Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Vers un des Noël les plus froids de la décennie

dimanche 20 décembre 2020

Comme annoncé dans notre article de vendredi le froid sera de retour pour ce Noël 2020 sur la majeure partie du pays.

 

En effet dès ce jeudi 24 décembre de l’air froid va rapidement s’engouffrer sur le pays lors du basculement du flux au Nord-Ouest à l’arrière du front glissant peu à peu vers le Sud.

 

Schéma de la situation atmosphérique du jeudi 24 décembre sur l’ouest de l’Europe – Modèle GFS via météociel.fr

 

De ce fait, les températures vont retrouver des valeurs bien hivernales sur de nombreuses régions pour le jour de Noël avec même un risque de giboulées et de neige à basse altitude sur le Nord et l'Est du pays. On ne dépassera pas 3 à 5°C le 25 décembre du Centre-Est au Nord/Nord-Est. Nous relèverons en général 5 à 7°C sur le reste des régions du Nord et du Sud-Ouest et seule la méditerranée retrouvera localement des valeurs supérieures à 10°C.

 

Temps et températures maximales envisagées pour le vendredi 25 décembre – Météo-Villes

 

L’un des Noël les plus froids depuis près de 10 ans ?

 

Ainsi, ce jour de Noël 2020 s’annonce particulièrement hivernal sur une grande partie du pays, si bien qu’il devrait s’imposer comme l’un des plus froids de la décennie en France. En effet, la température moyenne nationale devrait vraisemblablement se situer sous les 5.4°C (moyenne 1981-2010), chose qui n’était plus arrivé depuis Noël 2011.

 

Graphique de la moyenne des températures agrégées au 25 décembre en France depuis 1947 – Météo-France

 

En effet, depuis 2011, les 8 derniers Noël ont connu un excédant thermique, se montrant même exceptionnellement doux en 2012 et 2015.

 

Le mois de décembre 2015 fut en effet le plus chaud observé en France depuis le début des relevés météorologiques. Neige absente en montagne, végétation prenant une allure printanière et températures de l’eau de mer anormalement douces, le 25 décembre 2015 ne dérogeait pas à la règle de ce mois exceptionnel et présentait plutôt des allures d’une fin-avril qu’une fin de mois de décembre.

 

Photo à la une du Parisien, vendredi 25 décembre 2015 dans le Vercors - Météo-Villes

 

 

En 2012, après un début de mois frais voire froid un flux d’Ouest dépressionnaire, perturbé mais doux s’est mis en place jusqu’en fin d’année. Cette douceur a atteint un maximum d’intensité entre les 23 et 24 décembre avec des maximales printanières sur une grande partie du pays.

 

On relevait ainsi le 23 décembre :

  • 25,4°C à Mendives (Pyrénées-Atlantiques)
  • 24,3°C à Biarritz et Pau
  • 22,5°C au Tech (Pyénées-Orientales)
  • 22,3°C à Castel (Hautes-Pyrénées)
  • 22,1°C à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et Urgons (Landes)
  • 21,8°C à Bormes-les-Mimosas (Var)
  • 20,6°C à St-Girons (Ariège)
  • 20,3°C à Villardebelle (Aude)

 

 

Puis, de nouveau le lundi 24 décembre 2012, la douceur atteint de nouveau des niveaux records :

 

  • 25,7°C à Luchon (31) - record absolu pour décembre
  • 24,9°C à Aicirits (64)
  • 24,6°C à Oloron-Sainte-Marie (64)
  • 22,8°C à Biarritz
  • 20,7°C à Montluçon
  • 19,1°C à Munster (au pied des Vosges)
  • 18,9°C à Montgivray (86)
  • 18,3°C à Pontarlier (25)
  • 18,1°C à Clermont-Ferrand
  • 17,5°C à Villard-de-Lans (38 - alt. 1020 m)
  • 17,3°C à Bourges (record pour fin décembre)
  • 15,6°C au Mont Dore (63 - alt. 1220 m - record mensuel)
  • 15,4°C à Strasbourg
  • 15,3°C à Mouthe (25 - alt. 1030 m)
  • 15°C à Rennes

 

Un Noël 2020 froid, mais loin des records :

 

Ce Noël 2020 s’annonce donc plus froid que la normale mais rien à voir cependant avec certains Noël très hivernaux que nous avons pu connaître depuis le milieu du 20ème siècle.

