12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions

mardi 14 avril 2020

Les conditions météorologiques très douces et ensoleillées observées ces derniers temps ont favorisé la prolifération des pollens. Dans de nombreuses régions, les risques allergiques sont actuellement élevés. Point complet sur la situation.

 

Risques allergiques : gare aux pollens de bouleau !

 

La météo ensoleillée et très douce observée la semaine dernière a permis aux pollens de bouleau de proliférer et de se généraliser à tout le nord et l'est de la France. Très allergisants, ces pollens apportent des risques importants.

 

Image d'illustration pour Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions

Carte des risques allergiques liés aux pollens par départements - RNSA / pollens.fr

 

Comme le montre la carte ci-dessus publiée par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique, les risques allergiques sont actuellement au plus haut sur tout le nord et l'est de la France, en raison des concentrations très élevées de pollens de bouleau dans l'atmosphère. Dans le sud du territoire, la pleine saison des bouleaux est passée et les risques allergiques déclinent progressivement.

 

Image d'illustration pour Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions

Concentrations des pollens de bouleau dans l'air entre le 13 et le 16 avril 2020 - via silam.fmi.fi

 

En détail, les plus fortes concentrations de pollens de bouleau sont actuellement observées sur le nord et l'est de la France et des niveaux importants vont se maintenir dans les prochains jours des régions alpines vers celles du nord, englobant un gros quart nord-est de l'hexagone.

De plus, les conditions ensoleillées et le vent de nord-est actuellement présents favorisent la dispersion des pollens. Si vous être allergique, évitez de sortir durant la journée - même durant l'heure maximale autorisée par jour en cette période de confinement. De même, n'aérez pas trop votre logement durant la journée car les pollens peuvent y pénétrer et causer des gênes jusque dans votre intérieur.

 

Image d'illustration pour Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions

Risques allergiques liés aux pollens de platane et de bouleau - RNSA / pollens.fr

 

Dans le sud de la France, les pollens de bouleau reculent mais ce sont désormais les pollens de platane qui prennent le relais en apportant un risque allergique de niveau moyen de l'Aquitaine jusqu'aux régions méditerranéennes. Il reste plus limité sur les deux tiers nord de la France.

Pour la suite de la semaine, les conditions météorologiques très douces voire chaudes vont maintenir des risques allergiques notables dans de nombreuses régions. La tendance orageuse attendue n'arrangera rien car seules des pluies continues atténuent considérablement la concentration de pollens dans l'atmosphère.

 

 

Amélioration de la qualité de l'air

 

Avec les conditions anticycloniques tenaces depuis le début du mois d'avril 2020 et malgré le ralentissement de l'activité humaine, les taux de pollution aux particules fines étaient assez élevés ces derniers jours sur le nord de la France. On note désormais une nette amélioration.

 

Image d'illustration pour Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions

Évolution de la pollution aux particules fines (PM2.5) entre hier et ce mardi 14 avril 2020 - via ventusky.com

 

L'amélioration de la qualité de l'air sur le nord de la France est directement liée au retour de la bise, ce vent de nord-est sensible qui soufflait dès lundi 13 avril sur les régions septentrionales et concerne une large moitié nord de la France ce mardi 14 avril. Ce vent permet de brasser l'air et a contribué à chasser la pollution vers le centre puis le sud du pays, avant de la dissiper en grande partie aujourd'hui.

Dans les prochains jours, ce vent va faiblir et les taux de pollution devraient légèrement remonter. Toutefois, la tendance orageuse et les averses qui en découleront permettront de limiter l'accumulation des particules fines dans l'atmosphère et donc d'éviter un nouvel épisode de pollution.

 

Image d'illustration pour Pollens : risques allergiques élevés dans plusieurs régions