrales en allant jusqu'aux Vosges et au Jura, les rafales maximales pourront atteindre 70 à 80 km/h dans le courant de la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 décembre 2020. Les vents seront également soutenus sur les régions frontalières du nord (60-70 km/h en pointes).

 

 

Les conséquences multiples du jet stream

 

Si le jet stream sévit entre 8 et 15 kilomètres d'altitude, ces effets au niveau du sol sont multiples et particulièrement visibles en ce moment, pas seulement du point de vue des vents.

 

 

Beaucoup de pluie au nord

 

Eau précipitable dans l'atmosphère du lundi 21 au mercredi 23 décembre 2020 - via wxcharts.com

 

L'eau précipitable représente la quantité d'eau qui pourrait tomber si toute la vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère (sur une colonne d'air définie) venait à se condenser et à précipiter. En début de semaine, les taux d'eau précipitable contenue dans l'atmosphère en France dépassaient parfois les 30 millimètres sur la moitié nord.

 

Ces valeurs élevées d'eau précipitables sont directement liées au courant jet qui passe au dessus du nord de la France. Comme ce jet tire ses origines au dessus de l'océan, il contribue à véhiculer des masses d'air océanique chargées en eau sur nos régions.

 

Modélisation des cumuls de pluie du lundi 21 au jeudi 24 décembre 2020 - via wxcharts.com

 

Dans ce contexte humide et comme le rail dépressionnaire ondule sur le nord de la France (basses pressions britanniques et hautes pressions méditerranéennes), les régions septentrionales sont copieusement arrosées. C'est entre la Bretagne et la Belgique que sont observés les cumuls les plus importants en cette première moitié de semaine, atteignant souvent 30 à 50 mm avec des pointes de 60 mm dans certains secteurs.

 

 

Une douceur anormale

 

Anomalies thermiques de la masse d'air du lundi 21 au vendredi 25 décembre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

En accentuant l'influence océanique, le courant jet contribue inévitablement à véhiculer des masses d'air anormalement douces en direction de notre pays. Comme on peut le constater sur l'animation ci-dessus, de l'air excessivement doux est arrivé par l'ouest en journée du lundi 21 décembre 2020, se généralisant à l'ensemble du territoire durant les journées du mardi 22 et du mercredi 23 décembre.

 

Comme la branche du courant jet qui circule sur le nord de la France va se casser en journée du jeudi 24 décembre, l'influence océanique sera rompue et le vent s'orientera au secteur nord. Cela permettra à de l'air plus froid de plonger depuis les hautes latitudes d'ici Noël (sans qu'il s'agisse d'une vague de froid pour autant).

 

Températures maximales les mardi 22 et mercredi 23 décembre 2020 - Météo Paris

 

Ainsi, les températures se sont montrées remarquablement douces pour la saison au cours des journées du mardi 22 et du mercredi 23 décembre, s'établissant entre 13 et 20°C sur la quasi-totalité des régions les après-midi. Durant les nuits, le thermomètre s'est souvent maintenu entre 10 et 13°C sur toutes les régions du nord, du centre et de l'ouest, faisant localement tomber des records pour une dernière décade de décembre.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don