 

Noël 2010 : Très froid et neigeux

 

Le dernier Noël froid et neigeux fut observé en 2010, dans la continuité d’un mois de décembre 2010 très perturbé et froid. Plusieurs vagues de  froid se sont en effet succédées sur le pays cette année là avec une neige tombant sur de nombreuses régions.

 


 

4e épisode neigeux en 4 jours dans l’Essonne le 20 décembre et congères de plus de 1 m de dans l’Aisne où 90 % des routes sont bloquées le 23 décembre – Via infoclimat.fr et Météo-Villes 

 

Le 25 décembre, le nord de la Lorraine et de l’Alsace se réveillaient sous une couche de neige de 15 à 40 cm. Il faut remonter à l’année 1970 pour retrouver autant de neige en France un matin de Noël.

Dans la nuit du 25 au 26 décembre ce sont les gelées qui se montraient fortes et étendues. On relevait -8/-9°C en banlieue Parisienne, -22,5°C à Buhl-Lorraine (57), -21,6°C à Réding (57), -19°C à Langres (52), -18°C à Strasbourg, -16°C à Vichy et Nancy, -13°C à Metz, -12,5°C à Clermont-Ferrand, -12°C à Dijon, -11,5°C à Beauvais et Chartres.

 

>> Ce Noël 2010 fut le plus froid depuis 1970, soit 40 ans !

 

 

Noël 2006 : Froid mais sec

 

D’autres Noël froid ont également été observés durant les années précédentes comme en 2006 où, sous une imposante dorsale anticyclonique, de puissantes inversions thermiques étaient observées.

 

Les températures maximales restent en effet négatives sur les trois-quarts de la France (parfois -4 à -5°C à l’ouest du Massif central) alors qu’en montagne, il fait parfois plus de 10 voire 15°C au-dessus de 800m d’altitude (16°C à Embrun).

 

 

Noël 1996 : Froid et neigeux

 

La fin d’année 1996 fut marquée par une vague de froid touchant une grande partie du pays. A partir du 23 décembre, les chutes de neige et les fortes gelées se montraient monnaie-courante jusqu’à la Méditerranée.

 

Le 24 décembre au soir, des pluies verglaçantes paralysent par surprise la région parisienne alors que la neige tombe dans le Sud-Est du pays et la Corse. Le 27 décembre on relève entre -10 et -13°C sur le Nord-Est.

 

Neige à Draguignan le 23 décembre et fine couche de neige à Paris le 27 – Météo-Villes

 

 

Noël 1970 : L’un des plus froids du siècle

 

A partir du 23 décembre 1970, une puissante descente d’air froid en provenance de la Scandinavie concerne la France. La journée de Noël est glaciale avec des gelées permanentes sur tout le pays, la neige se manifeste également sur de nombreuses régions.

 

Entre Noël et le jour de l’an, plusieurs épisodes neigeux exceptionnels se succèdent sur le Sud du pays. Il tombe plus de 50cm à 1m de neige en 3 jours dans la Drôme qui est coupée du monde pendant plusieurs jours.

 

Les rues de Valence paralysée par la neige le 29 décembre 1970 – Via Ledeauphine

 

 

Noël 1962 : Le plus froid du 20ème siècle

 

A partir du 22 décembre 1962, un froid polaire déferle sur toute l’Europe par le Nord-Est.  Les gelées sont permanentes sur absolument toute la France et  le réveillon de Noël 1962 est le plus froid du 20eme siècle avec par exemple -15°C à Bordeaux ou encore -9°C à Biarritz. Quasiment toute la France est paralysée par le froid et la neige avec plus de 20cm à Marseille, 50cm à Perpignan, jusqu’à plus d’un mètre à Barcelone !

 

Plus au Nord le froid est plus sec pour le réveillon mais les températures sont exceptionnellement basses, si bien que de nombreuses rivières et cours d’eau gèlent. Le Rhône, la Seine et le Rhin charrient des blocs de glaces de grande dimension et on peut patiner sur de nombreuses retenues d’eau du Nord de la France.

 

La mer du Nord gèle en de nombreux points comme ici sur les littoraux belges – Via rtbf.be

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France       Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don