12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Grêle et vents violents : série de forts orages ces 23 et 24 juillet 2021

dimanche 25 juillet 2021

Après une période temporairement plus calme et estivale, l'instabilité a fait son retour entre les 23 et 24 juillet, avec l'approche d'une nouvelle goutte froide depuis la Bretagne, apportant de nombreux orages. Il est désormais l'heure de faire le point.

 

ANALYSE DE LA SITUATION :

Alors que la précédente goutte froide s'est éloignée vers l'Europe de l'Est, laissant un temps plus calme et estival depuis le début de semaine sur le pays, une nouvelle goutte froide a débordé peu à peu de l'océan à partir du vendredi 23 juillet, en abordant le pays via le golfe de Gascogne et la Bretagne.

Si la chaleur et le temps calme ont dominé ces derniers jours sur la France, l'arrivée de cette énième goutte froide a induit l'intrusion d'air océanique bien plus frais en altitude, provoquant un conflit de masse d'air important favorable à la formation d'une virulente dégradation orageuse, notamment pour la journée du 23 juillet 2021.


Situation du vendredi 23 juillet 2021 sur l'Ouest de l'Europe – ECMWF, modifié par Météo-Villes

 


Image satellite de la goutte froide - 24 juillet 2021 - Satellite Aqua
 

 

OBSERVATIONS :

> Vendredi 23 juillet :

Au total, 151869 décharges électriques ont été recensées sur le territoire Français par le réseau Météorage sur cette journée de vendredi. Plusieurs zones ont été plus particulièrement touchées, en trois temps :

  • La Bretagne (en matinée, Finistère le soir)
  • La Normandie (soirée)
  • L'Auvergne et Bourgogne (soirée et nuit)


Carte des impacts de foudre - vendredi 23 juillet 2021 - LightningMaps

 

La première salve orageuse s'est produite sur la Bretagne en matinée du vendredi 23. Sans sévérité particulière, ces orages se sont toutefois accompagnés d'une intense activité électrique, assez peu commune sur cette région.


Orage au large de Douaernenez (29) - 23 juillet 2021 - Jean-Yves Le Roy

 

Durant la fin d'après-midi et la soirée de ce vendredi, une seconde salve orageuse concernait cette fois la pointe du Finistère d'une part, mais surtout la Normandie (Manche, Calvados, Ouest de la Seine-Maritime).

Impact de foudre au large d'Etretat (Seine-Maritime) - 23 juillet 2021 - Fabien Brumard

 

Mais les orages les plus virulents se sont initiés sur le Limousin en soirée, avant de s'intensifier pour balayer le nord de l'Auvergne (Puy-de-Dôme et Allier) ainsi que le sud de la Bourgogne (Saône-et-Loire, Côte d'Or) jusqu'en milieu de nuit. La grêle a notamment été de la partie, avec des grêlons ayant parfois atteint 5cm de diamètre entre Puy-de-Dôme et Allier, créant dégâts sur la végétation mais également sur de nombreux véhicules.


Grêlons observés près de Riom (Puy-de-Dôme) - 23 juillet 2021 - Kevin Didier

 


Impacts dû à la grêle sur un véhicule à Volvic (Puy-de-Dome) - 23 juillet 2021 - Benj63 via Forums d'Infoclimat

 


Une du Journal de Saône-et-Loire après les orages de la nuit du 23 au 24 - publication du 25 juillet 2021

 

A leur passage, de violents bourrasques ont également été observées, parfois supérieures à 100km/h. Une rafale de 134 km/h a été mesurée sur la commune Bourguignonne de Mont Saint-Vincent, à 601m d'altitude. Côté pluie, les cumuls ont atteint les 50mm dans le Massif-Central sur cette journée (dans la réalité tombés en quelques heures seulement).

 

 

 

 

> Samedi 24 juillet :

Sur cette journée du samedi 24, ce ne sont pas moins de 180920 décharges électriques qui se sont produites sur nos régions, soit davantage que la veille. Si des orages ont éclaté de manière dispersée du Poitou aux Hauts-de-France en passant par la Normandie et l'Ile-de-France, au plus près du cœur dépressionnaire, c'est une nouvelle fois du Massif-Central jusqu'en Lorraine que ces orages ont été les plus violents et organisés.


Carte des impacts de foudre - samedi 24 juillet 2021 - LightningMaps

 

En début d'après-midi de ce samedi 24 juillet, plusieurs orages de grêle ont touché le Forez ainsi que l'agglomération Lyonnaise. Le secteur de Saint-Etienne a été concerné par des grêlons de 2 à 3cm de diamètre, finissant même par recouvrir certaines surfaces.


Grêle recouvrant la pelouse du stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne - 24 juillet 2021 - Twitter AS St-Etienne

 

Mais ces orages ont surtout été parfois fortement pluvieux. En Lorraine, les cumuls ont atteint 73.4mm sur la commune d'Errouville (Meurthe-et-Moselle) tombés en grande partie en moins de deux heures. Ceci n'a pas été sans conséquence, avec de fortes accumulations d'eau ayant provoqué quelques inondations.


Inondations à Xivry-Circourt (Meurthe-et-Moselle) - 24 juillet 2021 - T. Harmand / Le Republicain Lorrain

 

Mais c'est du côté Belge où les évènements ont été les plus impressionnant et dommageables. En fin de journée, un violent orage stationnaire a touché la province de Namur, et notamment la localité de Dinant, où le cumul est estimé à environ 70mm en l'espace d'une heure. Une petite semaine seulement après les inondations meurtrières ayant touché le pays, ce sont de nouvelles images traumatisantes qui sont parvenues, heureusement sans provoquer de nouvelles victimes.


Inondations majeures à Dinant (Belgique) - 24 juillet 2021 - Twitter Cricrimosan

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don