12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Où en est l'avancée de l'hiver dans l'hémisphère nord ?

jeudi 12 novembre 2020

À seulement 3 semaines du début de l'hiver météorologique, où en est l'avancée du froid et de la neige sur l'hémisphère nord ? Petit tour d'horizon de la situation en cette première quinzaine de novembre 2020.

 

Quelle est la situation actuelle ?

 

La situation est actuellement très hétérogène à échelle de l'hémisphère nord. Le nord-ouest du continent nord-américain se distingue par un temps hivernal.

 

Anomalies thermiques sur l'hémisphère nord ce jeudi 12 novembre 2020 - via climatereanalyzer

 

À ce jour, l'anomalie thermique à échelle de l'hémisphère nord est de +1,6°C (il est intéressant de noter que dans l'hémisphère sud, aucune anomalie n'est observée). Sans surprise, c'est en Arctique que sont observées les anomalies les plus prononcées avec une moyenne de +4,2°C sur cette région du monde. En Sibérie, certains secteurs enregistrent des valeurs 15 à 20°C au dessus de la norme !

 

C'est le continent nord-américain qui s'illustre par la situation la plus surprenante. En effet, ce dernier est particulièrement divisé entre une chaleur record à l'est et un froid hivernal à l'ouest. Des anomalies excédentaires de près de 20°C s'opposent à des anomalies déficitaires de 15°C !

 

 

Étendues de la neige (en blanc) et des glaces (en jaune) au 11 novembre 2020 - via NOAA

 

À l'heure actuelle, l'étendue de la neige concerne essentiellement les 2/3 de la Russie et le nord de l'Amérique, une situation parfaitement classique à cette saison. L'enneigement est très déficitaire sur le nord-ouest de la Russie et les pays scandinaves. En revanche, il est plutôt de bonne facture sur le nord-ouest du continent américain, sans pour autant atteindre des niveaux marquants.

 

 

Étendue de la banquise et concentration de glace en Arctique au 11 novembre 2020 - via NSIDC

 

Au 11 novembre 2020, l'étendue de la banquise en Arctique est toujours exceptionnellement basse. Il s'agit même de la deuxième étendue la plus faible jamais observée à cette date. Seul 2016 faisait pire à la même période. Entre la mi-octobre et le tout début novembre 2020, l'étendue de la banquise était même la plus faible jamais observée depuis le début des mesures, plus de 3 millions de kilomètres carrés en dessous de la normale 1981-2010 !

 

 

Tour d'horizon des différentes ambiances

 

L'hémisphère nord offre d'impressionnants contrastes en cette première partie du mois de novembre 2020. Si certains ont les pieds dans la neige, d'autres sont encore en t-shirt

 

 

Amérique du Nord

 

Carte des températures sur le nord de l'Amérique le 11 novembre 2020 en après-midi - via wetteronline

 

Le continent nord-américain est celui de tous les contrastes à l'heure actuelle avec des températures remarquablement douces à chaudes sur sa partie est (de la Floride à l'est du Canada) mais un froid très hivernal sur sa partie ouest. Aux États-Unis, il y a 20 à 30°C d'écart entre les états du nord-est et ceux du nord-ouest !

 

 

Records de chaleur pour un mois de novembre au Québec le 10 novembre 2020 - via Météo Média

La station de Mont-Tremblant au nord-ouest de Montréal en plein été indien le 10 novembre 2020 - via windy.com

 

Le Canada illustre à merveille les contrastes thermiques. On ne parle absolument pas d'hiver au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Ontario, au terme d'un épisode d'été indien exceptionnel ! De nombreux records de chaleur ont été battus en journée du mardi 10 novembre 2020. Au Québec, il a fait 22,4°C à Montréal alors que le thermomètre n'avait jamais atteint la barre des 22°C au cours d'un mois de novembre !

 

 

La ville de Regina (Saskatchewan) sous 17 cm de neige le 11 novembre 2020 - via windy.com

 

Plus à l'ouest dans le sud du Canada, les paysages sont totalement différents ! C'est une véritable vague de froid qui s'abat sur plusieurs provinces depuis le week-end. Dans le Saskatchewan, la capitale Regina n'a plus connu la moindre température positive depuis 5 jours et un manteau neigeux de 17 centimètres recouvre la ville. Plus impressionnant, le thermomètre y est descendu jusqu'à -20,3°C en matinée du mardi 10 novembre 2020 !

 

 

Helena (capitale du Montana) sous une neige fraîche le 11 novembre 2020 - via windy.com

 

Cette offensive hivernale ne se limite pas qu'au Canada. Elle s'est largement étendue sur les états du nord-ouest des USA. Dans le Montana, la capitale Helena vit une semaine très froide avec des températures qui sont descendues jusqu'à -12°C lundi 9 novembre 2020. Des chutes de neige sont tombées sur la ville en matinée du mercredi 11 novembre. Une semaine plus tôt, il y faisait plus de 24°C ! Cette région des États-Unis est toutefois habituée aux fortes variations thermiques à cette saison.

 

 

Eurasie

 

La gelée du lundi 9 novembre 2020 à Moscou est la 1ère de la saison, un record tardif ! - via Guillaume Woznica

 

Du côté de l'Europe, on ne peut pas dire que l'hiver soit pressé de s'installer... En ce moment, les anomalies de hautes pressions et de douceur englobent une grande partie du continent et le flux de sud fait remonter la douceur jusqu'en Scandinavie ! Dans l'ouest de la Russie, la capitale Moscou a connu sa première gelée ce lundi 9 novembre 2020 (-1,2°C). Jamais il n'avait fallu attendre aussi tard dans la saison pour voir le premier gel !

 

 

Rovaniemi en Finlande toujours sans neige ce 11 novembre 2020 - via windy.com

 

Dans le nord de la Finlande, Rovaniemi - plus connu sous le nom de village du Père Noël - attend toujours que l'or recouvre son paysage. Après avoir fait son apparition fin octobre, la neige a totalement disparu en novembre à cause de températures nettement trop douces. L'an dernier à la même époque, la couche de neige dépassait les 20 cm sur cette ville finlandaise de 63.000 âmes.

 

 

Ambiance hivernale à Beloïarski (Russie) ce 11 novembre 2020 - via windy.com

La ville russe de Iambourg et son paysage hivernal ce 11 novembre 2020 - via windy.com

 

Pour retrouver des paysages enneigés, il faut se rendre plus à l'est et au nord de la Russie - où la présence de la neige au sol est parfaitement normale au cours du mois de novembre. Les paysages de Beloïarski feront sans doute rêver les amateurs de froid et de neige, tout comme ceux d'Iambourg. Rien de surprenant toutefois à ces latitudes : Beloïarski est située à 63,4°N et Iambourg à 67,9°N, soit 150 km au nord du cercle polaire pour cette dernière !