12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Poursuite du temps maussade et perturbé sur la France cette semaine du 26 juillet au 1er août 2021

lundi 26 juillet 2021

 

Un temps restant perturbé sur l'Ouest de l'Europe :

 

L'été ne veut définitivement pas s'installer durablement sur la France et l'Ouest de l'Europe. Les gouttes froides, aux conséquences parfois dramatiques, se succèdent et apportent pluies, averses et orages de façon récurrente sur une grande majorité du pays depuis la mi-juin et la situation n'évolue pas durablement en altitude.

 

Les zones dépressionnaires, circulant normalement plus au Nord de l'Europe en période estivale, continuent de s'approcher de l'Ouest de l'Europe depuis le début de l'été, débordant plus ou moins vers nos régions et apportant un temps généralement perturbé et assez frais. 

 

 

Situation atmosphérique du lundi 26 juillet 2021 sur l'Ouest de l'Europe et situation propice à un temps estival sur la France – Météo-Villes

 

 

Ce lundi la situation n'évolue guère, un petit minimum dépressionnaire circule sur le Nord du pays en se décalant progressivement vers la mer du Nord. Néanmoins, si cette goutte froide s'évacue, le beau temps ne va pas revenir pour autant car l'éloignement de cette dépression va provoquer un basculement du flux au Nord-Ouest et l'arrivée d'une zone dépressionnaire encore plus vaste sur les îles britaniques, nous influençant pour le reste de la semaine. 

 

 

Animation des géopotentiels sur l'Ouest de l'Europe entre le lundi 26 juillet et le dimanche 1er août 2021 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

De ce fait, pas vraiment d'amélioration à attendre au niveau du ciel sur de nombreux secteurs avec un temps restant majoritairement nuageux, assez frais pour la période et un ressenti toujours assez maussade.

 

 

Nuages et averses au programme :

 

En marge de la zone dépressionnaire circulant plus au Nord, le temps va rester assez perturbé sur une large moitié Ouest et Nord de la France. Le flux océanique apporte une humidité récurrente, favorable à la formation d'averses plus ou moins nombreuses et à des nuages restant généralement dominants.

 

Ce sera notamment le cas durant la première partie de semaine avec un nouveau minimum dépressionnaire circulant sur le Sud de l'Angleterre, provoquant de nombreuses averses sur la moitié Nord du pays, notamment en seconde partie de journée :

 

Temps sensible envisagé pour mardi 27 et mercredi 28 juillet 2021 sur la France – Météo-Villes

 

Pour retrouver le soleil, il faudra s'orienter vers les région méditerranéennes, généralement privilégiées dans ce type de flux grâce à l'influence des reliefs bordant cette région et asséchant la masse d'air.

 

Pour la suite, le creusement dépressionnaire principal devrait sensiblement se décaler vers la mer du Nord et la Scandinavie avec un risque d'averse devenant plus épars mais un ciel ne se montrant pas bleu pour autant. En effet, en raison de la présence d'air frais en altitude, les développements nuageux s'annoncent nombreux sur les ¾ du pays en journée, évoluant plus ou moins localement jusqu'à l'averse selon les jours.

 

Développements nuageux évoluant jusqu'à l'averse sur l'Île-de-France ce lundi 26 juillet 2021 – meteo-paris.com

 

 

Encore une fois, le temps plus estival pourra être retrouvé en s'orientant vers le Sud du pays, même si une dégradation du temps et un risque d'orage apparaîtra entre le Sud-Ouest et le Centre-Est du pays, la région se retrouvant sous un conflit de masse d'air assez marqué (air frais et océanique sur le Nord de la France et air chaud sur la Méditerranée), favorable à la formation d'orages.

 

Temps sensible envisagé entre jeudi 29 et vendredi 30 juillet 2021 – Météo-Villes

 

 

La fin de la semaine semble rester perturbée, notamment sur le Nord avec encore et toujours la proximité de basses pressions sur les îles britanniques et l'Alantique, favorable au développement de nuages et d'averses. Une petite amélioration pourrait néanmoins se dessiner par le Sud grâce à une hausse temporaire de la pression atmopshérique, une tendance qui restera à confirmer dans les prochains jours.

 

 

Des températures encore fraîches pour la saison :

 

Outre les nuages et le risque d'averses ou d'orages, ce sont également les températures qui s'annoncent toujours un peu justes pour la saison, notamment au Nord. Sous le flux d'Ouest/Nord-Ouest, de l'air frais va en effet continuellement circuler sur une large partie de la France avec des températures souvent situées entre 4 et 8°C sous les normales à 850 hPa :

 

Animation des anomalies de températures à 850 hPa du lundi 26 juillet au dimanche 1er août – Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ainsi, entre l'Ouest, le Nord et une partie Est du pays, le ressenti s'annonce donc de nouveau assez frais, notamment pour une fin-juillet avec des maximales souvent situées sous les normales de saison sur ces régions. 

 

 

Températures maximales envisagées entre le mardi 27 et le dimanche 1er  août 2021 - Météo-Villes

 

 

On attend par exemple pas plus de 24°C cette semaine à Paris alors que la normale se situe autour de 26/27°C, même chose pour Lille avec pas plus de 22°C au plus chaud pour une moyenne située en cette saison autour de 25°C

 

Evolution des températures dans les 8 prochains jours à Paris et Lille - Météo-Villes

 

 

Seul le Sud du pays et notamment les abords de la Méditerranée conserveront des températures estivales et même particulièrement chaudes sur la Corse en seconde partie de semaine. Les 35-37°C pourront temporairement être dépassés sur le Sud de l'île entre vendredi 29 et samedi 30 juillet sous un scirocco sensible (vent de Sud très chaud et sec).

 

 

Quelle tendance pour la première semaine d'août ?

 

L'été a vraiment du mal à s'installer depuis la mi-juin sur le pays et les périodes au ressenti vraiment chaud et estival se font finalement assez rares. Cette tendance semble malheureusement perdurer pour la première semaine d'août avec des modélisations laissant entrevoir des anomalies négatives de températures(en bleu) sur l'Ouest de l'Europe de façon similaire à ce que nous connaissons actuellement :

 

Anomalies de températures pour la semaine du 2 au 9 août 2021 – ECMWF

 

Avec de telles cartes, il semble probable que le flux océanique persiste sur notre pays avec une fraîcheur plus ou moins présente selon les zones et un ressenti encore digne du printemps voire du début d'automne.

 

Cette tendance semble se confirmer avec les cartes d'anomalies de précipitations qui suggèrent des précipitations encore assez fréquentes et excédentaires (en vert), notamment sur le Nord du pays. Pas de véritable changement donc au programme de cette semaine.

 

Anomalies de températures pour la semaine du 2 au 9 août 2021 – ECMWF

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don